La chronique du roman « Ma raison de respirer »de Rebecca Donovan

41ug4xc8esl

Deux ans après avoir brisé le coeur d’Evan, Emma ne parvient pas à l’effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l’armure d’Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l’assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l’adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu’à une rencontre décisive,
qui bouleversera toutes ses certitudes…

Il est sorti le 19 mai 2016 aux Editions Pocket Jeunesse.

Mon avis:

Voilà le dernier tome de la série Breathing, une série forte en émotion qui m’a beaucoup plu.

Dans ce troisième volume, Emma est partie à l’université, loin d’Evan. En deuxième année de prépa-médecine, elle essaie d’avancer. Mais elle ne peut oublier totalement son passé, ni Evan, alors que deux ans ont passé depuis qu’elle lui a brisé le cœur.

Clairement, le début du tome ne m’a pas plu. Emma étant loin d’Evan, on tombe dans le cliché de l’étudiante qui souffre et qui enchaine les fêtes avec ses amies. Ce genre de passages m’insupporte au plus haut point, je trouve que c’est très réducteur de ne montrer des adolescents qu’en train de faire la fête ou de boire.

De plus, cela casse absolument le rythme très émotionnel qui m’avait tant charmé dans les 2 tomes précédents, et je me suis du coup pas mal ennuyée au début du livre.

Il m’a fallu attendre quasiment la moitié du roman avant le retour de d’Evan et donc un changement de rythme dans l’histoire, et pour moi c’est trop.

Ensuite, le choix d’intégrer une sorte de triangle amoureux, avec la rencontre entre Emma et Cole, ne m’a pas vraiment convaincue. Personnellement, je ne pense pas que cela était indispensable, même si Cole est un personnage intéressant. De plus, même s’il devient important dans la vie d’Emma, Cole reste quand même en retrait dans l’histoire, on le sent, ce qui fait que l’on devine ce qu’il risque de se produire.

Cela étant, ce tome est intéressant.  On sent que c’est la « fin » de cette partie de la vie d’Emma. Elle doit affronter ses souffrances, ses mensonges et ses peurs pour pouvoir les dépasser et avancer. C’est le moment de vérité pour elle, la dernière chance de reprendre son existence en main et de recoller certains pots cassés.

Ses amis seront là pour elle, notamment Sara, mais il y a aussi et surtout Evan, qui ferait tout pour elle, même si elle l’a fait souffrir.

Une chose qui m’a pas mal perturbée par contre, c’est l’étrange changement de narration. En effet, en plein milieu d’un chapitre on peut passer du point de vue d’Emma à celui d’Evan sans que cela ne soit annoncé, que ce soit par une mention ou simplement un nouveau paragraphe. Si je pense que cela résulte d’un désir de fluidité, c’est raté pour moi parce que j’ai régulièrement été obligée de relire des passages pour comprendre qui parlait.

Globalement, j’ai trouvé ce tome moins émouvant que les deux premiers. Bien que les émotions soient toujours là, elles ne sont plus si fortes, et c’est dommage. Je pense que c’est en partie dû à la première moitié du roman qui ne cadre pas avec l’ensemble de la série.

Quant à la fin, elle est un peu abrupte et manque d’explications je trouve, mais c’est une belle fin, annonciatrice d’un renouveau pour Emma et Evan.

De fait, malgré quelques points négatifs dans ce dernier tome, je ne peux que conseiller sans hésiter cette série, si vous aimez les histoires fortes et bouleversantes.

Karine N.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s