La chronique du roman « Les hussards de Halstead Hall, Tome 1 : Une Américaine à Londres » de Sabrina Jeffries

71gdX1ADWuL

Oliver, marquis de Stoneville, est consterné : lasse de ses frasques, sa grand-mère Hetty annonce qu’elle le déshéritera s’il n’est pas marié avant la fin de l’année. Sa seule clémence : il est libre de choisir sa future épouse. Bien décidé à ne pas être traîné à l’autel contre son gré, Oliver contre-attaque. Pour forcer Hetty à renoncer à cette folie, il feindra de tomber amoureux de la jeune femme la plus inconvenante qui soit. Et c’est ainsi qu’il déniche la jolie Maria dans un bordel de Londres. Mais tel est pris qui croyait prendre…

Il est sorti le 7 janvier 2015 aux Editions J’ai lu, 7.40€.

Mon avis:
Oliver, trente cinq ans, est le marquis de Stoneville. Issu d’une fratrie de cinq enfants, l’avenir de sa famille repose sur lui. Toutefois, Oliver n’est pas prêt à s’engager et préfère vivre comme un débauché plutôt que de faire un mariage forcé et malheureux, comme ses parents. Cependant, Hester Plumtree, leur grand mère de soixante et onze ans, ne l’entend pas de cette oreille. Cette dernière annonce à ses petits enfants qu’ils ont un an pour se marier, sous peine de se retrouver tous déshérités. Leur seule liberté : ils peuvent choisir qui ils veulent.
Oliver a un plan. Pour faire capituler sa grand mère, il veut trouver la femme la plus exécrable qui soit, en louant les services d’une femme dans un bordel. C’est là qu’Oliver fait la rencontre de Maria, une jeune américaine venue à Londres avec son cousin, pour retrouver son fiancé disparu.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome de la saga. L’auteure mêle habilement l’intrigue sur le fiancé de Maria, l’évolution de la romance, et le mystère familial. Je ne me suis pas ennuyée, même si j’ai noté une petite baisse de régime dans la deuxième partie du récit. On prend plaisir à suivre les aventures de cette famille hors du commun et du duo charismatique Maria/Oliver.

A cause de son modèle parental désastreux, Oliver a développé une vision assez cynique du couple et de l’amour. Il va donc mettre beaucoup de temps à reconnaître ses sentiments. Oliver est un homme avec une souffrance émotionnelle concrète, mais il n’est pas déprimant pour autant. Il ne s’apitoie pas sur son sort, il est du genre combattif, et tient à coeur les intérêts de ses frères et soeurs. Quant à Maria,  c’est une jeune femme audacieuse et débrouillarde. Elle a également un petit côté naïf (surtout concernant son fiancé), mais pour moi, cela la rend touchante, car on comprend qu’elle veut voir le meilleur en chacun. Maria agit de même avec Oliver, persuadée à raison qu’il n’est pas aussi mauvais qu’il le pense.
En plus de leur côté touchant, Maria et Oliver forment un duo pimenté, aux langues acérées. L’auteure nous offre quelques piques et joutes verbales vraiment drôles.

Au niveau des personnages secondaires, j’ai été totalement séduite. Les membres de la fratrie d’Oliver sont originaux et sont en décalage avec les convenances de leur époque. Ils sont une vraie bouffée de fraîcheur, j’ai hâte de découvrir chacune de leur histoire individuelle. De plus, le roman recèle de femmes de caractère : une grand mère manipulatrice, une fausse fiancée qui n’a pas la langue dans sa poche, une soeur écrivain et une autre qui maîtrise les armes à feu.  

Pour conclure, ce premier tome de la saga « Les Hussards de Halstead Hall » est vraiment génial. J’ai passé un excellent moment en compagnie de ces personnages hauts en couleurs. Je vous donne rendez-vous très bientôt pour mon avis sur le second tome, intitulé « L’aventurier ».
Je vous conseille aussi une autre saga de l’auteure, publiée elle aussi chez les éditions J’ai Lu : « La fraternité royale ». C’est une chouette trilogie.
Ecrit par Noémie

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.