La chronique du roman « Le cycle des démons, t1: L’homme rune » de Peter V.Brett

81-sqo4jKUL

Il y a parfois de très bonnes raisons d’avoir peur du noir…

Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Leur seul espoir de survie est de s’abriter derrière des runes magiques. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit pour relier les hameaux dont les habitants ne s’éloignent jamais.
Mais lorsqu’une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu’il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d’un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Il est sorti le 18 septembre 2015 aux Editions Milady.

Mon avis:

– D’habitude pour les livres Fantasy, j’ai toujours un petit temps d’adaptation pour rentrer dans le roman. Je crois bien qu’avec L’homme rune, c’est une des rares lectures où j’ai été happée par le récit tout de suite, dès les premières lignes. C’est un véritable coup de coeur.

– Les humains vivent dans la crainte. Pour la plupart d’entre eux, ils ont été punis. Ils pensent avoir été punis par le Créateur pour leurs pêchés et leur arrogance. Il leur a envoyé les démons (les « chtoniens »), venant directement du Coeur et sortant de terre chaque nuit. Les hommes pensent que lorsqu’ils auront lavé tous leurs pêchés, un Libérateur leur sera envoyé.

– C’est dans cette ambiance particulière : de crainte, de peur, de nuit, de démons, de monstres que commence ce premier tome du Cycle des démons. Chaque nuit les hommes tremblent et se protègent derrière des runes magiques. Si l’une d’entre elle s’altèrent, la mort vient vous chercher (pour ne pas dire que les démons vont vous dévorer!). Si bien que chaque village vit en autarcie (ou presque) et seules quelques personnes peuvent voyager la nuit avec des protections « portables » : mais coûteuses, et c’est dangereux.

– Le chemin narratif est un peu le même que celui utilisé par James Clemens (que j’adore). On suit l’évolution de trois personnages principaux, et leur route vont se croiser un jour. Mais où et comment ? Je ne vous le dit pas !
On va tout d’abord suivre Arlen, jeune habitant d’un Hameau du nom de Val Tibbet. C’est un petit village où tout le monde apprend à se protéger avec les runes. Au début de sa vie Arlen est un paysan assez naïf, et qui n’a jamais vu le monde. Un jour une attaque de démons et la rencontre d’un Messager du nom de Ragen vont changer sa vie et sa conception du monde.
Puis il y a Leesha, habitante du Creux du Coupeur où sa vie est déjà tracée (métier défini, mari choisit) et qui a une cellule familiale plus qu’incertaine. Un jour elle va découvrir sa voie, et prendre son destin en main. J’ai bien aimé Leesha, même si ses actions vers la fin du récit m’ont un peu déçues.
Et puis il y a Rojer de Pontrivère, mon petit coup de coeur. Dès ses plus jeunes années il est touchée par ces monstres nocturnes, par toute cette horreur.

– Chaque personnage a un avenir auquel il n’était pas destiné, bouleversant le chemin qui lui était tout tracé. Chose courante en Fantasy je vous l’accorde. Cependant l’auteur réussi avec brio à nous captiver du début à la fin. On tremble avec chaque personnage, on veut toujours en savoir plus. Les descriptions sont tout simplement parfaite. Je me voyais avec Arlen trembler la nuit, avec Rojer lorsqu’il a perdu son innocence…
Les personnages secondaires ne sont pas en reste. J’ai adoré Bruna, Cob, Ragen et sa femme Elissa….

– Pour conclure, cette lecture a été un véritable coup de coeur. Un univers original et bien exploité, des personnages attachants et profonds, une écriture captivante… tout est réuni pour passer un très bon moment.

 Je n’ai qu’une seule envie, lire la suite !

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s