C’est lundi, que lisez-vous ? #159

tumblr_ohbepzHuya1qhttpto2_500

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Qui a été repris par Le blog de Galleane 

Ce que j’ai lu les semaines dernières :

Ce que je lis:

51luGNu4wjL

Ma prochaine lecture :

51ud41+9d2L

Et vous, que lisez-vous ??

Publicités

Dans ma boîte aux lettres…#106

surprise_by_ocularfracture-d3hwm5n

Voici les livres reçus chaque semaine dans ma boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Passons aux acquisitions papier de ces dernières semaines :

Et vous quelles acquisitions cette semaine ?

La chronique du roman graphique « Le joueur de flûte de Hamelin » de Jay Asher,‎ Jessica Freeburg & Jeff Stokely

51TldnixT7L

Jay Asher et Jessica Freeburg ont habillement revisité l’histoire du joueur de flûte de Hamelin dans ce conte fantastique effrayant.

Il était une fois, dans un petit village au fin fond de la forêt, une jeune femme sourde nommée Maggie. Maltraitée par les villageois, elle se réfugiait dans l’imaginaire, rêvant de trouver un jour le prince charmant. Quand Maggie rencontre le mystérieux joueur de flûte, il semble que tous ses vœux se réalisent. Mais à mesure qu’elle se rapproche de lui, Maggie découvre le côté sombre du garçon de ses rêves qui pourrait bien se révéler son pire cauchemar… 

Transcrite initialement par les frères Grimm, la légende évoque la disparition de cent trente garçons et filles, un désastre qui serait survenu le 26 juin 1284 dans la ville de Hamelin en Allemagne. 

Il est sort le 25 janvier 2018 aux Editions Michel Lafon.

Mon avis:

Dans un petit village au milieu de la forêt vit une jeune femme solitaire et sourde : Maggie. Cette dernière est rejetée par les habitants du village du fait de son handicap. Elle trouve du réconfort dans son imaginaire en s’inventant des histoires et elle rêve de vivre un conte de fées. Maggie croit que cela est possible lorsqu’elle rencontre ce mystérieux inconnu qui est venu débarrasser le village d’une invasion de rats, mais finalement cela pourrait bien se révéler être un cauchemar…

J’ai été happée par ce récit sombre, avec un équilibre entre la tragédie et l’espoir. Tout le monde connaît la légende allemande retranscrite par les frères Grimm, mais qui laissait des blancs. À savoir pourquoi on en est arrivé à la fin que nous connaissons tous. Jay Asher et Jessica Freeburg ont parfaitement su s’approprier la fable et nous donner certaines réponses à nos questions, sans dénaturer le ton du texte original. De plus, les illustrations sont très jolies et détaillées. Jeff Stokely a parfaitement su retranscrire à travers son trait de crayon les expressions et les sentiments des personnages, en choisissant habilement les couleurs. Cela apporte un réel plus au récit.

Pour conclure :

« Le joueur de flûte de Hamelin » est un roman graphique réussi, que ce soit par son histoire courte et puissante, ou ses illustrations. J’ai été totalement séduite par cette réécriture de conte.

La chronique du roman « La Liste de nos interdits » de Koethi ZAN

51UJudu0m-L

– Ne pas se rendre seule à la bibliothèque le soir 
– Ne pas se garer à plus de six places de sa destination 
– Ne pas faire confiance à un inconnu 
– Ne pas sortir sans bombe lacrymo 
– Toujours repérer les sorties 
– Toujours suivre les règles 
– Ne jamais paniquer… 

ET LA RÈGLE N°1 
Ne jamais monter dans la voiture d’un inconnu 

Sarah et Jennifer ont tout prévu. Rédigé une liste exhaustive des dangers. Énuméré tous les interdits. Pris toutes les mesures de sécurité pour rendre leur monde plus sûr. Aucun imprévu ne devait pouvoir les surprendre. Mais un soir, elles enfreignent la première règle. Elles prennent un taxi. Dès lors, le cauchemar n’aura plus de fin. 

