L’avis de Noémie sur « Avec des Si et des Peut-être » de Carène Ponte

71BXGahM1jLProfesseur de français, Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), aime Flaubert (ses élèves plutôt Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres c’est déjà bien) et aller chez le dentiste (sa sœur, pour papoter).
Elle croit aux signes et aux messages de l’univers. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de se demander :  » Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela ? « 
En bonne prof, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir  » avec des si et des peut-être « , ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ? Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

Il est sorti le 2 mai 2019 aux Editions Pocket.

Avis:

Maxine, prof de français dans un lycée depuis six ans, a la fâcheuse manie de se demander « Et si ? », c’est plus fort qu’elle. Un soir, notre héroïne écoute son émision de radio préférée où un auteur est invité et présente son livre « Avec des si et des peut-être » dans lequel son héroïne peut vivre une vie alternative pendant un mois. Le lendemain, Maxine se réveille dans sa peau, mais dans la vie d’une autre : une présentatrice radio, mariée, physiquement un peu différente, des proches qui ont changé… Mais Maxine a-t-elle vraiment gagné au change ?

J’aime beaucoup Carène Ponte, que j’ai découverte grâce à son roman « Tu as promis que tu vivrais pour moi ». J’étais donc ravie de découvrir un autre roman de cette auteure.

A travers son héroïne, Carène Ponte nous rappelle qu’il ne faut pas forcément toujours repenser à ses actes, à ses choix, et surtout ne pas oublier de vivre le moment présent au lieu du conditionnel. J’ai un caractère complètement à l’opposé de Maxine, je préfère regarder en avant et assumer les choix du passé, plutôt que de me demander ce qui se serai passé si j’avais fait tel ou tel choix. En revanche je suis de nature à peser le pour et le contre, bien en amont, de chaque décision. J’ai beaucoup aimé voir l’évolution de Maxine, ainsi que ses prises de conscience.

Maxine est un personnage qui m’a fait sourire. Elle est également pétillante, dynamique, fraîche, naturelle… Quant aux trois copines de Maxine, elles sont très différentes les unes des autres et rigolotes. Elles forment une partie importante de galerie de personnages secondaires hétéroclites, mais nous avons également quelques autres qui valent le détour, comme la grand-mère de Maxine par exemple.

Pour conclure, j’ai passé un moment très sympa en compagnie de Maxine. Ce n’est pas un coup de coeur, mais c’est un livre que je vous recommande. « Avec des si et des peut-être » est un roman parfois triste, mais il est plein d’amour et saupoudré d’une bonne dose d’humour. En somme, c’est un roman feel-good réussi !

Publicités

Mon (court) avis sur « C’était pas censé se passer comme ça » de Eve Borelli

71IeD5XvgpLIl n’y a pas de famille parfaite… mais il y en a des plus cinglées que d’autres.

Les vacances en famille, c’est toujours un grand moment d’angoisse. L’heure du bilan, des crises de foie, des vexations et des sourires forcés. Cette année, chez les Stradavine, la fête de Pâques est pimentée par la venue de deux invitées. Il y a d’abord Léo, 25 ans, ravie de fuir ses parents qui la persécutent pour qu’elle trouve un « vrai travail » (depuis quand se déguiser en Simba n’est pas un vrai travail ?) et un « gentil garçon ». Et il y a Renata, la belle-fille psy allergique à la famille, aussi névrosée qu’attachante. Deux invitées dont la venue n’était pas prévue, et va tout changer : entre coups de foudre, virée impromptue en boîte, liaisons secrètes et crises de rire, la famille Stradavine va en voir de toutes les couleurs… pour le pire, mais surtout pour le meilleur !

J’ai adoré cette comédie romantique fraîche et relevée ! Le rythme est rapide , l’écriture prenante avec une intrigue pleine de surprises, d’humour et d’amour dans le sens large du terme. J’ai beaucoup aimé découvrir la famille, assez déjantée, très unie et peu conventionnelle, des Stradavine. Les personnages sont attachants, plaisants et on a plaisir à les suivre. Ainsi que Léo, une jeune femme avec du caractère, et Renata, une jeune femme névrosée, qui vont découvrir le sens du mot famille…

Ce fut une lecture divertissante et joyeuse !

