Chronique post-it pour le roman Le souper des maléfices de Christophe Arleston.

Capture

Publicités

La chronique de « Les valets du roi , T1 :Lady pirate » de Mireille Calmel

Media_httpmultimediaf_xnkvf


résumé:

Elle se prénomme Mary Jane. Dix-sept ans à peine et déjà un destin hors du commun : habillée en garçon depuis son plus jeune âge, maniant aussi bien le fleuret que l’alexandrin, elle a été élevée comme un lord, au nez et à la barbe de sa riche et puissante grand-mère. Mais en cette année 1696, il existe peu de place pour les histoires merveilleuses dans la capitale anglaise : devenue brusquement orpheline, elle-même menacée car détentrice d’un objet menant à un fabuleux trésor, l’intrépide Mary doit s’enfuir, direction Douvres. Après une escale chez une sulfureuse espionne, elle embarque à bord de La Perle, majestueuse frégate corsaire qui va déterminer le reste de sa vie…

Mon avis:

Mary Read, travestie dés son enfance en garçon afin d’acquérir une bonne éducation auprès de sa famille paternelle qui le moins que l’on puisse dire ne s’intéresse pas à elle, se retrouve sur le « La Perle » bâtiment de la marine française pour fuir son oncle qui veut l’éliminer pour ne pas qu’elle accède à son héritage. Sur la frégate elle y découvre les affres de la passion avec pour ami fidèle (amoureux en secret) Corneille jeune matelot qui la suivra où elle ira sans jamais la brusquer. Le marin l’aidera même dans son idée de vengeance contre son oncle qui a tué sa mère en voulant lui voler un trésor inestimable sous son nez.


Juste incroyable!!!!!!!!! Un délice pour les gourmands de romans. Les pages se suivent, mais ne se ressemblent pas !

Si vous ne connaissez pas encore Mireille Calmel alors je vous avertis, le voyage, l’amour, la passion sont toujours présents sans pour autant être trop imposants.

La plume est légère et fluide maniant les sentiments comme les  « It girls » leurs plus beaux accessoires, donnant  davantage de réalisme aux personnages.

Elle vous fera découvrir l’Angleterre, la vie sur un navire, la France et les jeux politiques d’une cour royale, les campagnes militaires en Flandre et l’existence des patriciens à Venise au 17 ° siècle.

Juste un regret, j’aurais préféré voir sa romance avec Corneille un peu plus décrite, elle se découvre un peu plus avec lui.

Un roman historique qui ne manquera pas de vous faire voyager sans vous faire quitter votre fauteuil préféré vers une époque et des aventures inconnues de tous .


Bonne lecture à vous et surtout bon voyage !


Parut aux Editions Pocket en Avril 2006


écrit par Eden

 

sceau copyright