Il est sorti le 14 septembre 2017 aux Editions Pocket.

Mon avis:

Treize ans avant le début de l’histoire, Jennifer et Sarah se retrouvent enfermées dans un sous-sol avec deux autres jeunes filles, prisonnières de Jack Deber (on connaît le ravisseur dès les premières pages), un sadique sociopathe. Pendant trente-deux mois et onze jours, elles seront humiliées et torturées jusqu’à ce qu’elles s’échappent, mais seules trois jeunes femmes sur quatre ont pu s’enfuir, Jennifer n’a pas eu cette chance…

Dix ans plus tard, quand l’agent du FBI en charge de l’affaire l’informe que son tortionnaire risque de retrouver sa liberté, Sarah doit à tout pris trouver le corps de Jennifer et prouver que ce n’est pas seulement un bourreau, mais un meurtrier. Commence alors une enquête où Sarah devra lutter contre ses phobies et ses peurs pour apprendre l’horrible vérité…

Le style de Koethi Zan est agréable et fluide. On entre facilement dans son récit sombre aux diverses ramifications qui vous tient en haleine du début à la fin. L’enquête est bien menée avec des rebondissements et des révélations. Toutefois, j’aurais apprécié que l’agent du FBI soit plus présent ainsi que le ravisseur, pour apporter une autre dimension psychologique au récit. De plus, l’héroïne souffrant de stress post-traumatique brave ses craintes beaucoup trop facilement.

Néanmoins, cela n’en demeure pas moins une histoire prenante avec des personnages bien fouillés où l’on plonge dans la vie de Sarah avant, pendant et après son enlèvement. La fin est bien construite même si j’avais deviné le retournement final.

Pour conclure :

« La liste de nos interdits » est un thriller psychologique plaisant, bien que non exempt de défauts, où l’horreur est suggérée sur le thème de la torture et de la manipulation.

La chronique du roman « Maudits soient-ils » de Courtney Alameda

81IpJFRRrLL

Ma mission est d’exorciser tout ce qui est mort et ne le reste pas.
La traque des paranécrotiques est mon quotidien.
Mon appareil photo est mon arme.
Je suis la chausseuse et non la proie.

Jusqu’à la mission de trop.
La mission où tout dérape.
La mission où j’échoue.

Frappée par une terrible malédiction, poursuivie par les miens,
j’ai une semaine pour sauver mon âme de la damnation éternelle.

Le compte à rebours commence maintenant.

Il est sorti le 4 octobre 2018 aux Editions Milan.

Mon avis:

Avec son père, Malicia est la dernière des Van Helsing. Elle est dotée d’une rareté biologique : la tétrachromatie. Cela lui permet de voir les auras des fantômes et de les classifier mieux que quiconque. Sa famille s’est toujours battue contre les morts et elle est dans l’obligation de perpétuer la tradition. Elle et son père font partie de l’organisation le Helsing Corp, une agence qui défend les villes contre le surnaturel.

Lors d’une mission avec son équipe, Malicia n’a jamais vu une entité aussi brutale et intelligente. D’ailleurs, rien ne se passera comme prévu. Elle et son équipe se retrouverons atteints d’une malédiction. Ils ont sept jours pour combattre le mal qui les ronge avant de les conduire vers un destin funeste. Sera-t-elle prête à transgresser les règles qui font d’elle une Van Helsing ? Jusqu’où faudra-t-elle qu’elle aille pour survivre ?

J’ai adoré ! Le style de Courtney Alameda est vif et addictif. Dès les premières pages, on nous plonge dans l’action. C’est très rythmé et l’on ne voit pas les pages défiler sous nos doigts. En ce qui concerne l’univers, il est passionnant, riche, original et bien développé même si j’aurais voulu en découvrir encore un peu plus.

Pour ce qui est de l’intrigue, elle est très bien menée et fluide, entre rebondissements, révélations et suspense avec une tension en continu. Le tout dans une ambiance assez glauque et sanglante. J’ai bien aimé les nombreuses références aux personnages emblématiques tels que Stocker, Frankenstein et Van Helsing. C’est très bien pensé.

