La chronique du roman « Les gentlemen séducteurs, Tome 1 : Double scandale » de Ashlyn Macnamara

51KmGFZ3iuL

 

 

 

Depuis cinq ans, Julia St. Claire voit sa sœur Sophia soupirer après William Ludlowe, qui n’a pas un regard pour elle. Contre toute attente,  le jour où celui-ci se déclare, il demande la main de Julia. Les finances familiales sont au plus bas et ses parents la somment d’accepter. Mais comment infliger un tel chagrin à Sophia? Désespéré, Julia se tourne vers Benedict, son ami d’enfance, pour la tirer de ce pétrin. Si on les trouvait dans une situation compromettante, William se détournerait d’elle et il ne serait plus question de mariage. C’est 
alors que Sophia déclenche à son tour un scandale retentissant…

Il est sorti le 5 mars 2014 aux Editions J’ai lu, 6.60€.

Mon avis:

« Double scandale » est une romance historique très sympathique, qui annonce une saga prometteuse.

Nous suivons l’histoire de deux sœurs, Julia et Sophia St. Claire. Tandis que Julia a une vision plutôt triste de l’amour, la jolie Sophia se languis de William Ludlowe, tout nouveau comte de Clivesden, depuis de nombreuses années. Les ennuis s’amoncellent lorsque Ludlowe décide de mettre la main sur Julia et veut l’épouser à tout prix. Cette dernière est prête à tout pour se sortir de ce mauvais pas, quitte à égratigner sa réputation. Il en va de même pour Sophia, qui elle aussi collectionne les ennuis et n’arrive pas à se remettre de sa déception amoureuse.

Si « Double scandale » n’est pas la meilleure romance historique que j’ai lue, elle reste tout de même très agréable à lire. L’écriture de l’auteure est fluide, elle nous offre une histoire agréable, fraîche et légère. Il est toutefois dommage que la quatrième de couverture en dévoile un peu trop sur l’intrigue. 

Les personnages sont sympathiques et ont de jolies relations. J’ai été un peu agacée par Sophia qui a tendance à porter des œillères et à ne pas regarder la réalité en face. Je ne comprends pas le fait qu’elle se languisse à ce point de Ludlowe, que je trouve en tout point détestable. En revanche, j’ai bien aimé Julia, qui est une héroïne au franc parler agréable. Son passé et les expériences malheureuses autour d’elle nous permettent de comprendre son refus de tout mariage d’amour. D’ailleurs, sa relation amicale avec Benedict Revelstoke m’a charmée, même si je l’ai trouvée très en surface. J’aurais aimé un peu plus de flashbacks sur leurs anecdotes d’enfance.

J’ai également apprécié les petits clin d’œils à Jane Austen et à son œuvre (auteure que j’aime beaucoup).

Pour conclure, j’ai passé un bon moment avec ce premier tome et j’ai hâte de voir ce que nous réserve l’auteure dans le suivant. Rendez-vous le 9 juillet pour la sortie du tome 2 « Le secret d’Isabelle ».

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.