La chronique du roman « L’Héritage de la dague noire, T2 : Pacte de sang » de J.R. Ward

1708-Pactedesang_org

Récemment intégré au programme d’entraînement de la Confrérie, Axe, aussi doué qu’il est sauvage, se complaît dans sa solitude, et l’attraction subite qui naît entre lui et la jeune femme qu’il est chargé de protéger le prend au dépourvu. Pour Elise, récemment victime d’une tragédie familiale, Axe est exactement ce qu’il lui faut pour la distraire de son chagrin. Mais les secrets du jeune homme pourraient bien détruire leur relation avant même qu’elle ne commence… Et même Rhage, qui a pris Axe sous son aile, se révèle impuissant à l’aider lorsqu’un nouveau venu menace la famille qu’il a créée avec Mary. Les deux combattants devront choisir à quoi se raccrocher dans les ténèbres : la colère, ou l’amour ?

Il est sorti le 25 août 2017 aux Editions Milady.

Mon avis:
Je suis en retard dans ma lecture de la saga « La Confrérie de la dague noire » car je n’ai lu que sept tomes (pourtant, la suite est dans ma bibliothèque). Toutefois, je ne me suis pas sentie spécialement perdue pendant ma lecture de ce deuxième tome de la saga spin-off. En effet, une partie du roman concerne Rhage et Mary, le couple phare du tome 2 de « La Confrérie de la dague noire ». Et l’autre partie du récit renferme des évènements inédits. Je tiens tout de même à préciser que se lancer dans « L’héritage de la dague noire » sans avoir lu aucun tome de « La Confrérie de la dague noire » serait, à mon sens, une erreur. Effectivement, l’univers de nos Guerriers est abordé, mais pas en détails, comme si l’auteur partait du principe que le lecteur en connaît suffisamment (ce qui, avouons le, est logique). L’intrigue de ce tome se « divise » donc en deux, se concentrant sur Elise et Axe d’une part, et sur Mary et Rhage d’autre part.

Axe et les cinq autres recrues ont eu sept semaines de formation intense. Leur entraînement n’est toutefois pas terminé et c’est Rhage qui supervise celui ci. Parallèlement à sa formation, Axe va se faire embaucher pour assurer la protection d’Elise, la fille d’un membre de la glymera qui pense que sa fille est en danger suite à la mort de sa nièce. Axe et Elise sont tout de suite attirés l’un par l’autre, mais leurs différences sont un obstacle. Leur relation est certes compliquée, mais ils vont parvenir à surmonter leurs problèmes (je ne vous spoile pas, on s’en doute tout de suite!). 

Elise a fait sept ans d’études et possède une maîtrise en psychologie. Elle voudrait devenir psychologue pour les membres de son espèce. Toutefois elle se rendra vite compte que cela ne lui sera pas d’une grande aide concernant Axe. Quant à notre vampire, c’est un homme torturé, qui ne veut pas se laisser approcher. Anciennement consommateur d’héroïne, il a remplacé son addicton par une autre : le sexe. En plus de son aversion pour les aristocrates, il voit Elise comme une femme fragile qui ne supporterait pas sa part d’ombre. 

Quant à Rhage et Mary, ils ont accueilli Bitty, une jeune fille de treize ans, depuis maintenant deux mois. Ils ont peur de perdre la garde de Bitty, qu’ils considèrent comme leur fille. La petite famille doit faire face à de nombreuses épreuves. Les membres de la Confrérie sont soudés autour d’eux et ça fait toujours autant chaud au coeur. 

L’auteur jongle entre les deux arcs narratifs avec succès. Cela rend, à mon sens, le récit encore plus addictif. En effet, à chaque fois que l’on change de couple, on veut en savoir plus sur celui que l’on a quitté temporairement. De plus, J.R.Ward a parfaitement su doser son roman entre action et moments « plus lents », qui nous permettent d’aborder la psychologie des protagonistes.  

Pour conclure, ce deuxième tome de la saga est vraiment très bon. Les intrigues sont prenantes et les personnages sont intéressants à suivre (y compris ceux que l’on connaît déjà). J’ai désormais hâte de découvrir ce que J.R.Ward nous réserve dans son troisième opus !

Ecrit par Noémie

Publicités

La chronique du roman « L’Héritage de la dague noire, Tome 1: Baiser de sang »de J.R. Ward

81k51uatsol

Découvrez la nouvelle série événement de J.R. Ward, auteure best-seller de La Confrérie de la Dague noire ! Paradis, fille de sang du premier conseiller du roi, a choisi d’abandonner la vie d’une noble pour rejoindre le programme d’entraînement de la Confrérie de la dague. Mais rien ne se passe comme prévu : l’entraînement est un véritable enfer, la lutte entre recrues est rude, et Butch O’Neal, le Dhestructeur, a clairement d’autres soucis en tête que leur formation. Et pour couronner le tout, le beau Craeg qui fait chavirer son cœur est bien loin du prétendant idéal auquel s’attend son père. Alors que la violence se déchaîne autour d’elle, Paradis est cruellement mise à l’épreuve, et ne peut que se demander si elle sera assez forte pour faire face…

Il est sorti le 21 octobre 2016 aux Editions Milady.

