La chronique du roman « Le Sang des dieux et des rois, livre 1 » de Eleanor Herman

le-sang-des-dieux-et-des-rois,-tome-1-746590-250-400

Imaginez une époque ou les dieux s’amusent des souffrances des hommes.
Ou des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Ou des cendres des villes naissent des empires.

Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.
Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine.
Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina. Même s’il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d’Alexandre.
Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d’Âmes, seuls capables d’infléchir son destin.

Il sort le 21 avril 2016 aux Editions Robert Laffont, Collection R’.

Mon avis:

La plume d’Eleanor Herman est fluide, addictive et très visuelle. Elle nous transporte avec aisance dans son univers riche et passionnant, mélangeant habilement l’histoire d’Alexandre le Grand et le fantastique.

En effet, nous plongeons dans un monde de stratégie politique, de lutte économique et de pouvoirs. Le tout alliant magie, créatures mythiques et forces obscures. C’est très attrayant ! Quant au rythme, au départ, il peut paraître un peu lent, le temps que l’auteur place les bases et nous présente les différents protagonistes. Après, tout s’accélère, le tout dans une ambiance sombre, oppressante et sanglante qui nous offre son lot de rebondissements et de révélations.

En ce qui concerne les diverses intrigues, elles sont captivantes et menées d’une main de maître. Ce n’est jamais ennuyeux et toujours plein d’action. Des vies seront perdues, des amours impossibles naîtrons, des amis deviendrons ennemis et vice versa. Au fil des pages, on s’aperçoit que les quêtes de nos héros se révèleront beaucoup plus compliquées que prévu.

Quant aux personnages, nous en suivons sept aux caractères et aux destins très différents. Nous avons :

– Alexandre, Prince régent et héritier présomptif de Macédoine

– Hephaestion, le meilleur ami d’Alexandre

– Cynané, princesse de Macédoine et demie-sœur d’Alexandre qui espère récupérer le trône

– Katerina, une orpheline paysanne qui a pour mission de tuer la Reine.

– Jacob, ami de Katerina. Il participera au Tournoi de Sang pour pouvoir faire de Katerina sa femme.

– Zofia, Princesse Perse qui a été promise à Alexandre

– La Reine Olympias de Macédoine, mère d’Alexandre et épouse du Roi Philippe II

Alors, cela peut paraître beaucoup de points de vue à suivre, mais c’est très fluide et aucunement confus. Chaque perspective est nécessaire pour donner au lecteur une compréhension complète de l’histoire. Tous vont essayer de trouver leur voie dans ce monde de transition et réparer les injustices. Ils sont humains et imparfaits avec leurs qualités, leurs défauts, leurs doutes et leurs espoirs. On s’attache facilement à eux et la galerie de personnages secondaires est excellente.

Pour conclure :

« Le sang des Dieux et des Rois » est un épatant roman introductif d’une fresque historico-fantastique haletante. C’est complexe et finement exécuté. Eleanor Herman nous tient en haleine du début à la fin entre romance, manipulation, conspiration et vengeance.

L’auteur m’a complètement conquise, je n’ai qu’une hâte : connaître la suite, car tout ne fait que commencer…

Coup de cœur !

❤ ❤ ❤

NB : J’ai adoré le petit chapitre « note de l’auteur » qui nous relate les points clés de l’histoire d’Alexandre le Grand. C’est très instructif, d’ailleurs, cela m’a donné envie d’en découvrir un peu plus.

A noter que c’est une tétralogie.  

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Le Sang des dieux et des rois, livre 1 » de Eleanor Herman

  1. totorotsukino 18 mai 2016 / 21:55

    j’ai beaucoup aimé, et c’est vrai que les notes de l’auteur à la fin sont super intéressantes!

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s