La chronique du roman « CHAOS, T01 » de Michael G. Hopf

11225295_412103195645845_5513473908344304792_n

Une impulsion électromagnétique de grande envergure a rendu obsolète toute technologie, privant la plupart des continents délectricité. Dans le chaos ambiant, Gordon Van Zandt, un ancien du corps des Marines, hanté par la guerre, lutte pour les dernières ressources qui sépuisent rapidement. Pour survivre il peut compter sur laide et la coopération de sa famille et de ses voisins. Mais quand il arrive le moment de prendre des décisions extrêmes, le poids de sa conscience pourrait être son plus grand ennemi.

Il est sorti le 9 septembre 2015 aux Editions Panini Books, collection Eclipse.

Mon avis:

Pendant quatre mois, les Etats-Unis subissent de nombreuses attaques terroristes un peu partout dans le pays. Début décembre 2014, l’Amérique du Nord est paralysée par une attaque nucléaire, une bombe IEM (à impulsion électromagnétique). Cette attaque empêche toute technologie de fonctionner : il n’y a plus d’électricité, plus de moyen de transport, pareil pour les appareils de communication… Rapidement, tout va dégénérer, les ressources s’épuisent, et cette situation fera ressortir le pire de l’humanité.

Nous suivons l’histoire de trois personnages principaux. Gordon un ancien Marine vivant avec sa famille à San Diego, Sébastien le frère de Gordon qui a été déployé en Afghanistan, et Brad Conner le président de la Chambre des Représentants en Oklahoma.

Gordon comprend tout de suite l’ampleur de la situation, et son côté paranoïaque hérité de l’armée lui sera bien utile. Aidé de sa famille et quelques amis, il tente de mettre en place un système de survie viable à long terme. Mais c’est sans compter sur les gens complètement à côté de la plaque qui pètent les plombs ! J’ai adoré le personnage de Gordon que j’ai trouvé pragmatique et touchant.

Quant à Sébastien, il tente tant bien que mal de rejoindre son frère Gordon. On ne le voit pas beaucoup, mais j’ai beaucoup aimé ce personnage. J’ai hâte de savoir ce qui va lui arriver.

Quant à Brad Conner, aïe aïe aïe ! Je crois bien que c’est le personnage le plus fou, le plus « à côté de la plaque » de l’histoire. Je ne peux vous en dire plus concernant sont histoire, mais même si je n’ai pas aimé la personnalité de ce protagoniste, c’est un personnage utile et intéressant à suivre.

La plume de G. Michael Hopf est simple, fluide et très prenante. Chaque fin de chapitre pousse à l’addiction, on a toujours envie de savoir ce qu’il va se passer. L’auteur nous offre un roman qui monte en puissance, avec une fin intense. Il nous fait aussi réfléchir sur notre monde actuel et sur les dérapages que cela peut entraîner.

En conclusion, « Chaos » est un excellent roman post-apocalyptique, prenant, haletant et même bouleversant. C’est un premier tome qui nous plonge parfaitement au coeur de la situation. La tension monte crescendo, la situation devient de plus en plus violente et désespérée. Je suis sûre que si cela devenait réel, les gens réagiraient exactement de la même façon, et c’est terrifiant ! J’ai vraiment hâte de lire la suite !

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s