La chronique du roman « The quinn Brothers, t1 : Jusqu’au 7ème ciel » de Kate hoffmann

couv59208038

Lorsqu’il pousse la porte de son bar préféré, Malcolm Quinn n’espère qu’une chose : trouver une femme pour la nuit. Une femme légère et libérée. Une femme qui lui fera oublier que le corps de son père – disparu vingt ans plus tôt sur l’Everest – vient d’être retrouvé. Et, surtout, une femme qui n’attendra rien de lui. Soit tout le contraire d’Amy Engalls. Amy est belle à se damner, Amy éveille immédiatement en lui un désir fou… mais Amy est journaliste – et elle veut justement écrire un article sur son père. Déterminé à protéger sa famille, Malcolm refuse catégoriquement. Mais, bientôt, il s’entend avec stupeur proposer à la jeune femme de l’accompagner dans sa prochaine expédition. Juste deux semaines, elle et lui. Quinze jours dont elle pourra tirer un article. Et quinze nuits torrides, dont il espère qu’elles suffiront à assouvir tous les fantasmes qu’elle lui inspire…

Il est sorti le 1 mars 2015 aux Editions Harlequin.

Mon avis:

Malcolm Quinn est un guide de montagne tout comme l’a été son père. Il rentre chez lui après de nombreuses expéditions réussites. Malcolm apprend que le corps de son père, disparu il y a vingt ans dans des conditions mystérieuses, a été retrouvé. De nombreux journalistes veulent décrocher une interview de la famille Quinn, mais ces derniers sont bien décidés à les ignorer.

Pour décompresser, Malcolm va en ville et part chercher une fille pour une nuit sans contrepartie.
Dans un bar, il rencontre Amy, une jolie jeune femme. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’elle est journaliste et veut l’exclusivité sur cette affaire. Mal refuse de lui donner ce qu’elle veut, par contre, il est grandement intéressé pour lui faire passer une nuit entre ses bras…
Ce qu’ils ne savent pas, c’est que cette nuit chamboulera tout et leur offrira l’aventure de leur vie…

Le style de Kate Hoffmann est vraiment très agréable. J’ai facilement été happée par son histoire, même si elle n’est pas très originale. C’est le scénario classique d’une romance, mais c’est très bien écrit avec la juste dose de scènes de sexe qui laissent la place aux sentiments.

Cependant, j’ai trouvé dommage que le mystère entourant la mort de son père soit très peu abordé. L’auteur nous offre un goût de trop peu et ne va pas assez en profondeur, alors qu’il y avait matière à développer. J’espère que ce sera plus exploité dans le prochain opus.

De plus, je n’ai pas vraiment compris l’épilogue. J’ai trouvé qu’il tombait comme un cheveu sur la soupe. Après ma lecture j’ai appris que c’était en réalité le tome 27, et non le tome 1, de cette saga. Donc, ceci explique cela. Je ne peux m’empêcher de trouver ça dommage de ne pas avoir tous les tenants et aboutissants, car du coup, l’épilogue ne sert à rien…

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont plaisants. Mal vit avec intensité. Il est beau, charismatique et téméraire. Toutefois, il refuse de s’engager dans une relation, car il ne veut pas faire subir à une femme ce que son père a fait endurer à sa mère.

Quant à Amy, elle est plus en retenue, maladroite et sensible. Depuis toute petite, elle cherche l’approbation de son père… Mais avec Mal, elle va changer et élargir ses horizons, se fixer de nouveaux objectifs, et vivre.

J’ai apprécié leur duo, leurs joutes verbales, leurs chamailleries et leur alchimie. Ce sont deux personnages différents, mais qui fonctionnent vraiment bien en duo.

Pour conclure :

« Jusqu’au 7e ciel » fut une bonne surprise. C’est une comédie romantique, légère, simple et sexy. Je regrette juste que certains points, notamment la disparition douteuse du père de Mal, ne soit pas approfondie. Toutefois, mon cœur de midinette a été ravi de cette lecture. Je lirais la suite avec plaisir.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s