Mon avis:

Je suis en retard dans ma lecture de la saga « La Confrérie de la dague noire » car je n’ai lu que sept tomes (pourtant, la suite est dans ma bibliothèque). Toutefois, je ne me suis pas sentie spécialement perdue pendant ma lecture de ce premier tome de la saga spin-off. En effet, une partie du roman concerne Butch et Marissa, le couple phare du tome 4 de  « La Confrérie de la dague noire ». Et l’autre partie du récit renferme des évènements inédits. Je pense que j’ai du me faire spoiler un ou deux trucs, mais je vous avoue que je ne trouve pas cela bien grave. Cela ne m’empêchera pas de lire la suite des aventures des guerriers de la première génération.

Je tiens tout de même à préciser que se lancer dans « L’héritage de la dague noire » sans avoir lu « La Confrérie de la dague noire » serait, à mon sens, une erreur. Effectivement, l’univers de nos Guerriers est abordé, mais pas en détails, comme si l’auteur partait du fait que le lecteur en connaît suffisamment.

L’intrigue de ce premier tome se divise en deux, se concentrant sur Craeg et Paradis d’une part, et sur Butch et Marissa d’autre part. 

–> Paradis, fille du premier conseiller du roi, s’est inscrite au programme d’entraînement de la Confrérie. Elle fait partie de la glymera (l’aristocratie) et est destinée à une existence oisive, mais elle souhaite faire plus que ça de sa vie, et souhaite faire ses preuves. C’est là qu’elle rencontre Craeg, fils de Brahl le jeune et simple « roturier ». Entre eux, ce n’est pas une évidence. Ils sont attirés mutuellement mais leur relation se construit dans l’adversité. En effet, ils ne cessent de se repousser l’un l’autre. Si j’ai aimé Craeg et Paradis individuellement je dois avouer que je n’ai pas été spécialement charmée par leur couple et c’est dommage.

Paradis est une jeune femme à la fois combative, courageuse, qui sait ce qu’elle veut. J’ai adoré ces aspects de sa personnalité. En revanche, je n’ai pas spécialement accroché avec sa naïveté et son côté nunuche.

Craeg est attachant, même si au départ il nous apparaît comme un simple guerrier bourru. Son passé douloureux et sa soif de vengeance font de lui un homme à la fois attendrissant et courageux, déterminé.

–> Quant à Butch et Marissa, ils suivent une piste sur le meurtre d’une jeune femme vampire morte dans de terribles souffrances au Refuge de Marissa. Cet aspect du roman m’a beaucoup plu, même si je ne suis pas du tout fan du couple Butch/Marissa (ils m’énervaient déjà dans le tome 4 qui leur est consacré). J’ai également beaucoup aimé tout ce qui concerne le centre d’entraînement. D’ailleurs, j’aurai aimé que cet aspect du récit soit davantage développé.

En conclusion, « L’héritage de la dague noire, tome 1 : baiser de sang » est un premier opus prometteur mais qui ne m’a pas totalement convaincue. Toutefois, je vais laisser une chance au deuxième tome pour voir où l’auteur va nous emmener.

Ecrit par Noémie

La chronique du roman « Le Prince des Ténèbres, T3 : Combustion spontanée » de Frost Jeaniene

51QRVSUAKyL

Vlad n’a jamais craint personne. Pas même le terrible Mihály Szilágyi, un vampire aussi âgé et puissant que l’Empaleur lui-même. Pourtant, il a peur pour sa femme, Leila. Ses ennemis savent qu’il est prêt à tout pour elle et n’hésiteront pas à se servir de cette faiblesse. Alors que les fantômes du passé resurgissent et que la guerre sanglante l’opposant à Szilágyi fait rage, Vlad laissera-t-il son amour pour sa jeune épouse précipiter sa perte ?

Il est sorti le 18 mars 2016 aux Editions Milady.

Mon avis:

Après un tome 2 que j’ai jugé surtout comme « transitoire », j’ai tout de suite enchaîné avec la lecture du troisième tome « Combustion spontanée ».

