La chronique du roman « Clair de lune à Manhattan » de Sarah Morgan.

81Wpa4ZfXOL
« Je ne veux plus être une “gentille fille”. Je veux être une fille qui n’a peur de rien ! »
Harriet Knight le reconnaît volontiers, elle a toujours laissé la peur guider ses choix. Résultat : elle a l’impression d’avoir une vie ennuyeuse à mourir. Alors cette année, c’est décidé, elle va s’offrir un cadeau de Noël d’un nouveau genre : du courage ! Elle a donc prévu de faire chaque jour, jusqu’au 25 décembre, une chose qui l’effraie et, elle s’en est fait la promesse, elle ne laissera rien ni personne l’intimider. Enfin, ça, c’était avant qu’elle ne rencontre Ethan qui, d’un seul regard, a fait vaciller toutes ses certitudes. Elle l’a alors aussitôt compris : le séduire sera son plus grand défi. 
Il est sorti le 31 octobre 2018 aux Editions Harlequin, collection &H.
Mon avis:

Harriet a toujours été protégée par sa sœur jumelle, Fliss, et son frère, Daniel. Maintenant qu’ils ont trouvé l’amour de leur vie, Harriet se met au défi de faire une chose par jour qui l’effraie, notamment fêter Noël sans sa famille.

Mais son plus gros défi à relever sera de faire du dog sitting pour son nouveau client. Un bref arrangement professionnel qui risque de la perturber à bien des niveaux…

J’ai adoré ! Comme toujours, Sarah Morgan a totalement su m’embarquer dans cette nouvelle comédie romantique. On suit deux personnages qui ont tout deux des angoisses. Harriet sera contrainte de se construire une nouvelle vie et pour y arriver, elle devra sortir de sa zone de confort. Ce qu’elle fera au contact d’Ethan, ce médecin urgentiste fatigué et désillusionné qui se noie dans son travail. À ses côtés, même si les débuts sont un peu difficiles, on va voir Harriet s’éclore, s’épanouir et prendre confiance en elle. Quant à Ethan, il réapprendra à vivre et à sentir de nouveau des émotions qu’il avait mises sur pause.

Leur relation est belle, elle prend son temps et nous apporte des scènes cocasses, tendres et parfois sexy.

Leur duo fonctionne à merveille, ils sont très complémentaires, généreux et respectueux l’un envers l’autre. Ce sont des personnages touchants et attachants.

Quant aux caractères secondaires, ils sont attrayants, enjoués et affables. De plus, j’ai beaucoup aimé le clin d’œil à la saga Snow Crystal.

Pour conclure :

Avec « Clair de lune à Manhattan », Sarah Morgan nous offre une comédie romantique enchanteresse avec pour décor les rues enneigées de New York. C’est un coup de cœur !

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.