La chronique de l’album « Mon beau livre à gratter : les trésors de la forêt » de Dinara Mirtalipova

81Q0BSA5aSL

En grattant avec le stylet fourni la fine pellicule noire qui recouvre les illustrations de ce livre, le lecteur fait apparaître d’incroyables formes et couleurs pour révéler toute la beauté de la forêt et de ses habitants.
C’est au lecteur d’exprimer sa créativité pour faire de chaque image une oeuvre d’art originale et personnelle !

Il est sorti le 18 avril 2018 aux Editions Casterman.

Mon avis:

Avec mes enfants de 8 et 11 ans, nous avons eu un coup de cœur pour ce cahier d’activités. Il ne faut pas grand chose pour se lancer, juste un stylet qui est fourni, et c’est parti pour de nombreuses heures d’amusement et d’émerveillement. En effet, à travers neuf tableaux sur le thème de la forêt, nous allons faire apparaître des motifs et des couleurs en grattant la fine pellicule noire. Sur chaque double page, nous trouverons des consignes simples pour guider les enfants afin qu’ils fassent apparaître progressivement les images, mais ils peuvent également laisser libre court à leur créativité et leur imagination.

De plus, il faut noter les sublimes illustrations qui se cachent dessous la pellicule noire. Elles sont pleines de couleurs vives et de détails qui attirent l’œil.

D’autre part, cela a un effet relaxant sur les enfants et cela leur fait travailler leur motricité fine et la concentration. De plus, on a aimé que les pages soient cartonnées et plastifiées, ce qui les rend solides.

En bref, « Mon beau livre à gratter : les trésors de la forêt » est une vraie réussite avec neuf tableaux colorés aux motifs variés qui raviveront petits et grands, garçons comme filles. Je recommande.

À noter qu’il existe également un autre album sur le thème de l’océan.

Publicités

La critique de l’album « autocollants Usborne: Les petites bêtes » de Caroline Young & Marcella Grassi.

51-Hai38qFL

Les insectes et autres petites bêtes sont à l’honneur dans ce livre à compléter avec plus de 170 autocollants : des insectes familiers, à observer dans les jardins et les parcs, et d’autres plus exotiques, dans le Sahara, les forêts tropicales du Costa Rica ou la zone marécageuse des Everglades en Floride.

Il est sorti le 8 mars 2018 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici un album d’activité parfait pour la saison. Nous avons neuf tableaux (dans la jungle, les points d’eau, dans le désert, etc.) sur le thème des petites bêtes. neuf tableaux que les enfants peuvent animer avec plus de 170 autocollants présents dans le livre, de quoi faire travailler leur imagination. De plus, à chaque tableau se trouve une histoire qui peut aiguiller l’enfant si jamais il en éprouve le besoin. Il va pouvoir également apprendre le non de divers insectes que l’on trouve dans les différents environnement.

 Les dessins sont très beau avec de belles couleurs et très détaillés. 

En bref, « autocollants usborne : Les petites bêtes » fera passer de nombreuses heures d’amusement à vos enfants tout en apprenant et en faisant travailler leur motricité fine.

La critique de l’album « J’habille mes amies: le shopping » de Fiona Watt

41O6VoHsMeL

Les amies font du shopping. Leurs fans auront plaisir à les habiller et à les aider à faire leurs achats en les suivant dans les boutiques, dont une librairie, à la recherche de bonnes affaires pendant les soldes, ou le temps d’une pause au café. 

Il est sorti le 22 mars 2018 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici une sympathique collection qui ravira vos enfants. Ce cahier d’activité contient treize tableaux grand format. Les enfants aimeront vêtir les illustrations et faire prendre vie aux divers thèmes qui jalonnent le cahier (la librairie, achats de noël, le marché artisanal, etc.) à l’aide des 350 autocollants présents dans l’album.

J’ai apprécié le côté réutilisable de ces derniers, cela permet aux enfants de créer et de faire travailler leur imagination. Quant aux dessins, ils sont vifs et variés, les enfants adorent !

Le petit plus du cahier, ce sont les pages plastifiées. Cela apporte une certaine solidité et les enfants peuvent les manipuler sans avoir peur de les abîmer.

D’autre part, ma fille a bien aimé le petit texte qui accompagne chaque tableau, elle était ravie de découvrir l’histoire qui se rapportait à chaque thème.

En bref, « J’habille mes amies : le shopping » est un livre d’activité qui fera passer de nombreuses heures d’amusement à vos bambins et qui permettra de travailler leur imagination.

La critique de l’album « 100 insectes en papier à plier et à faire voler » de Nancy Taylor rosenberg

515ICFqZCZL

Des libellules, des papillons, des sauterelles et des scarabées remplissent les feuillets détachables de ce carnet, à plier en suivant les instructions pour les faire voler. 

Un grand choix de modèles, de motifs et de couleurs conçus pour faire de chaque avion en papier un insecte différent. 
Les enfants seront fiers de leurs créations. 
Tout en s’amusant, ils auront l’occasion d’exercer leur motricité fine.

Il sort le 26 avril 2018 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici un album qui va occuper et amuser vos enfants, petits et  grands, pendant des heures.

Dedans, nous avons une notice claire et simple de quatre modèles de planeur en papier sur le thème des insectes à faire. Les enfants à partir de sept ans peuvent se débrouiller tout seuls, par contre les plus jeunes devront se faire aider par leurs parents. Cela donne des moments conviviaux à partager en famille.

