La chronique du roman « Wake,T1 » de Lisa McMann

Quand les autres s’endorment et plongent dans leurs rêves, le cauchemar de Janie commence.

De quoi sont faits nos rêves ? Que se passerait-il si quelqu’un pouvait entrer dans ces histoires folles qui agitent nos nuits ?
Depuis qu’elle a cinq ans, Janie Hannagan porte un lourd secret : quand les autres s’endorment près d’elle, elle perd connaissance pour être entraînée dans leurs songes. Témoin de leurs terreurs nocturnes, elle voudrait les aider mais comment faire ? Elle est là, au coeur de leur intimité la plus profonde, mais ils ne semblent pas la voir… Et quand elle se réveille, il ne lui reste qu’une sensation de gêne coupable qu’elle ne peut partager avec personne.
En se confiant à Cabel, Janie croit trouver l’âme soeur et espère sortir de sa solitude. Mais ses rêves, à lui, se révèlent si troubles et inquiétants… A-t-elle fait le bon choix en choisissant ce garçon-là ?

Il sort le 13 septembre 2012 aux Editions De La Martinière Jeunesse, 13,90 €, 224 pages.

Mon avis:

Un roman prenant !
 
La plume de Lisa McMann est sobre et efficace, ses phrases brèves et concises, ce qui donne un livre court où l’auteure ne se perd pas dans les détails inutiles. On va donc à l’essentiel, et c’est rafraîchissant. Néanmoins, cela pourra peut-être troubler certains lecteurs. L’atmosphère est intense et envoûtante, la trame originale, et bien menée. Elle se développe au fil des pages, prenant son temps. Cependant, on sent qu’à la fin, nous n’en sommes qu’aux prémices de l’aventure. L’univers onirique que Lisa McMann a créé est inventif et addictif. D’ailleurs, une fois le récit commencé, il est impossible de lâcher, on ne voit pas les feuilles défiler sous nos doigts. On ne s’ennuie jamais. Le rythme est relativement rapide, on alterne période de songe et retour à la réalité.
« Wake » est un savant mélange de romance, de mystère et de paranormal.
 
En ce qui concerne les protagonistes, ils sont attachants, complexes, convaincants et convenablement conçus. Bien qu’ils soient bien traités, il demeure une part obscure. Cabel et Janie sont des personnages sympathiques et imparfaits. Ce sont deux êtres perdus et blessés, qui essaient de s’en sortir et de trouver le bonheur. 
Parlons de notre héroïne. Il s’agit de Janie. Elle a un « don ». Quand les gens s’endorment près d’elle, elle plonge dans leurs rêves qu’il s’agisse de fantasmes, de cauchemars ou de souvenirs. Bien que cela puisse paraître de prime abord excitant, on constate que pour Janie c’est une vraie malédiction dans sa vie de tous les jours. C’est pour elle une source d’épuisement, de fascination et parfois même de peur. Cette particularité l’isole, mais suite à une rencontre fortuite avec l’énigmatique Cabel, elle trouvera du réconfort et des sentiments confus vis-à-vis de lui apparaîtront. Janice aura alors le courage de chercher pourquoi elle a ce don, afin de le contrôler et de savoir comment l’utiliser pour répondre aux appels au secours des rêveurs.
 
Pour conclure :
 
« Wake », en tant que premier opus d’une trilogie, est étonnamment bon grâce au concept intéressant développé par l’auteure. On a aimé explorer ce territoire nouveau et innovant. C’est une romance tumultueuse, sexy, aux secrets attrayants, le tout agrémenté d’une dose de suspense. Ce tome met bien en place les personnages, le décor et la trame. On a hâte de lire la suite. Un roman à découvrir ! 
Publicités

3 réflexions sur “La chronique du roman « Wake,T1 » de Lisa McMann

  1. sofiaportos 25 juillet 2012 / 19:40

    J’avais beaucoup aimé moi aussi. J’ai hâte de me procurer la suite ^^

  2. Mallou 10 septembre 2012 / 17:19

    Je suis étonnée de voir autant de bon retour, pour ma part j’ai du passer totalement à côté car il m’est passé au dessus de la tête comme on dit, j’ai pas accroché aux personnages ni trop à l’histoire, malgré que l’idée me semblait bonne.

    • Fangtasia 10 septembre 2012 / 17:22

      Un livre ne peut pas plaire à tout le monde, peut-être que tu l’as pas lu au bon moment, où alors il ne t’as pas plus tout simplement 😉

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.