Du côté des protagonistes, ils sont plaisants à suivre avec leurs forces et leurs faiblesses. On suit surtout Malicia avec son équipe. Olivier Stocker, un petit génie de l’informatique, Jude qui peut prédire votre mort au toucher et Ryder, son meilleur ami et faucheur. Ils ont une très bonne dynamique de groupe avec chacun une personnalité bien distincte.

Pour conclure :

« Maudits soient-ils » fut une excellente surprise. C’est divertissant, palpitant et horrifique avec une pointe de romance. Ça a un petit côté Supernaturalpour ado pas du tout désagréable. J’avoue que j’aimerais bien voir une suite un jour…

A découvrir !

Bilan lecture du mois de janvier 2018…

214_32_012114

Hello tout le monde !

Nous voilà reparti pour une nouvelle année pleine de lectures et de chroniques (si si). Bon, mon premier mois commence vraiment bien avec 18 lectures et que des bonnes lectures. Si c’est pas beau ça ! En espérant continuer dans cette lancée.

Autrement, j’ai lu 7 one shot, j’ai continué 4 séries et j’en ai commencé 5. J’ai également réussi mon défis personnel de terminé 2 sagas.

Par contre, niveau chroniques c’est la misère, je ne suis vraiment pas à jour… 

J’ai lu 18 livres soit 6693 pages

En détail:

 –Dominion of the fallen, tome 1 : La chute de la maison aux flèches d’argent de Aliette de Bodard . Une fantasy riche, complexe et fascinante. 4/5

Golem, le tueur de Londres de peter Ackroyd, 3.5/5. La chronique est sur le blog.

Wilder de Rebecca Yarros, j’ai eu un coup de cœur pour cette romance. La chronique est sur le blog. 5/5

Extreme risk, tome 1 : Enfiévré de Tracy Wolff, j’ai adoré! 4/5

Extreme risk, tome 2 : Enflammé de Tracy Wolff, je l’ai trouvé encore meilleur que le premier. 4.5/5

Forget tomorrow, tome 2 : Remember yesterday de Pintip Dunn, 4/5. La chronique est sur le blog. 

Rosemary Beach, tome 9 : Forever mine de Abbi Glines, une petite romance charmante, mais un peu en dessous des tomes précédents. 3.5/5

Consolation, tome 1 : Saving her de Corinne Michaels, une romance très intense et très belle avec une fin qui nous donne qu’une envie connaitre la suite ! 5/5

« Maudits soient-ils de Courtney Alameda, un excellent roman 5/5. Chronique à venir…

Dualed, tome 2 : Divided de Elsie Chapman, une très bonne suite et fin de saga. 4/5

Love redemption de Laura Brown, un magnifique roman, très intense qui traite des thèmes de la surdité, de la violence domestique le tout dans une superbe romance. 5/5

La liste de nos interdits de Koethi Zan, un petit thriller sympa. 4/5. Chronique à venir…

Traqué, tome 3 : Piégée de Andrew Fukuda, une fin génial, une saga génial et qui nous offre une fin assez original. je recommande chaudement cette saga sur les zombies. 4.5/5

La terrifiante histoire de Prosper Redding, tome 1 : Une alliance diabolique de Alexandra Bracken, une très bonne surprise, 4/5. Chronique à venir…

Kinnections, tome 3 : Le pouvoir de la séduction de Jennifer Probst, le meilleur de la saga, 4.5/5. Chronique à venir…

Le songe d’une nuit d’octobre de Roger Zelazny, un roman fantastique sympa mais qui manque parfois un peu de profondeur, 3/5. Chronique à venir…

Le joueur de flûte de Hamelin  de Jay Asher & Jessica Freeburg , très bonne réécriture de conte, 4/5. Chronique à venir…

The Ivy chronicles, tome 1 : Prémices de Sophie Jordan, une romance sympa, qui ne renouvelle pas le genre et qui manque parfois un peu de profondeur et d’émotions. 3.5/5

A très vite pour un nouveau bilan !

Ce diaporama nécessite JavaScript.