La chronique du roman « Te Succomber » de Jasinda Wilder

814DLXbjv+L._SL1500_

De 16 à 18 ans, Nell vit une passion intense avec Kyle. Alors que Kyle s’apprête à demander Nell en mariage, il meurt dans un tragique accident. La jeune fille est anéantie, et il lui est impossible d’entrevoir un avenir heureux sans lui. Aux funérailles, elle retrouve Colton, le frère de son défunt petit ami. Très séduisant, il ne la laisse pas indifférente.

Il est sorti le 9 janvier 2014 aux Editions Michel Lafon, 15,95€.

Mon avis:

La plume de Jasinda Wilder est addictive, fluide et évocatrice de sensation forte. Le tout est accompagné d’un rythme entraînant, malgré une atmosphère brute et déchirante. L’auteure m’a souvent arrachée des larmes.

Une fois commencé,vous aurez du mal à le lâcher et il vous obsédera longtemps après que vous ayez fermé la dernière page du livre.

De plus, Jasinda Wilder nous emmène aisément dans son univers sous le signe de l’amour, du deuil, de la souffrance et du pardon. Tout se mélange parfaitement bien. On traverse toute une gamme de sentiments brutaux et intenses qui vous submergent tout au long de votre lecture. L’auteure a parfaitement su nous les faire ressentir, on est profondément investi avec eux.

Quant à la romance, elle est très bien construite. Le livre se découpe en deux parties : la destruction et la reconstruction. Cela nous apporte un joli message d’espoir sur comment atteindre le bonheur après la perte de l’être aimé et des épreuves douloureuses que l’existence peut nous réserver.

De plus, Jasinda Wilder, inclus de nombreux morceaux de musique qui donnent une voix aux émotions qui nous assaillent. J’ai beaucoup aimé cette approche.

Parlons du récit.

Kyle et Nell ont grandi ensemble depuis leur naissance. Ils sont inséparables. Au fil du temps, leur amitié se transforme en quelque chose de plus profond. Dès lors, on assiste a une belle première passion, joyeuse où vous sentez toutes les merveilleuses émotions du premier amour.

Seulement, deux ans après, un terrible drame survient qui ôte la vie à Kyle.

Dès ce moment-là, Nell glisse dans un vide catatonique où la culpabilité la ronge.

Mais quelques années plus tard, elle rencontre fortuitement le frère ainé de Kyle. Tout de suite, elle se sent attirée par lui et c’est réciproque. Mais comment aller de l’avant avec les fantômes du passé qui les hante…

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont bien décrits, attachants, crédibles et complexes. Nell est une jeune femme brisée qui refoule toutes ses émotions à l’intérieur et qui pour les oublier, s’aide de la douleur artificielle et provoquée, entre autres.

Quant à Colt, c’est un écorché vif, rugueux. Un bad boy au grand cœur qui a ses propres démons à combattre. Au fil des pages, on voit que la vie n’a pas été tendre avec lui, ce qui lui donne une mauvaise image de soi.

En fin de compte, nos deux héros se ressemblent beaucoup. Tous deux traînent des casseroles sur des kilomètres. Ils ont également des fêlures émotionnelles, des regrets et de la colère.

Mais, ensemble, ils vont entamer un voyage aussi déchirant que beau pour les mener vers l’amour salvateur.

Tout du long, on sent leur détresse, leur chagrin et leur passion qui émane de ses deux êtres brisés. Ils seront un baume pour l’âme qui apaisera leurs cicatrices à vif d’un regard, d’un simple toucher ou par un mot.

Pour conclure :

« Te succomber » est une romance dramatique, magnifique qui vous prend aux tripes. Je n’ai pu que succomber à cette merveilleuse histoire dense et émouvante.

C’est un coup de cœur ! À ne pas louper.   

 

Publicités

3 réflexions sur “La chronique du roman « Te Succomber » de Jasinda Wilder

  1. roxou06 7 février 2014 / 13:48

    Hello… je le note car il pourrait me plaire !

  2. lilu60 10 février 2014 / 21:47

    un bon titre pour découvrir le new adult!

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.