Il est sorti le 3 avril 2019 aux Editions Harlequin, collection &H

Mon avis sur « Comment être aussi cool que Nina Hill » de Abbi Waxman

719Q-IvDbpLNina Hill est libraire. Elle a une culture générale incroyable, un agenda bien rempli et un chat nommé Phil. Que désirer de plus  ? Quand on lui rappelle qu’il n’y a pas que les livres dans la vie, elle hausse les épaules et se plonge dans un nouveau roman.

Quand Nina apprend la mort du père qu’elle n’a jamais connu, elle découvre par la même occasion l’existence d’innombrables frères et sœurs qui veulent à tout prix la rencontrer. Mais pour ce bernard-l’ermite à temps partiel, parler à des inconnus, c’est le bout du monde. Comme un malheur n’arrive jamais seul, Tom, avec lequel elle joue en ligne à des jeux de culture générale, s’avère incroyablement drôle, et rêve de faire sa connaissance. Nina hésite entre plusieurs options  : changer de nom et d’apparence, s’exiler sur une île déserte, ou se cacher dans un recoin de son appartement. Mais le moment n’est-il pas venu de sortir de sa coquille  ?

Il est sorti le 14 août 2019 aux Editions Milady.

Mon avis:

Nina Hill travaille dans une librairie appelée Knight’s Books et pour elle, c’est le paradis. Fille unique, solitaire, introvertie et parfois prise de crises de panique, elle trouve son réconfort dans ses routines, ses horaires et ses listes quotidiennes. Elle essaye de contrôler chaque aspect de sa vie.

Enfin, jusqu’à ce que son père, qu’elle n’a jamais connu, décède et la couche sur son testament avec pour cadeau une grande famille disparate et particulière… Nina va -t-elle oser laisser place à l’inconnu, de plus il se pourrait bien que l’amour toque également à la porte…

Le style d’Abbi Waxman est agréable et on se laisse facilement embarquer dans son histoire. J’ai aimé la voir établir des relations avec sa nouvelle famille. Son parcours consistant à se trouver, à s’ouvrir et à participer à des évènements spontanés et impromptu, à sortir de sa zone de confort et à se faire des amis.

Toutefois, même si Nina est une amoureuse des livres comme je le suis, avec de l’humour et son côté geek, j’ai eu du mal avec son personnage et certains de ses traits de caractère, notamment sa maniaquerie et son organisation poussée à l’extrême. D’autre part, côté romance ça a fait un bide. Je n’ai pas ressenti d’alchimie ou d’étincelles. D’ailleurs, j’ai trouvé Tom un peu trop plat et fade. C’est dommage.

Par contre, j’ai beaucoup aimé les membres de sa famille qui apportent de la consistance et du mordant au récit.

Pour conclure :

« Comment être aussi cool que Nina Hill » est un feel good léger et plaisant, bien que cela soit prévisible. Avec une héroïne qui découvrira la vraie vie et qui verra que l’inattendu n’est peut-être pas si mal.

Mon petit avis sur « Une rencontre au bord de l’eau » de Jenny Colgan

71usXhxxaKLLa suite des aventures de Flora et des habitants sur l’île de Mure, qui, bousculés dans leur quotidien bien tranquille, ouvrent leur horizon culturel !
Flora MacKenzie a troqué sa vie londonienne pour ouvrir un charmant café au bord de l’eau sur l’île écossaise de Mure, où elle a retrouvé sa famille. Elle vit désormais avec Joel, son ancien patron au caractère bien trempé. Mais Flora va découvrir que la vie lui réserve de nouvelles surprises, comme ces baleines qui s’approchent de la plage. Est-ce un bon ou un mauvais présage ? Avec Lorna, sa meilleure amie institutrice sur l’île, elles vont au même moment découvrir l’histoire de Saif, un médecin réfugié, qui va bouleverser les habitudes des habitants de la petite île.

Il est sorti le 6 juin 2019 aux Editions Prisma.

Mon avis:

J’ai lu « Une rencontre au bord de l’eau » de jenny Colgan est comme d’habitude, j’ai beaucoup aimé. J’ai adoré retourné sur cette petite île de Mure en Écosse avec ses habitants attachants.

Dans ce tome, on en apprend plus sur Joel, pour notre plus grand plaisir, même si Flora devra se montrer forte et se battre pour leur amour. L’autrice développe aussi le personnage de Saïf, le médecin réfugié, mais ce n’est pas tout, elle nous réserve d’autres surprises dont certaine vont nous bouleverser. Le tout est bien écrit et prenant. J’ai hâte de lire la suite !

