Rencontre avec Simone Elkeles – Samedi 17 mars 2012!

(Je m’excuse par avance pour toute erreur ou toute mauvaise interprétation vu que toute la rencontre s’est déroulée en anglais)

J’ai eu la chance de pouvoir représenter True Blood Addict à la rencontre organisée par La Martinière Jeunesse avec Simone Elkeles. Talentueuse et merveilleuse, elle est l’auteure de la trilogie Irrésistible Alchimie, qui raconte le quotidien et les amours des frères Fuentes, ainsi que de la série Paradise. Tous ces romans ont reçu, à juste titre, d’excellentes critiques et ont rencontré l’engouement du public, jeune et moins jeune (eh oui, il n’y a pas d’âge pour tomber sous le charme des frères Fuentes !).

Je suis vraiment enchantée et émerveillée par cette rencontre. Nous étions en petit comité dans le cadre enchanteur du salon de Thé Angelina, rue de Rivoli à Paris. Et surtout Simone est plus qu’adorable et a su mettre tout le monde à l’aise par sa simplicité et sa joie de vivre. Elle est arrivée et, avant même de s’installer, à commencer à nous parler et à nous dire qu’avec elle, nulle honte à avoir. On pouvait lui poser toutes les questions qui nous passaient par la tête, même les plus ridicules. Et d’enchaîner tout de suite en demandant qui avait une question. Nous avons tous ri et l’attaché de presse a fait remarquer que peut-être nous pouvions commencer d’abord par nous installer… 😉

418071_10150647213562935_675757934_9403453_1803955088_n
417294_10150647214442935_675757934_9403464_950257311_n

La collection La Martinière Jeunesse a été créée il y a deux ans, et sa fondatrice s’est dite vraiment ravie du succès des romans de Simone Elkeles. Elle a été particulièrement heureuse de promouvoir des textes d’une telle qualité sans paranormal, vampires, anges ou autres créatures de ce genre. Elle a été aussi touchée et contente de voir l’énorme engouement pour ces livres dans la blogosphère grâce aux chroniques plus que positives des bloggeurs qui, tous, parlaient d’addiction ou de coups de cœur. C’est donc aussi pour les remercier que cette rencontre a été organisée.

421270_10150647214752935_675757934_9403468_876047116_n
422992_10150647216227935_675757934_9403476_1615904284_n

Le discours de Simone a été surtout une succession d’anecdotes intéressantes et hilarantes sur son quotidien et son métier.Elle a ainsi débuté en nous disant qu’elle a la fâcheuse habitude d’oublier les prénoms. Or, il lui arrive souvent de voir arriver à des séances de dédicaces des personnes qu’elle connaît, comme des amis de ses deux enfants. Elle a pris donc l’habitude de cacher son oubli en leur demandant d’épeler leur prénom. Mais un jour, une amie de sa fille a juste répondu à cela : c’est avec un H à la fin (elle s’appelait Sarah). Elle était très mal… 😉

Ça a tout de suite donné le ton de la rencontre : conviviale, drôle et passionnante.

Adolescente, Simone n’était pas une grande lectrice. On ne lui proposait que des lectures difficiles qui lui donnaient l’impression de ne rien comprendre à rien. Elle a ensuite intégré un club de lecture qui proposait souvent des livres sur des sujets trop sérieux et tristes comme la mort, l’inceste ou les problèmes psychologiques. Elle a compris que ce n’était définitivement pas le genre qu’il lui fallait. Puis elle a découvert les romans d’amour et son univers s’en est trouvé transformé. Elle est tombée amoureuse de la lecture. Rien de tel qu’un bon roman d’amour pour s’évader et oublier ce qui nous entoure. D’autant que ce sont des lectures faciles avec des fins toujours heureuses. Elle adore la Romance Historique, notamment les ouvrages de Julia Quinn (on plussoie !) et la Romance contemporaine avec des auteurs de prédilection comme Susan Elizabeth Phillips (série sur les Chicago Stars) ou Nora Roberts. On comprend mieux pourquoi ses romans sont si géniaux avec de tels goûts en matière de littérature : ce n’est que du lourd et du très bon.

C’est bien plus tard qu’elle en est venue à l’écriture. Elle s’est essayée d’abord à la romance historique, mais a vite compris que ce n’était pas pour elle. Ça demande trop de rigueur historique (c’est un milieu assez fermé et ils sont à l’affut de la moindre faute historique) et l’écriture ne coulait pas de source. Elle se contente donc d’en lire…

Comme son mari est Israëlien, elle avait pensé ensuite écrire une romance entre une Palestinienne et un Israëlien (ou l’inverse), mais cela n’a pas abouti. Mais c’est à ce moment que l’idée d’Irrésistible Alchimie lui est venue.

C’était clair pour elle désormais qu’elle allait écrire des romances (elle aime trop les Happy Ends pour qu’il en soit autrement) et de la Young Adult. Elle adore les premières fois et ce qu’on peut ressentir à ce moment : la 1re fois qu’on conduit une voiture, le 1er baiser, le 1er amour, la 1re relation sexuelle…

Un livre sur les Latinos venait de sortir et a cartonné au box-office et elle s’est dit pourquoi pas. Quitte à écrire quelque chose, autant gagner de l’argent aussi 😉

L’écriture du premier tome a été extrêmement longue, car il lui a demandé d’énormes recherches. Simone ne parle pas un mot d’espagnol vu qu’elle a pris français au lycée. Elle ne connaissait aussi absolument rien à la culture hispanique. Et il lui fallait rendre aussi crédible que possible en décrivant leur mode de vie aux États-Unis et la culture hybride qu’ils ont su recréer, par exemple avec le Spanglish (mélange d’espagnol et d’anglais). D’ailleurs bon nombre de fans sont stupéfiés quand ils découvrent que Simone n’a rien de latino !

