La chronique du roman « Un baiser diabolique » de Liz Carlyle

61gVu8POO3L._SL1070_

Un baiser Diabolique Depuis qu’il a hérité du château de Cardow, le comte de Walrafen n’y a pas mis les pieds. Un vieil oncle administre le domaine et, sans les lettres qu’expédie Mrs Montfort, la nouvelle gouvernante, Walrafen aurait définitivement gommé Cardow de sa mémoire. Lorsque son oncle est assassiné, il est bien obligé de revenir sur les lieux maudits de son enfance. Troublé par la beauté et la froideur de Mrs Montfort, le comte se réfugie dans une attitude hautaine. Elle y répond par une apparente soumission, sans parvenir à dissimuler la haine qu’elle éprouve pour lui. Peu à peu, les soupçons du comte prennent forme : serait-elle la meurtrière ?

Il est sorti le 21 mai 2014 aux Editions J’ai Lu, 6.60€.

Mon avis:

Giles, jeune comte de Walfaren, siège au Parlement et vit à Londres. Il ne s’occupe pas de son domaine de Cardow, qui est administré par son vieil oncle Elias Lorimor. Giles reçoit régulièrement des lettres de Mrs Aubrey Montford, que son oncle a embauché comme gouvernante depuis 3 ans. Elle l’informe ainsi des divers événements qui surviennent à Cardow, et lui demande également de prendre certaines décisions.

Les vies de Giles et Aubrey basculent le jour de la mort du vieil oncle. Ce dernier a été assassiné, et Aubrey est la première suspecte du juge de paix. Pourtant, Giles n’arrive pas à penser que la jeune femme soit coupable. Il sent qu’elle cache quelque chose, mais ne la croit pas capable du pire. Durant l’enquête, Giles réside au domaine, et nos deux personnages vont se rapprocher, chacun luttant pour ne pas céder à leurs sentiments. Que ce soit à cause des conventions sociales, ou des secrets qui entourent la gouvernante.

« Un baiser diabolique » est une romance historique plaisante à l’intrigue prenante. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Aubrey, sa force et son passé. Il en va de même pour Iain, qui est un petit garçon très touchant. Il apporte une touche de fraîcheur à l’histoire. Quant à Giles, je l’ai trouvé sympathique, touchant dans ses approches avec Aubrey, mais vraiment pas assez charismatique. C’est là où j’ai une petite déception. J’aurais aimé un personnage masculin un peu moins fade.

En somme « Un baiser diabolique » est un roman vraiment sympathique et plutôt tendre. Le tout est saupoudré d’un peu d’humour et de secrets, et cela plaira sans doute aux fans de la collection !

 

 

 

Ecrit par Noémie

 

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.