La critique de l’album « Baba Yaga » de Christine Palluy et Marie Desbons

51sg4sJFaGL

Il était une fois une jeune fille qui vivait avec son père et sa belle-mère. Mais celle-ci, qui rêvait en secret de la faire disparaître, l’envoya chez sa soeur, l’affreuse sorcière Baba Yaga.

Il est sorti le 25 mai 2016 aux Editions Milan.

Mon avis:

On suit Anouska, une jeune fille qui vit avec son père et sa méchante belle-mère. Cette dernière veut se débarrasser d’Anouska et pour ce faire, elle l’envoie chercher du fil et une aiguille chez son horrible sœur Baba Yaga. Mais la méchante belle-mère ne pensait pas qu’Anouska serait plus maligne qu’elle…

J’ai adoré découvrir cette légende qui piquait ma curiosité depuis un moment. Ici, on découvre l’histoire de Baba Yaga, la célèbre sorcière du folklore russe. Le rythme est rapide et la course poursuite finale tient le lecteur en haleine. L’univers est très riche, entre l’horrible mangeuse d’enfants, la magie, les animaux qui parlent, etc. Cela va faire frissonner vos enfants et également les envoûter.

De plus, le texte est agrémenté de magnifiques illustrations qui retransmet toute l’ambiance slave aux couleurs vives et foisonnant de détails.

En bref, c’est un conte intemporel qu’il faut découvrir. Un vrai coup de cœur, autant pour l’histoire que pour les illustrations.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s