La chronique du roman « Mange tes morts » de Jack Heath

4111uAEZiSL

La faim justifie les moyens.

Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake. 
Timothy (nom de code  » le pendu « ) a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s’ennuyer avec un Rubik’s Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d’être pauvre, non. Pas le fait d’être affublé d’un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l’appui de l’agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler. 

Ce thriller survolté et sans tabou ne vous laissera aucun répit. Accessoirement, il se pourrait qu’il vous incite à devenir végétarien.

Il est sorti le 22 mars 2018 aux Editions Super 8.

Mon avis:

Un garçon de 14 ans disparaît en rentrant de l’école. Sa mère reçoit un appel pour une rançon. Les ravisseurs ne lui donnent que quelques heures pour rassembler l’argent et sauver son fils. La police n’ayant aucune piste, ils décident de faire appel à Timothy Blake, surnommé « le pendu ». Il est connu pour résoudre n’importe quelle énigme ou casse-tête en moins de deux semaines. Il est sans-le-sou, voleur, menteur et sociopathe, mais son esprit est précis, analytique et il remarque les petits détails que tout le monde a manqués. Il est le dernier recours de la police.

Timothy fera équipe avec l’agent du FBI R. Thistle qui est en charge de le « surveiller », bien qu’elle ne connaisse pas ses penchants les plus sombres… Mais Timothy risque d’être tombé sur un tueur plus rusé que lui !

J’ai adoré ! Le style de Jack Heath est prenant, incisif et très cinématographique. On a aucun mal à plonger dans cette enquête complexe avec ce héros très atypique. C’est bien construit, rythmé avec de l’action, des rebondissements et des révélations. Mais le gros point fort c’est Timothy Blake, un personnage ambigu aux multiples facettes et lucide sur ses actes. C’est un homme horrible et cannibale, et en même temps, il fera tout pour sauver des gens en danger. Il est plein de contradictions, ce qui en fait quelqu’un de complexe, touchant et de fascinant à suivre. De plus, avec des falshbacks, l’auteur nous explique ce qui a pu déclencher ses pulsions et comment il en est venu à travailler pour le FBI, c’est captivant. D’autre part, j’ai aimé le personnage de l’agent R. Thistle, elle offre un autre point de vue, nous montre que le passé peut définir nos choix et notre avenir suivant le chemin que l’on choisit. Ils sont totalement opposés et pourtant quelque chose les unit.

Pour conclure :

« Mange tes morts » est un roman noir, un thriller sauvage, sanglant, original et captivant mené par un personnage alliant Sherlock Holmes, Dexter et Hannibal Lecter. Ce fut une excellente découverte et s’il y a une suite, je la lirais avec plaisir.

À noter que ce n’est pas un livre pour les âmes sensibles. J’ajoute que j’ai adoré le fait que chaque chapitre commence par une petite énigme.

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Mange tes morts » de Jack Heath

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.