L’intrigue est prenante et je ne me suis pas ennuyée, tournant les pages avec plaisir. Les événements s’enchaînent plutôt bien et l’on tremble aux côtés de Leila. Je trouve que c’est un tome beaucoup plus sombre que les autres. Même si je ne suis pas 100% fan de Leila (je ne sais pas pourquoi, il y a un truc qui m’énerve en elle) j’ai été terriblement touchée par tout ce qui lui arrive physiquement et émotionnellement.

J’étais ravie de retrouver la plume de Jeaniene Frost, même si ma lecture n’a pas été spécialement un coup de cœur. L’univers de l’auteur s’étoffe dans ce troisième tome et j’étais ravie de découvrir une histoire un peu plus consistante que dans le précédent opus.

Le côté action prend le pas sur la romance mais notre duo de personnages a encore des émotions à nous offrir ! Le couple évolue, s’apprivoise et continue d’apprendre à se connaître et à se dévoiler. Il en va de même pour les autres relations de Leila, surtout celle avec son père, qui est loin d’être au beau fixe et qui apporte son lot de blessures émotionnelles.

Je ne suis pas à jour dans la série « Chasseuse de la nuit » (j’ai seulement lu les 4 premiers tomes) et du coup je me suis fait spoiler bien comme il faut ! Du coup, je vous conseille de lire le reste de la saga pour ne pas vous retrouver comme moi 🙂 Le point positif, c’est que ça m’a donné fortement envie de sortir le reste de la saga du placard (ou de la bibliothèque plutôt !).

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié ce troisième tome de la saga, sans doute même plus que les deux premiers. Pour moi, « Combustion spontanée » a quelque chose en plus. L’intrigue est plus consistante et les relations entre les divers personnages sont mieux travaillées, plus intenses. Le final nous laisse sur une nouvelle intrigue vraiment très prometteuse. J’ai hâte de découvrir ce tome final !

Ecrit par Noémie

« Minuit, T13: Le Lien de Minuit » de Lara Adrian

81urUeHZk3L._SL1500_

Imbattable sur le ring, Rune, puissant guerrier de la lignée, vit dans un monde de sang et de mort. Ses ennemis sont aussi nombreux à l’extérieur de l’arène qu’à l’intérieur, et ses secrets aussi dangereux que son passé. Rune est un loup solitaire qui survit à l’aide de ses poings et de ses crocs, et s’était jamais lié à personne… jusqu’à sa rencontre avec Carys Chase. Mais lorsque les démons de son passé se réveillent, il doit choisir entre trahir la confiance de Carys ou faire d’elle une cible dans une bataille qu’aucun d’entre eux ne peut remporter seul.

Il sort le 26 février 2016 aux Editions Milady.

 » Les Vampires de Chicago, T11: La Morsure n’est pas une fin » de Chloe Neill

81RIZP0ynwL._SL1500_

Les vampires ne vieillissent pas… Mais leurs ennemis non plus. Lors d’une soirée mondaine à laquelle participe l’élite des sociétés humaines et vampires, Merit et Ethan parviennent de justesse à empêcher l’assassinat d’un invité. Quand la cible se révèle être un homme d’affaires trempant dans des affaires louches, Merit soupçonne une vendetta humaine. Mais les assassins sont décidément vampires… Les liens entre les Maisons de Chicago s’avèrent plus étroits que Merit ne l’avait imaginé, et chacune de ses actions pourrait bien être la dernière…

Il sort le 20 novembre 2015 aux Editions Milady.

« Les sentinelles, Tome 2 : Tueur de sang » de Alexandra Ivy

81hlnIgYyvL._SL1500_

La vie de Fane n’a plus de sens depuis que sa protégée est partie avec un autre. Jusqu’au jour où le guerrier rencontre Serra, une jeune femme clairvoyante et télépathe. Celle ci participe à l’enquête sur la disparition de la fille d’un homme d’affaires. Mais ses découvertes vont mettre sa propre vie en danger. Et Fane va devenir son seul espoir de survie. S’il accepte de risquer son coeur pour la sauver…

Il sort le 23 octobre 2015 aux Editions Milady, 8.20€.

« Dragonfury, T3 : Furie tentatrice » de Coreene Callahan

91GNUORzl2L._SL1500_

Mac, homme dragon tout juste intégré aux Nightfury, ne comprend pas les liens entre dragons et âmes soeurs jusqu’au jour où il pose les yeux sur Tania. Prêt à tout pour la posséder, il devra lui faire renoncer à son indépendance durement gagnée. Ivar, le chef des monstrueux Razorbacks, convoite également la jeune femme car son énergie pourrait lui permettre d’anéantir la race humaine. Prise entre deux feux, Tania va découvrir l’existence d’un monde inimaginable et terrifiant où elle est la proie.

Il sort le 21 octobre 2015 aux Editions Milady, 7.90€.