La chronique du roman « Aurora Teagarden, T6: Crime et Baby-Sitting » de Charlaine Harris

Capture

Lorsque Regina, la nièce de Martin, arrive chez eux avec un bébé dans les bras, Aurora ne sait pas encore que cette arrivée inopinée cache bien des surprises. Le soir même, Regina disparaît, laissant derrière elle son enfant… et le cadavre de son mari. Roe – vous la connaissez ! – se lance immédiatement sur les traces de la jeune femme, dans une enquête haletante qui la mènera, elle et son époux, dans l’Ohio. Mais le passé mystérieux de Martin ne va pas lui faciliter la tâche. Elle comprend bientôt qu’elle ne peut plus se fier qu’à elle-même. Et encore…

Il est sorti le 24 septembre 2014 aux Editions J’ai lu, 8.90€.

Mon avis:

On retrouve Aurora lors d’une journée ordinaire, mais qui prendra une tournure catastrophique au moment où la nièce de Martin, Régina, frappe à la porte avec un bébé.

Le soir, alors que Martin et Aurora reviennent d’un diner, la nièce a disparu, un cadavre git dans les escaliers et le bébé est seul dans une pièce.

Il n’en faut pas plus à notre détective en herbe pour mener l’enquête. Cela les conduira dans l’Ohio sur les terres de Martin.

Plus, ils vont avancer dans leur recherche, plus cela paraîtra étrange et feront remonter des secrets de famille…

Charlaine Harris nous transporte aisément dans cette nouvelle aventure de notre bibliothécaire préféré. Le rythme est rapide accompagné de nombreux rebondissements qui nous conduiront à un évènement majeur qui aura beaucoup d’impact sur la vie de Ro.

L’intrigue est bonne, bien ficelée et jamais ennuyeuse. Le mystère est correcte, il s’épaissit au fil des pages et l’auteure nous tient en haleine jusqu’à la fin surprenante.

Charlaine Harris a écrit un tome plus sombre, plus tragique avec une forte charge émotionnelle.

En ce qui concerne les personnages, comme toujours ils sont plaisants. Toutefois, Aurora est un peu plus plaintive dans cet opus. De plus, il y a une forte tension entre Martin et elle, qui n’est pas forcément très bonne à cause des non-dits.

Pour conclure :

« Crime et baby-sitting » ne nous déçoit pas, bien au contraire. Pour moi, ce fut l’un des meilleurs tomes. J’ai hâte de savoir comment tout cela évoluera pour notre Aurora.

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Aurora Teagarden, T6: Crime et Baby-Sitting » de Charlaine Harris

  1. BleachWood 26 octobre 2014 / 09:36

    J’aime beaucoup Charlaine Harris depuis que j’ai commencé La Communauté du Sud. J’ai dj une trentaine de ses romans et je ne m’en lasse pas. Ce que j’aime chez elle est qu’elle ne veut pas forcément faire plaisir à ses lecteurs. Ce tome d’Aurora l’a encore prouvé. La fin m’a complètement chamboulée et j’ai vraiment envie de savoir la suite, car le personnage d’Aurora me ressemble beaucoup et je m’y suis identifiée facilement. Un très bon tome et une superbe série !

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.