La chronique du roman « The revolution of Ivy » de Amy Engel

12004104_1692795810955989_7201714150384386710_n

Condamnée à l’exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d’un monde hostile, dévasté par l’arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s’enfonce dans la nature sauvage et découvre qu’elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d’un coup d’État, et le chaos ne tarde pas à régner. C’est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s’est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d’une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu’elle compte faire : se venger ou… faire la révolution ? Le deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy clôt une saga dystopique où survie en milieu hostile, complots meurtrier et manipulations politiques se mettent en travers du chemin d’un duo à l’alchimie saisissante. Découvrez l’aventure finale d’Ivy, assassin devenue survivante !

Il est sorti le 4 novembre 2015 aux Editions Lumen.

Mon avis:

Après la fin très frustrante du premier opus, nous retrouvons Ivy de l’autre côté de la barrière après son exil.

L’ambiance est morne, on sent sa peur, sa douleur de tout ce qu’elle a perdu. Elle devra essayer de survivre dans ce monde hostile, seule, où règnent l’horreur et la mort.

Mais heureusement pour elle, elle rencontrera Ash et Caleb. À leurs côtés, on verra Ivy se transformer. Elle se libèrera de l’emprise de son père et de sa sœur pour devenir une héroïne forte, indépendante et prendra enfin ses décisions par elle-même, qui la mèneront à la révolte.

Amy Engel nous offre là un excellent final. Une fois commencé le roman, je n’ai pas pu le lâcher avant le dénouement. Celui-ci est juste parfait et on obtient toutes nos réponses à nos questions.

Cet opus est découpé en deux parties, la première étant plus lente, mais pas moins intéressante, au contraire. Elle se concentre sur la vie d’Ivy sur cette terre d’exil, avec ses dangers. Une Ivy avec ses peurs, ses doutes, mais qui va se découvrir. Et la seconde partie est beaucoup plus rapide, avec de l’action et des rebondissements. Tout est bien orchestré, on est totalement immergé et l’intensité de toutes les émotions qui nous traversent pendant notre lecture m’a complètement enveloppée.

Quant aux protagonistes, ils sont parfaits. On retrouve les mêmes que dans « The book of Ivy ». On ne peut que les aimer, les nouveaux comme les anciens et j’ai apprécié leur évolution, particulièrement celle d’Ivy.

Pour conclure :

« The revolution of Ivy » clôt magnifiquement cette formidable saga. J’ai tout aimé : les personnages, le décor, l’intrigue et la romance. C’est parfait !

Surtout, n’hésitez pas à lire cette série, c’est un gros coup de cœur ! ❤ ❤ ❤

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s