D’autre part, les feuilles disponibles pour faire des insectes planeurs sont diverses et variées, colorées et attrayantes. Cela plaît autant aux filles qu’aux garçons. J’ai trouvé aussi très appréciable que les feuilles se détachent facilement, sans se déchirer et sans ciseaux, cela évite les petits accidents 😉

De plus, à la fin, en petit bonus, il y a une petit page d’informations sur les insectes en générale. 

En résumé, c’est un ouvrage que je recommande chaudement. Vous êtes sûrs d’avoir du succès avec ce jeu indémodable. Une activité idéale pour la saison avec un prix attractif.

La critique du cahier d’activité « Autocollants Usborne: Les Licornes » de Fiona Watt & Camilla Garofano

51h5zJWCUkL

Les jardins d’un palais de glace, un magnifique arc-en-ciel, une prairie ensoleillée… : des scènes enchantées à décorer et à remplir de licornes, à l’aide de plus de 250 autocollants, dont des vignettes scintillantes.

Les jardins d’un palais de glace, un magnifique arc-en-ciel, une prairie ensoleillée… : des scènes enchantées à décorer et à remplir de licornes, à l’aide de plus de 250 autocollants, dont des vignettes scintillantes. 

Il sort le 8 février 2018 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici un album d’activités grand format parfait pour occuper vos enfants. Nous avons douze tableaux (la grotte magique, le ciel étoilé, dans la forêt, etc.) sur le thème des licornes. Douze tableaux que les enfants peuvent animer avec plus de 250 autocollants dont certains brillants présents dans le livre, de quoi faire travailler leur imagination. De plus, à chaque tableau se trouve une courte histoire qui peut aiguiller l’enfant, si jamais il en éprouve le besoin.

Le tout est servi avec des illustrations vives, coloré et très varié. Nous découvrons toutes sortent de licorne pour le plus grand bonheur des enfants.

En bref, « les licornes » est un cahier d’activités dans le monde magique de ces créatures mythique qui est juste parfait, c’est un coup de cœur pour nous.

La critique du cahier d’activité « J’habille mes amies – Les modes du monde traditionnelles » de Emily Bone &‎ Ingrid Liman

518AIXR+GiL

Les enfants devront parer les modèles pour un somptueux mariage dans le nord de l’Inde, où ils découvriront le mehendi, l’art du dessin sur la peau, et le port traditionnel du sari ; en Alaska, il leur faudra les habiller de vêtements de fourrure et de peau pour une expédition de chasse avec le peuple Inupiat, avant de poursuivre ce beau voyage autour du monde. Des heures de plaisir pour les passionnés de mode ou d’histoire !

Il est sorti le 25 janvier 2018 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici une sympathique collection qui ravira vos enfants. Ce cahier d’activité contient douze tableaux grand format sur les modes traditionnelles à travers le monde. Les enfants aimeront vêtir les illustrations et faire prendre vie aux divers thèmes et pays qui jalonnent le cahier (un mariage hindou, un dimanche de Pâques au Nigeria, la vie dans le froid dans la tribu des Inupiats, etc.) à l’aide de nombreux autocollants présents dans l’album.

J’ai apprécié le côté réutilisable de ces derniers, cela permet aux enfants de créer et de faire travailler leur imagination. Quant aux dessins, ils sont vifs, colorés, riches et variés, les enfants adorent !

Le petit plus du cahier, ce sont les pages plastifiées. Cela apporte une certaine solidité et les enfants peuvent les manipuler sans avoir peur de les abîmer.

D’autre part, dans ce format, chaque tableau est accompagné d’un texte et d’un article sur une spécificité de la tradition qui entoure les pays que nous visitons. Cela apporte un vrai plus et c’est très instructif.

En bref, « J’habille mes amies : les modes du monde traditionnelles » est un livre d’activité qui vous fera voyager et qui fera passer de nombreuses heures d’amusement à vos bambins.

La critique de l’album « Poupées en papier à habiller » de Fiona Watt & Elizabeth Savanella

513LBxFbomL

Les rabats de la couverture de ce livre cachent quatre jolies poupées en carton à détacher. Ses pages sont remplies de tenues et d’accessoires à découper pour les habiller, dont des vêtements à colorier et à personnaliser. 

Une activité idéale pour jouer au créateur de mode. 
Un passe-temps indémodable qui absorbera les enfants pendant des heures. 

Il sort le 25 janvier 2018 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici une activité que je voulais faire découvrir à ma fille que bien des générations ont connue (mère et grand-mère) : les poupées en papier à habiller !

Cet album contient 4 figurines ne papier avec un socle qui permet de les faire tenir debout et plus de 60 tenus diverses et variés, ainsi que certaines à faire décoré par les enfants.

J’ai aimé que l’ont puisse détacher facilement les feuillés, cela permet de facilité le découpage. Toutefois, cette dernière partie est délicate et l’enfant aura besoin d’un adulte pour découper correctement les vêtements, c’est minutieux. Une fois, le tout découpé les enfants peuvent jouer pendant des heures avec les figurines, les habiller et se raconter des histoires. Jouer avec tout simplement et faire travailler son imagination. Les illustrations sont bien faites et colorées. Le papier est relativement épais, mais cela est fait, quand même, pour les enfants soigneux et patients.

En bref, j’ai été heureuse de partager ce moment avec ma fille et de lui faire découvrir les poupées papier à habiller qui lui ont bien plus.