Mon avis sur « Un petit grain de sable » de Petra Hülsmann

cover165056-mediumSans être maniaque, Isa, 27 ans, a une vie bien réglée. Voilà onze ans qu’elle travaille chez la même fleuriste, déjeune chaque midi dans le même restaurant vietnamien et regarde chaque soir un épisode de son feuilleton préféré.
Mais un petit grain de sable vient enrayer la belle mécanique… M. Lee a fermé boutique et le resto bobo branchouille qui a ouvert à la place ne sert pas de soupes de nouilles !
Le premier réflexe d’Isa est de prendre en grippe son nouveau voisin. Quel type prétentieux, ce Jens, et arrogant ! Mais n’est-il pas aussi terriblement séduisant ? Et célibataire…

Il est sorti le 12 juin 2019 aux Editions l’Archipel.

Mon avis:

Isabelle, 27 ans, est fleuriste. C’est une jeune femme de routine où le moindre changement lui fait peur et la désespère. Depuis dix ans elle mange dans le même restaurant à midi et puis elle se rend compte que M. Lee est parti. À chaque pause-déjeuner, elle mangeait de la soupe de nouilles dans son restaurant et maintenant, il y a un nouveau restaurant branché. Sa série TV préférée disparait des écrans et sa boutique de fleurs risque de faire faillite… Rien ne va plus dans la vie d’Isabelle.

Mais dans cette vie sens dessus dessous, où Isabelle devra souvent sortir de sa zone de confort, elle va apprendre à prendre la vie comme elle vient et pour ça, elle pourra compter sur ce chef cuisiner un brin arrogant et sa jeune sœur…

Le style de Petra Hülsmann est très agréable et prenant. Elle mélange l’humour, la tendresse et la romance avec brio. Bien que l’intrigue n’a rien d’innovant, c’est très bien construit et conté. Les dialogues sont bien élaborés, cohérents et réalistes. On se laisse facilement transporter dans cette histoire, où de nombreux personnages devront faire face aux tracas de la vie, mais qui pourront compter les uns sur les autres pour s’aider.

En ce qui concerne les personnages, ils sont adorables, attachants et humains. Petra Hülsmann leur a donné de la profondeur. J’ai adoré les relations qu’ils ont tissées les uns avec les autres. J’ai eu plaisir à les accompagner sur leur chemin. Quant à la romance, elle prend son temps, elle est belle et tendre et laisse le temps à l’héroïne de grandir et de trouver ses marques. J’avoue avoir eu un gros faible pour Jens (le chef cuisinier), il est patient et c’est une bonne personne. Il a fait fondre mon petit cœur.

Pour conclure :

« Un petit grain de sable » a été une vraie bonne surprise. C’est un roman feel good doublé d’une comédie romantique qui vous invite à sourire, à vous régaler et à vous sentir bien. C’est une lecture légère, divertissante et parfaite pour cet été. Je la recommande chaudement et c’est de ce pas que je vais aller découvrir l’autre roman de Petra Hülsmann.

Bonne lecture !

Mon avis sur « Pourquoi pas lui ? » de Sophia Money-Coutts

71gRI9iGQrLPolly Spencer est journaliste pour un tabloïd londonien spécialisé dans les potins mondains. Éternelle célibataire de trente ans, sa vie amoureuse est un désastre ! Il faut dire qu’il manque toujours quelque chose aux hommes qu elle côtoie. Joe, son colocataire, est… homosexuel, Callum, l’ami d un ami, n est guère plus qu’un coup d’un soir, et Bill, son meilleur ami, est en couple depuis peu. Sans oublier Jasper, l’aristocratique marquis de Milton. Là, évidemment, il y a du potentiel ! Mais ce petit plus suffira-t-il à lui faire perdre la tête ?

Il est sorti le 8 mai 2019 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Polly Spencer ne prend pas la vie trop au sérieux. Elle est maladroite, tête en l’air et elle a le don de se retrouver dans des situations absurdes. De plus, sa vie amoureuse est proche du néant et elle analyse les moindres détails, ce qui tourne parfois à l’obsession. Cela commence à lui peser et son existence ne ressemble pas à ce qu’elle espérait à 30 ans.

