Mon avis sur  » Les Soeurs de la lune, T13 : Haunted Moon » de Yasmine Galenorn

811FYlMvV6L50% fées, 50% humaines, 300% sexy

Nous sommes les sœurs D’Artigo  : moitié humaines, moitié fae, agents de la CIA outremondienne. Delilah est un chat-garou et une fiancée de la mort. Menolly est une vampire mariée à une puma-garou. Et moi, Camille, je suis une sorcière hors pair avec trois maris, une prêtresse de la Mère Lune, et apprentie de la reine de l’ombre. Mais l’ombre peut parfois cacher de terribles secrets…

Il y a un nouveau sorcier parmi nous  : Bran, le fils de la Mère Corneille et de la licorne noire, et bien malgré moi, je dois lui servir d’intermédiaire avec notre agence outremondienne. Lorsque des cimetières sont pillés et que les esprits sont capturés par une force surnaturelle sinistre, la reine nous envoie sauver une dignitaire fae de haut rang. La piste nous conduit jusqu’au seigneur des fantômes… et dans le royaume des morts.

Il est sorti le 3 juillet 2019 aux Editions Milady.

Mon avis:

Les sœurs D’Artigo sont de retour et font face à un autre mal. Dans ce tome, on se concentre sur Camille. Les cimetières sont attaqués par une force mystérieuse qui aspire toutes les âmes et les utilise comme source d’énergie. Elle doit découvrir qui se cache derrière tout ça, même si elle a déjà une idée. De plus, elle doit se tenir informée de la guerre qui secoue l’Outremonde tout en continuant son entraînement avec la triple menace. Aux côtés de ses sœurs Menolly et Dalila et de ses trois puissants maris, Camille devra tout faire pour protéger le monde des menaces paranormales quitte à se rapprocher dangereusement du monde des morts…

J’aime cette série, mais les livres commencent à se répéter. L’intrigue demeure relativement la même que dans les autres tomes. Les sœurs sont appelées à plusieurs reprises pour combattre une créature redoutable et elles doivent trouver les sceaux spirituels, afin d’empêcher la destruction du monde comme on le connaît. Alors c’est certes bien mené, il y a de l’action, mais cela n’en reste pas moins identique. De plus, les nombreuses scènes de sexe sont clairement inutiles. Toutefois, j’ai bien aimé en apprendre plus sur Morio, et les lecteurs en découvrent davantage sur Camille et sa transformation en prêtresse. C’est intéressant, j’ai aimé voir le côté obscur de la magie. D’autre part, j’ai adoré revoir tous les personnages secondaires qui sont parfois bien plus intrigants que les sœurs.

Pour conclure :

« Haunted Moon » est un livre plaisant, dans la lignée des autres, bien que cela ne soit pas mon préféré. La trame de fond avance un peu et les protagonistes sont agréables. Je lirais le prochain et j’espère que celui-ci me surprendra un peu plus.  

Publicités

Mon (court) avis sur « C’était pas censé se passer comme ça » de Eve Borelli

71IeD5XvgpLIl n’y a pas de famille parfaite… mais il y en a des plus cinglées que d’autres.

Les vacances en famille, c’est toujours un grand moment d’angoisse. L’heure du bilan, des crises de foie, des vexations et des sourires forcés. Cette année, chez les Stradavine, la fête de Pâques est pimentée par la venue de deux invitées. Il y a d’abord Léo, 25 ans, ravie de fuir ses parents qui la persécutent pour qu’elle trouve un « vrai travail » (depuis quand se déguiser en Simba n’est pas un vrai travail ?) et un « gentil garçon ». Et il y a Renata, la belle-fille psy allergique à la famille, aussi névrosée qu’attachante. Deux invitées dont la venue n’était pas prévue, et va tout changer : entre coups de foudre, virée impromptue en boîte, liaisons secrètes et crises de rire, la famille Stradavine va en voir de toutes les couleurs… pour le pire, mais surtout pour le meilleur !