Elle a également mis longtemps avant de trouver un éditeur, puis à tomber d’accord sur une version finale. Elle a dû notamment couper des scènes de sexe qui ne convenait pas à une publication Young Adult. Une longue scène par exemple a été remplacée par un simple « and so he did », et depuis son mari n’arrête pas de la charrier là-dessus 😉

Ce qu’elle a préféré évidemment dans toute cette aventure, ça a été le casting des frères Fuentes pour les trailers. La première fois qu’elle a vu celui qui interprète Alex, cela a été dans le clip de Katy Perry, Hot N Cold.

Elle a appelé Katy et lui a demandé de la mettre en contact avec l’acteur qui s’avérait être en fait un de ses amis de lycée. Le jeune homme a été tout de suite emballé par l’idée d’interpréter Alex et a accepté. Quand Simone l’a rencontré pour la première fois, elle a été éblouie et son cœur a eu des ratés. Il est tellement beau et grand qu’elle s’est dit : « c’est bon là je suis amoureuse ». On la comprend parfaitement…

Carlos a été choisi parmi une trentaine d’autres garçons. Elle a adoré sa nonchalance et sa manière sexy et bad boy de marcher. À la fin il a fait un clin d’œil à la caméra et elle s’est dit qu’il était son Carlos ! On plussoie encore…

Quant à Luiz, elle l’avait déjà vu dans Ecrire pour exister et avait été plus que convaincue par sa performance. Elle lui a donc envoyé un mail pour lui demander s’il acceptait d’interpréter Luiz et il a accepté de suite.

La trilogie va être adaptée à la télévision pour une série et elle vient d’en écrire le pilot. Elle est plus que ravie que ce soit pour la télé et non le cinéma. Cela lui apporte plus de libertés et moins d’astreintes marketing. Évidemment, elle a dû inventer des détails qui n’étaient que sous-entendus dans les livres. Pour le pilot par exemple on en découvre davantage sur le quotidien d’Alex et l’absence de son père. Elle aimerait beaucoup que les acteurs qu’elle a choisis soient retenus. Elle les visualise trop bien comme les personnages qu’elle a créés. Elle a été tellement déçue par exemple quand Robert Pattinson a été choisi pour interpréter Edward. Bien que très beau, ce n’est absolument pas Edward Cullen. Pas question qu’il en soit de même pour les frères Fuentes !

Il y aura peut-être un quatrième tome aux frères Fuentes, sur le futur, lorsqu’ils sont parents.

Nous avons bien évidemment aussi discuté de Paradise. Ce livre a également nécessité de nombreuses recherches. Simone a beaucoup discuté avec des jeunes hommes qui ont fait de la prison. Elle a su les mettre en confiance en leur faisant comprendre qu’elle n’était en aucun cas là pour les juger. Du coup, ils se sont vraiment confiés à elle. Ça a été très émouvant et c’est ce qui lui a été le plus utile pour écrire Paradise.

Au départ, il devait être un roman unique. Mais elle n’était absolument pas satisfaite de la fin. Elle a aussitôt appelé son éditeur en lui disant que ça ne devait pas finir comme ça. Son éditeur l’a tout de suite suivi en lui répondant qu’il fallait qu’elle laisse ses personnages comme ils le devaient. Elle a donc fait écrit la fin qu’on connaît tous, celle qui nous a fait crier de frustration. Mais Simone, en bonne romantique qui se respecte, n’aime que les happy ends, pas question donc de laisser les choses en l’état. D’où la nécessité d’écrire une suite qui nous apportera enfin la fin heureuse qu’on attend tous.

Et qu’en est-il de ses projets ?

Simone est en train d’écrire une nouvelle série qui comptera très probablement quatre tomes. Elle aura pour cadre le monde du football américain dans un lycée américain. Ce sera bien évidemment des histoires d’amour.

Simone adore le sport. Sa famille et elle sont de grands supporters depuis toujours du football américain, mais aussi, étant donné que son mari est Israëlien, du football classique. Sa fille joue également au Hockey. Enfin bref, le sport fait partie intégrante de sa vie et il lui a semblé comme une évidence d’écrire sur ce monde. Le premier tome ne sortira qu’en 2013, il nous faudra donc prendre notre mal en patience…

Nous avons également discuté de ses fans les plus « fous », de ceux qui l’appellent chez elle ou qui se sont fait tatouer le visage d’Alex.

Elle a aussi mentionné l’importance que tient la blogosphère aujourd’hui pour la promotion d’un livre. Des chroniques positives ou négatives peuvent faire toute la différence pour la réussite d’un roman. Pour Irrésistible Alchimie, son éditeur avait refusé de prendre en compte ce moyen de promotion. Elle avait donc utilisé sa première avance pour engager une compagnie chargée d’envoyer aux bloggers des exemplaires de son livre. Elle a bien sûr été plus que ravie quand elle a lu les premiers retours.

La rencontre s’est achevée par une séance de dédicaces et de photos. Simone nous a aussi offert des posters des frères Fuentes et des stylos.

423234_10150647221182935_675757934_9403504_125393909_n
422492_10150647220932935_675757934_9403502_182614289_n

Un grand merci à elle pour sa gentillesse et son enthousiasme qui nous font encore plus aimer ses livres, si cela est possible. Merci également à l’équipe de La Martinière pour avoir permis cette magnifique rencontre !

Chroniques des roman de Simone Elkeles:

-Irrésistible Alchimie

-Irrésitible Attraction

-Paradise

écrit par Karen.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.