La chronique du roman « Les anges s’en mêlent » de Debbie Macomber

51u2y-kx9l

Lucie Ferrara et Aren Fairchild se rencontrent après s’être rentrés dedans, apparemment par accident (du moins, c’est ce qu’ils croient), à Times Square le soir du réveillon du Nouvel An. Le coup de foudre est immédiat. Mais, aussi vite qu’ils ont été réunis, un autre coup du sort les sépare, laissant Lucie et Aren sans moyen de reprendre contact.
Un an plus tard, Lucie est le chef d’un nouveau restaurant au succès retentissant et Aren travaille pour un grand quotidien de la ville. Malgré tous les mois qui ont passé, ils n’ont jamais oublié cette belle soirée, et Shirley, Goodness, Mercy et Will, leurs anges gardiens, non plus. Pour aider le jeune couple à se retrouver, ils vont cuisiner un projet fou : mélanger un grand amour, une seconde chance et une bonne pincée d’espièglerie afin de créer un miracle de Noël que vous n’oublierez pas de sitôt.

Il sort le 4 novembre 2013 aux Editions Charleston, 250 pages, 16€.

Mon avis:

Quatre anges effectueront une visite imprévue sur Terre pendant la Saint-Sylvestre. Will, jeune ange apprenti, donne un petit coup d’aile pour que deux étrangers solitaires se rencontrent, même si cela lui est formellement interdit. Aucun ange ne doit s’impliquer directement dans les histoires d’humains, car cela peut causer des ravages…

Lucie est seule sur Time Square, mais par un coup du destin, elle se retrouve nez à nez avec l’homme le plus séduisant qu’elle ait jamais vu. L’attraction est instantanée et, à minuit, ils échangent leur premier baiser pour fêter la nouvelle année. Alors qu’ils se donnent rendez-vous, un événement les séparera pendant onze mois…

Leurs anges étant la cause de ce fiasco, ils essayeront de tout faire pour arranger les choses. Cependant ces derniers, par inadvertance, déclencheront des événements en chaîne et les retrouvailles de nos amoureux vont être quelque peu mouvementées.

La plume de Debbie Maccomber est très agréable et douce. On plonge avec délice dans ce conte de fête de fin d’année aux accents romantiques et à l’ambiance festive accompagnée d’un rythme rapide.

La romance est plaisante et très bien menée. L’auteure a su retenir toute mon attention du début à la fin.

En outre, Debbie Maccomber aborde le thème de la religion, de la foi en Dieu, mais c’est subtil, pas étouffant et fait avec humour.

Quant aux protagonistes, ils sont sympathiques, attachants et humains, bien que peu développés.

J’avoue que j’ai beaucoup aimé le quatuor des anges imparfaits et drôles. Leurs intentions sont à chaque fois louables, mais les font souvent avec maladresse, ce qui apporte son lot de rebondissements et de scènes cocasses.

Pour conclure :

« Les anges s’en mêlent » est une romance divertissante et amusante. C’est chaleureux, laissez-vous porter par ce roman qui fait du bien.

Un vrai petit moment de bonheur !

À noter, qu’il s’agit normalement d’un tome 7 la série, mais cela n’est pas gênant. Même si je pense que l’histoire des anges était plus approfondie dans les opus précédents.

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.