J’ai adoré cette comédie romantique fraîche et relevée ! Le rythme est rapide , l’écriture prenante avec une intrigue pleine de surprises, d’humour et d’amour dans le sens large du terme. J’ai beaucoup aimé découvrir la famille, assez déjantée, très unie et peu conventionnelle, des Stradavine. Les personnages sont attachants, plaisants et on a plaisir à les suivre. Ainsi que Léo, une jeune femme avec du caractère, et Renata, une jeune femme névrosée, qui vont découvrir le sens du mot famille…

Ce fut une lecture divertissante et joyeuse !

Il est sorti le 3 avril 2019 aux Editions Harlequin, collection &H

Mon avis sur les cahiers d’activité  » La peinture magique: Dans la forêt & Halloween  » de Federica Iossa et de Fiona Watt .

Un livre de coloriage magique sur le thème d’Halloween, fourni avec un pinceau à tremper dans un peu d’eau pour faire apparaître les couleurs des illustrations en noir et blanc.

Il suffit de tremper dans un peu d’eau le pinceau fourni avec le livre puis de le passer sur les illustrations en noir et blanc pour voir apparaître, comme par enchantement, toute une palette de couleurs qui révéleront des enfants fêtant Halloween ainsi que des maisons hantées et des scènes remplies de sorcières, de citrouilles grimaçantes, de chats et de chauves-souris.

Ils sortent le 26 septembre 2019 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Avec ma fille, nous avons à chaque fois un coup de cœur pour ces cahiers d’activités.

Il ne faut pas grand-chose : un peu d’eau et un pinceau (fourni avec) et c’est parti pour de nombreuses heures d’amusement et d’émerveillement. En effet, dans ces ouvrages, nous explorons les thèmes de la forêt et d’hollween, qui son d’actualité (ou bientôt) . L’apparition des couleurs se fait en passant le pinceau sur la feuille, c’est juste magique. Les enfants adorent peindre pour découvrir quelle couleur apparaîtra. Elles sont très jolies et assez vives pour de l’aquarelle. On apprécie également la diversité des illustrations qui ne sont jamais répétitives. De ce fait, les enfants ne se lassent jamais.

D’autre part, en plus d’avoir un effet relaxant sur l’enfant, cela contribue à lui faire travailler sa motricité fine ainsi que la concentration.

Le petit bémol serait le fait que le papier est un peu fin et qu’il gondole quand il y a un peu trop d’eau. Néanmoins, nous saluons les éditions Usborne d’avoir intégré un grand rabat cartonné pour le placer en dessous de chaque dessin, cela permet d’éviter tout transfert sur le dessin suivant.

Le petit plus, les feuilles sont détachables. Ainsi, l’enfant peut donner ses dessins ou les afficher dans sa chambre. 

En bref, « La peinture magique : la forêt et Halloween » sont une vraie réussite avec quatorze tableaux aux jolies illustrations, qui raviront petits et grands, garçons et filles. Je recommande.  

Bilan lecture du mois d’août 2019 …

3qqhfsg

Hello tout le monde !

Après 3 mois d’absence me revoilà enfin pour le retour des bilans… En espérant que l’envie reste de nouveau. 

Alors ce mois-ci est sous le signe de la fantasy. J’ai lu peu mais assez bon dans l’ensemble. 

J’ai lu 8 livres soit 3057 pages.

En détail: 

– Sorceleur, tome 2 : L’épée de la providence de Andrzej Sapkowski 4/5

Le voisin parfait est un enfoiré de Camilla Simon 4/5

Comment être aussi cool que Nina Hill de Abbi Waxman 3/5. Chronique sur le blog.

Les naufragés du Batavia, suivi de ‘Prosper’ de Simon Leys 4/5

Une rencontre au bord de l’eau de Jenny Colgan 4/5 . Chronqiue sur le blog.

Les mésaventures des soeurs Wird, tome 1 : La Malédiction de Célia : Liées par un sortilège de Cecy Robson 4/5

Les Soeurs de la lune, tome 13 : Haunted Moon de Yasmine Galenorn 3.5/5

La trilogie du Tearling, tome 2 : L’invasion du Tearling / Révolte de feu de Erika Johansen 2.5/5

 

Mon top:

  • Sorceleur, tome 2 : L’épée de la providence 
  • Le voisin parfait est un enfoiré 
  • La Malédiction de Célia

Mon flop:

  • L’invasion du Tearling
  • Comment être aussi cool que Nina Hill

 

A très vite pour un nouveau bilan. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.