La chronique du roman « Le clan des Donovan, t2 : Les ombres du lac » de Nora Roberts

couv63150088

Sebastian Donovan n’a pas seulement le courage et la générosité de ses ancêtres irlandais, il en a aussi la beauté ténébreuse. Et c’est bien ce qui irrite Mel Sutherland. Comment faire confiance à cet homme artiste et intuitif, en qui elle ne voit qu’un charlatan, elle si rationnelle, si pragmatique ? Malgré ses réserves, elle accepte pourtant de collaborer avec lui, dans le seul but de retrouver le bébé de sa meilleure amie, qui vient d’être enlevé. Pour suivre la trace du petit David, tous deux vont se faire passer pour un couple de riches bourgeois et séjourner dans une luxueuse villa sur les rives du lac Tahoe. Mais, dans ce cadre enchanteur, Mel craint d’échouer dans sa mission, tant le séduisant Irlandais la trouble, éveillant en elle une foule de sentiments inconnus – mélange incontrôlable d’exaspération et d’attirance extrême…

Il est sorti le 1 février 2015 aux Editions Harlequin.

Mon avis:

Après Morgana, nous découvrons Sebastian Donovan, qui a le don de double vue. Ce dernier sort d’une affaire difficile sur laquelle il travaillait avec la police de Chicago. Il a pour le moment besoin de calme et de sérénité pour oublier les horreurs qu’il a vues.

Mais, le destin en a décidé autrement. Une femme, Rose, lui demande son aide pour retrouver son bébé disparu depuis deux mois.

Cette dernière se fait accompagner par son amie, Mel Sutherland, qui fuit l’irrationnel sous toutes ses formes. Elle est également détective privée et travaille sur l’affaire de la disparition du fils de Rose.

Mel à beaucoup de mal à accepter que son amie aille voir cet imposteur. Mais pour le bien de son amie, elle accepte de faire équipe avec Sebastian. Et bien qu’il l’exaspère, il va la troubler de bien des manières…

J’ai beaucoup aimé cette histoire. C’est dynamique, bien écrit et attrayant. En ce qui concerne le scénario, il souffre de quelques facilités, mais c’est bien mené. De ce fait, cela passe tout seul. Il y a un bon équilibre entre investigation et romance, de sorte qu’aucune ne prend le pas sur l’autre.

Pour ce qui est des protagonistes, ils sont très plaisants et convenablement développés. J’ai adoré percer le mystère de Sebastian Donovan. Quant à Mel, c’est un personnage comme je les aime. Elle est coriace, pleine de vie, mais elle cache une certaine vulnérabilité. Leur duo fonctionne à merveille, c’est explosif et sensuel.

Pour conclure :

« Les ombres du lac » est un romantic/suspense très agréable et divertissant. J’ai trouvé ce tome bien meilleur que le premier. C’est plus rythmé et les personnages sont plus fun et attachants.

Je lirais avec plaisir la suite !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s