La chronique du livre « Mes sincères condoléances, livre 1 » de Guillaume Bailly

41ost3prrel

L’enterrement est un moment fort, solennel, unique. Mais le dernier hommage à un proche peut parfois devenir culte ! Les cérémonies sont souvent le théâtre d’événements étonnants, drôles, extravagants, tragiques, toujours originaux. Entre rires et larmes, l’auteur nous ouvre les portes de sa longue expérience de croque-mort et nous fait partager les petits et grands dérapages croisés dans sa carrière. Un ouvrage garanti  » 100 % vécu  » : bourdes familiales, lapsus macabres, incidents techniques et gaffes en tout genre. Tout est vrai, c’est la vie !

Il est sorti le 1 octobre 2016 aux Editions Pocket.

Mon avis:

Guillaume Bailly a travaillé pendant dix ans dans les pompes funèbres. À travers cet ouvrage, il nous raconte son quotidien de croque-mort parsemé d’anecdotes humoristiques : faits imprévus, bévues et maladresses, que ce soit du côté des professionnels ou des familles. J’ai aimé découvrir ces petites histoires qui sont à la fois tristes, tendres, touchantes, tragiques et parfois cocasses. Certaines nous marquent plus que d’autres et elles vont nous faire réfléchir sur notre vie et l’importance des petites choses. Guillaume Bailly nous donne une vision d’ensemble sur le métier des pompes funèbres qui est encore tabou en France. Le tout est raconté ici avec respect, ni moquerie ou quoique se soit d’autre de péjoratif.

Pour conclure :

« Mes sincères condoléances » est un petit livre plaisant bien que le thème soit difficile. À travers ces histoires, Guillaume Bailly a essayé de dédramatisé un métier méconnu, peu apprécié, et pourtant, tellement important. Pour moi, c’est réussi.

À découvrir.  

La critique de l’album « L’hirondelle qui voulait voir l’hiver » de Philip Giordano

lhirondelle-qui-voulait-voir-lhiver

L’été s’en est allé…

Les hirondelles partent vers les pays chauds. Mais Iris en a décidé autrement: elle reste pour voir l’hiver.

Une à une, les feuilles tombent des arbres et le froid s’installe. Mais bientôt, c’est un vent glacial qui se met à souffler, et de gros flocons dégringolent du ciel…

Il est sorti le 11 janvier 2017 aux Editions Milan.

Mon avis:

On suit Iris, une jeune hirondelle, qui est curieuse de découvrir la forêt où elle vit pendant l’hiver. Bien que ses compagnes essayent de l’en dissuader, Iris est têtue et décide tout de même de rester. Iris s’émerveille devant l’automne avec ses superbes couleurs et quelle joie de voir les premiers flocons de neige virevolter. Mais Iris va vite s’apercevoir que l’hiver est une saison rude et qu’elle n’est pas faite pour elle. Heureusement pour notre jeune hirondelle, elle va trouver un ami, un écureuil, qui va la recueillir et l’aider. Ainsi naîtra une belle amitié…

Avec mes enfants, nous avons beaucoup aimé cette histoire tendre, bien écrite et un brin poétique. On se laisse facilement embarquer par l’histoire d’Iris et Sam. Philip Giordano traite les thèmes de la solidarité et de la différence avec simplicité. Le tout est agrémenté de belles illustrations stylisées avec un large panel de couleur qui correspond aux saisons que notre hirondelle traverse.

En bref, Philip Giordano nous a une fois de plus conquis avec cette nouvelle histoire qui plaira aux enfants.  

La critique de l’album « Saute lapin! » de Claudia Rueda

71kp1puox5l

C’est le moment d’aller glisser sur les pentes de ski ! Secoue pour aider Lapin à faire tomber la neige. Penche le livre pour aider Lapin à glisser le long de la pente, retourne-le pour aider Lapin à sortir d’un fossé. Grâce à ton aide, Lapin vient à bout de tous les obstacles !

Il est sorti le 4 janvier 2017 aux Editions Bayard jeunesse.

Mon avis:

Voici un album qui plaira à coup sûr aux enfants. Nous suivons Lapin qui veut faire du ski. Pour cela, les jeunes lecteurs vont être mis à contribution tout le long de la lecture. Il va falloir secouer le livre pour que la neige tombe, l’incliner pour l’aider à descendre, l’aider à sauter des bosses, etc. C’est un livre amusant, divertissant qui interagi avec les lecteurs, le tout avec un texte court très accrocheur, accompagné par des illustrations simples, épurées et attrayantes.

En bref, « Lapin saute ! » est un très chouette album que je conseille vivement. En plus, il est de saison.  

La critique de l’album « La peinture magique: Les palais des fées » de Barbara Bongini

61chd0h7tl

Un coup de pinceau magique et le palais des fées prend vie : il suffit de tremper le feutre dans un peu d’eau et de le passer sur les illustrations en noir et blanc pour voir apparaître les couleurs comme par enchantement. Le résultat est garanti à chaque fois, grâce à des instructions claires et faciles à suivre.

Il sort le 26 janvier 2017 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Avec ma fille de 7 ans, nous avons, à chaque fois, un coup de cœur pour ces cahiers d’activités.

Il ne faut pas grand-chose : un peu d’eau et un pinceau (fourni avec) et c’est parti pour de nombreuses heures d’amusement et d’émerveillement. En effet, en plus du thème sur les fées, l’apparition des couleurs se fait en passant le pinceau sur la feuille, c’est juste magique. Les enfants adorent peindre pour découvrir quelle couleur apparaîtra.

