La critique de l’album « Le chien des Baskerville » de Russell Punter & Andrea Da Rold

64534f8040ed5ce572d5ba6f612e5acb6f9d1244

Le récit captivant et les superbes dessins détaillés de Andrea da Rold plongeront le lecteur dans l’Angleterre de l’époque victorienne, de l’effervescence de Londres à la désolation d’une lande inquiétante. L’une des aventures les plus célèbres de Sherlock Holmes, fidèlement adaptée du roman d’Arthur Conan Doyle et racontée en bande dessinée. Un livre de la collection Comics Usborne.

Il est sorti le 25 octobre 2018 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici une adaptation graphique en couleur de la plus célèbre aventure de Sherlock Holmes de Sire Conan Doyle. Nous plongeons avec plaisir dans le Londres victorien et les étranges landes du Devonshire où de mystérieuses choses se passent.

Russell Punter et Andrea Da Rold, on sut parfaitement s’approprier l’histoire de manière captivante et moderne sans pour autant dénaturer le ton et l’atmosphère de l’œuvre originale.

De plus, le coup de crayon d’Andrea Da Rold est très réaliste et fourmille de détails qui accompagnent avec merveille les nombreux textes.

Pour conclure :

« Le chien des Baskerville » est un roman graphique réussi tant par son texte que par ses dessins. C’est une très belle idée pour faire découvrir cette histoire populaire aux enfants.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.