La chronique du roman « A demi-mot » de Jennifer L. Armentrout

71Wd-4M-s0L

Andrea Walters est la spécialiste des bêtises en tout genre. Sa seule certitude ? Elle finira saoule avant 22 heures vendredi prochain ! Ses plans de carrière ? Une récente réorientation quelque peu déprimante quand tous ses proches sont en couple et dans la vie active. Aussi, lorsque sa copine Syd lui propose une semaine de vacances entre amis dans un chalet, Andrea n’hésite pas longtemps. Elle y voit l’occasion de faire le point dans un cadre magnifique, de profiter du jacuzzi… et de commettre un nouvel impair en passant sept jours au côté de Tanner Hammond. Ce magnifique pompier semble voir clair dans son jeu, et même si Andrea déploie des trésors de mépris et de cynisme en sa présence, il pourrait finir par avoir raison de sa belle assurance…

Il est sorti le 30 août 2017 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Syd et Kyler (le couple du premier tome « A huis clos ») vont en vacances en Virginie Occidentale avec leur ami Tanner. Andrea n’est pas vraiment motivée à y aller mais elle ne veut surtout pas rester seule. Quelques jours avant le départ, lors d’une soirée, Andrea se retrouve troublée en compagnie de Tanner, qui semble lui montrer un certain intérêt. Ces quelques jours au chalent vont bouleverser Andrea tant émotionnellement que physiquement.

Au début du roman, la relation entre Tanner et Andrea est légère et drôle, car nos héros sont comme chien et chat. Cependant, au fil des pages, on se rend compte que les problèmes d’Andrea vont compliquer tout cela. Le récit n’est pas seulement une romance, c’est également une sorte de quête, de combat.

Tanner est pompier volontaire et dans quelques mois il intègrera l’académie de police. Il n’est pas vraiment branché par les relations sentimentales, sans pour autant être un salaud. Il n’a juste pas trouvé la bonne personne. Andrea est finalement celle qui lui donne envie d’avoir le même genre de relation que ses amis Syd et Kyler ont. Toutefois, c’est loin d’être facile car Andrea est une jeune femme qui a beaucoup de problèmes.

Andrea fait tout (ou presque) avec excès. Son addiction à l’alcool, sa collection de conquêtes, le fait d’être sur la défensive, tout ça cache un profond malaise. Tanner va être le déclencheur à la prise de conscience de son état, même s’il ne sera pas la solution à ses problèmes.

Le récit alterne selon les deux points de vue de nos héros, un procédé que j’affectionne beaucoup en romance. C’est un plaisir de suivre d’un côté Tanner , de l’autre Andrea , cela permet de découvrir leurs sentiments par rapport à ce qu’ils vivent. L’amour a sa place (on s’en doute dès qu’on lit le résumé) mais celui-ci prend racine dans l’adversité. Nos héros sont touchants, attachants, et j’ai aimé les voir évoluer. 

En conclusion, « A demi-mot » a été une belle lecture. J’ai souvent été agacée par le comportement d’Andrea, mais l’auteur nous livre une belle histoire pleine d’émotion et le personnage de Tanner est vraiment excellent.

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s