D’autre part, en plus d’avoir un effet relaxant sur l’enfant, cela contribue à lui faire travailler sa motricité fine ainsi que la concentration.

Le petit bémol serait le fait que le papier est un peu fin et qu’il gondole quand il y a un peu trop d’eau. Néanmoins, nous saluons les éditions Usborne d’avoir intégré un grand rabat cartonné pour le placer en dessous de chaque dessin, cela permet d’éviter tout transfert sur le dessin suivant. Le petit plus, les feuilles sont détachables ainsi l’enfant peut donner ces dessins ou les afficher dans sa chambre. 

En bref, « La peinture magique : le jardin des fées » est une vraie réussite avec quatorze tableaux aux jolies illustrations qui ravira petits et grands, garçons et filles. Je recommande.  

La chronique du roman « Never Never Saison 3 » de Colleen Hoover & Tarryn Fisher

51aqy3wqadl

Silas et Charlie ont maintenant mieux compris ce qui leur arrive. Ils ont réussi à développer une stratégie pour reconstruire leur passé, découvrir ce qu’ils étaient l’un pour l’autre, s’apprivoiser à nouveau.

Ils sont sur le point, ensemble, de savoir pourquoi ils perdent ainsi la mémoire. Car s’ils ont maintenant une idée claire de ce qui se passe, la cause demeure mystérieuse.

Silas et Charlie ont appris qu’ils étaient amoureux avant ces pertes de mémoire mais que cet amour s’est brisé.

Pourront-ils aussi se retrouver au-delà de cette perte de leurs souvenirs ? Car leur amour était de ceux qui ne disparaissent jamais.

Il est sorti le 12 janvier 2017 aux Editions Hugo & roman.

Mon avis:

Voilà enfin le dénouement tant attendu de cette saga mystérieuse. J’avais hâte de découvrir ce que les auteurs nous avaient concocté, et malheureusement, j’ai été déçue.

Le style de Colleen Hoover et Tarryn Fisher est agréable, cependant cela reste très froid, sans aucune émotion. Ce tome n’apporte rien, je m’attendais à quelque chose d’étonnant avec des révélations et des rebondissements, mais tout demeure plat et sans profondeur. On n’a pas de réponses à nos questions. Le conflit entre les parents de Silas et Charlie, les théories sur leur perte de mémoire passent à l’as et le peu d’explication est survolé et décevant. C’est dommage car cette saga avait un réel potentiel. De plus, je suis restée totalement hermétique au personnage de Charlie et c’est regrettable que les autres personnages n’aient pas été plus fouillés.

Pour conclure :

« Never Never » est une série qui me laisse sur ma faim et dubitative, avec des caractères plus ou moins attachants, mais qui manque cruellement d’exploitation, de consistance, de sentiments et d’intensité.  

La chronique du roman « Nil, t2 : Les secrets de Nil » de Lynne MATSON

51xoss4bncl

L’île de Nil est plus dangereuse que jamais. De vieilles certitudes s’envolent, de nouveaux mystères s’installent. Rives s’est juré de percer à jour les secrets de Nil. Une arrivée inattendue – qui ne doit pourtant rien au hasard – remet tout en question et menace l’équilibre de la Cité. Avec l’aide de Skye, Rives se lance alors dans une course désespérée pour sauver tous les naufragés de Nil… et peut-être détruire l’île pour toujours !

Il est sorti le 3 novembre 2016 aux Editions Pocket Jeunesse.

Mon avis:

Après le départ de Thad et Charley, Rives est maintenant le leader de la cité. Il lui reste 124 jours et il est bien décidé à découvrir les secrets de Nil. Mais Rives a la sensation que Nil devient plus dangereuse et maintenir la cohésion dans la cité est plus difficile que jamais.

Toutefois, il va trouver une aide précieuse en la personne de Skye. C’est une jeune fille qui vient d’arriver sur L’île, mais elle n’est pas comme les autres. Elle est débrouillarde et maîtrise les techniques de survie. Son point fort, c’est qu’elle connaît déjà Nil par le biais du journal de son oncle et qu’elle amène avec elle une théorie qui remettra tout en question.

Rives et Skye se retrouvent enfermés dans une course désespérée pour sauver tous les habitants de Nil et peut-être détruire l’île pour toujours, mais à quel prix ?

J’ai adoré ce second opus. Le style de Lynne Matson est toujours aussi agréable et addictif. On plonge avec délectation dans son récit au rythme rapide, rempli de rebondissements, de révélations et d’action. On est happé dès les premières pages.

En ce qui concerne l’intrigue, elle est assez semblable au tome précédent, et pourtant, totalement différente. De nouveaux personnages font leurs apparitions et le mélange scientifique et mystique apporte plus de profondeur à l’histoire et nous offre bon nombre de réponses à nos questions.

Pour ce qui est des protagonistes, on en apprend plus sur Rives, sur son passé et sa personnalité. Skye est un caractère bien développé que j’ai beaucoup apprécié. J’aime la relation que Rives et Skye entretiennent. Lynne Matson ne nous ménage pas, il y aura de la tension et des morts, de vraies montagnes russes émotionnelles.

Pour conclure :

« Les secrets de Nil » tient toutes ses promesses. C’est une excellente suite, un peu plus sombre, où l’on en apprend davantage. J’ai été captivée du début à la fin, j’ai hâte de découvrir le final.

C’est un coup de cœur !

Dans ma boîte aux lettres…#60

surprise_by_ocularfracture-d3hwm5n

Bonjour à tous !

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

RDV français repris depuis par Lire ou Mourir.

Passons aux acquisitions papier de ces deux dernières semaines :

Et vous quelles acquisitions cette semaine ?