La chronique du roman “ Dark kiss” de Sarwat Chadda

Billie est envoyé par les templiers pour enquêter sur l’apparition de loups-garous. Mais ceux-ci ne ressemblent à rien de ce qu’il connaît. Ce sont d’anciens guerriers venus d’Europe de l’Est à la recherche d’un enfant oracle. Les templiers décident de les traquer jusqu’en Russie où seuls les bogatyrs peuvent leur venir en aide.

Il sort le 5 juillet 2012 aux Editions Pocket Jeunesse, 16,90€

Mon avis:

Un roman attrayant !

Sarwat Chadda a un style très plaisant, fluide et à la portée de tous. L’atmosphère est sombre et empreinte de magie noire. L’intrigue est habillement menée où s’entrecroisent des éléments historiques, religieux et fantastiques. De plus, le rythme est soutenu, il y a de l’action non-stop, du suspense et une pointe de romance. 

L’auteur nous entraîne dans un voyage merveilleux au cœur de la Russie avec ses légendes et son histoire fascinante, mais parfois morose. Il mélange avec brio folklore slave, créatures surnaturelles et le mythique Ordre des Templiers.

Du reste, derrière les mots de Sarwat Chadda se cache un message subtil sur l’écologie, des méfaits que l’homme fait subir à la Terre.

Parlons du récit. Billie a une nouvelle mission, celle de protéger une fillette de 9 ans qui se trouve avec un destin et des pouvoirs immenses. Cette jeune fille est très convoitée par une meute de louves qui vie en Russie. Elles veulent l’emmener voir leur Déesse Baba yaga afin qu’elle accomplisse un rituel sacré. Ces dernières vont la capturer et s’en suivra une course contre la montre pour Billie. Elle devra récupérer Vasilia avant que le sort funeste et terrible de l’humanité soit scellé. Dès lors, notre héroïne intrépide devra combattre des tueurs nés et des ennemis des plus redoutables.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont intéressants, complexes et sympathiques même si certains sont peu exploités. On retrouve ceux du premier tome, notamment les Templiers, mais il y a également du sang neuf, ce qui nous donne une histoire non répétitive, au contraire…

Toutefois, cet opus se concentre surtout sur Billie, qui est devenue froide et dure depuis le décès de Kay. Depuis, elle se lance à corps perdu dans son devoir de Templier, c’est-à-dire la lutte contre les damnés. Elle essaye d’avancer dans la vie avec les décisions qu’elle a prises et qu’elle prendra. On lui trouve une certaine maturité qui est réaliste compte tenu de son éducation et du fardeau qu’elle porte.

Cependant, elle rencontrera Ivan Romanov, le survivant et héritier de la dynastie impériale de Russie. Bien qu’il soit arrogant et qu’il dégage une prestance royale, il a bon cœur et est accessible. D’ailleurs, il atténuera les souffrances de Billie et lui fera reprendre confiance en l’avenir. J’ai apprécié suivre l’éclosion de leur idylle, cela donne une touche de romantisme dans ce récit assez lugubre.

Pour conclure :

« Dark Kiss » est une épopée fantastique trépidante où lutte personnelle et celle contre le mal jalonne les pages. La bataille ténébreuse fait rage plus que jamais où se mêlent trahison, mort et complot. J’ai été captivée du début jusqu’au dénouement. Pourtant, je regrette que ce dernier soit trop abrupt, je suis restée sur ma faim. Néanmoins, ce tome est bien meilleur que son prédécesseur, je continuerai la saga avec plaisir. À lire ! 

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.