Polly travaille pour un magazine spécialisé sur l’aristocratie, il traite de rumeurs sur les mariages, les bébés et les scandales. Elle a décroché une interview avec le marquis Jasper Milton. C’est un célibataire riche, chic, plein de charme, mais il a une réputation de coureur de jupons. Contre toute attente, elle commence à sortir avec lui par hasard. Et si c’était peut-être lui, son fameux conte de fées ?

Le style de Sophia Money-Coutts est assez plaisant, ça se lit facilement. Toutefois, je n’ai pas accroché à l’histoire ni à ses personnages. La trame est cousue de fil blanc, mal construite, n’est pas attrayante et fade.

Je n’ai pas trouvé le livre drôle et je me suis retrouvée avec une pâle copie d’une Bridget Jones. Quant à la romance, elle manque de profondeur et la fin, bien que prévisible, est très bâclée et c’est dommage. Quant aux protagonistes, la caractérisation et les relations entre les personnages manquent de développement. Ils sont trop lisses. D’autre part, l’héroïne est assez agaçante avec ses complexes. Elle est crédule et manque de force de caractère et d’ambition. Bref, je n’ai ressenti aucun lien avec les personnages.

Pour conclure :

« Pourquoi pas lui ? » est une romance contemporaine qui m’a déçue, c’est vite lu et vite oublié. Il y a bien mieux dans le genre…

Mon avis sur « Coup de chaud à Copenhague  » de Julie Caplin

6106zu14SXLKate bout de rage. Son prétendu fiancé vient de lui souffler la promotion qu’elle espérait. À la place, sa chef lui lance le défi de convaincre un groupe de journalistes récalcitrants de la suivre une semaine à Copenhague afin d’y goûter le style et les charmes de la capitale danoise. Parmi eux, l’arrogant Ben Johnson, brillant, séduisant, mais ingérable… Aléas, incidents et rebondissements, Kate ne sait plus où donner de la tête. Heureusement, pour adoucir sa mission, il y a l’atmosphère chaleureuse du Café d’Eva, ses pâtisseries, et, progressivement, les choses semblent s’arranger… 

Il est sorti le 10 avril 2019 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Kate travaille pour une grande entreprise de relations publiques à Londres et, après avoir perdu une promotion au profit de son ex Josh, elle se voit offrir une chance d’obtenir un contrat pour la campagne de lancement d’un nouveau magasin danois qui doit ouvrir à Londres. Elle a pour mission d’amener six journalistes à Copenhague pour leur faire vivre, pendant 5 jours, l’expérience du bonheur à la danoise et découvrir l’état d’esprit du Hygge.

Bien évidemment, tout au long de l’histoire, il y aura de nombreux aléas, incidents et rebondissements.

J’ai adoré chaque page de ce livre, le style de Julie Caplin est très agréable, vif et plein de pep’s. J’ai été vite embarquée dans ce voyage. J’ai beaucoup aimé voir Copenhague à travers les yeux de l’autrice, et chaque description m’a chanté de sa beauté. Il était facile d’imaginer Cophenague, ses belles rues pavées et les merveilleux endroits qu’ils visitent. Le tout dans une atmosphère qui dégage le bienêtre. Cela donne vraiment envie de partir visiter cet endroit.

De plus, j’ai aimé la dynamique entre les différents personnages que l’on rencontre. J’ai aimé voir ce groupe d’étrangers devenir un groupe uni. La dynamique de ce dernier avec leurs escarmouches et leurs plans nous font sourire tout du long. Chacun ayant quelque chose de différent à donner à cette histoire. Ils vont tous trouver quelque chose dans ce voyage. Ils sont imparfaits, touchants, attachants, hilarants et adorables. On ne peut que les apprécier.

Quant à Kate, le personnage principal, elle grandira au fur et à mesure que les chapitres se dévoilent, pour à la fin, enfin trouver le chemin du bonheur et de la paix.

Pour conclure :

« Coup de Chaud à Cophenague » fut une excellente lecture feel good et divertissante. J’ai adoré me plonger dans ce concept du Hygge qui nous fait apprécier les petits riens de la vie sous le thème de l’amitié, de la romance et du bonheur. Une lecture à savourer, je recommande !

C’est un petit coup de cœur !