Mon avis sur « Black Wings, T4 : Black Lament » de Christina Henry

81uWcaTFVNLLa mort dans l’âme…

Anéantie par la mort de Gabriel, Maddy retrouve espoir en découvrant qu’elle est enceinte. Mais sa joie est de courte durée : son grand-père veut s’emparer de l’enfant pour détenir le pouvoir de ses deux lignées. Maddy est prête à tout pour l’en empêcher, mais que peut faire une Agente de la mort contre Lucifer lui-même ? Et lorsque l’Agence commence à interférer dans ses missions, Maddy soupçonne qu’elle est sur le point de se faire renvoyer. Ils devraient pourtant savoir qu’elle n’est pas du genre à renoncer sans se battre…

Il est sorti le 23 octobre 2019 aux Editions Milady.

Mon avis :

Dans ce tome, nous reprenons là où « Black Howl » s’est arrêté. Maddy essaye de faire son deuil, mais la vie en a décidé autrement, car sa tête est mise à prix suite au meurtre de la reine du monde de la faerie. Elle devra faire face à de nombreuses tentatives d’assassinat. Heureusement, elle pourra compter sur le soutien de ses nombreux amis et même sur celui de Nathaniel, que Lucifer lui a imposé pour la protéger.

Bien sûr, cela va conduire à une avalanche de problèmes, de jeux politiques, de conspiration, tout en traquant Azazel pour venger la mort de Gabriel.

Je dois dire que j’ai beaucoup aimé de tome. Christina Henry m’a captivée du début à la fin. On plonge dans l’action directement, même si la phase de deuil n’a pas été mise de côté. Il y a de l’émotion, l’autrice a bien géré. Même si ce tome est un peu plus sombre et triste, on retrouve tout de même l’humour grâce Beezle.

Christina Henry continue de développer son monde, notamment celui de la faerie, de nouveaux personnages (« connus ») font leur apparition pour notre plus grand plaisir.

D’autre part, les caractères continuent d’évoluer, mais le plus grand changement vient de Maddy. Maddy devint de plus en plus forte et elle découvre et nourrit une obscurité en elle-même qui inquiète un peu ses proches. Elle prendra également des décisions qu’elle n’aurait jamais prises par le passé.

Pour conclure :

« Black Lament » ne m’a pas déçue, bien au contraire. On amorce un virage avec cet opus, des questions sont résolues et d’autres sont encore en suspend. Christina Henry a réussi à me surprendre et j’ai hâte de découvrir les prochaines aventures de Maddy. Un petit coup de cœur, vivement la suite !

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.