La chronique sur le roman  » GLOW, T1″ par Amy Kathleen Ryan

Alors qu’elle vient de fêter son 15ème anniversaire, Waverly n’a connu qu’un seul foyer, l’Empyrée, une navette spatiale à destination de la Nouvelle Terre.
Sa mission : mettre au monde les enfants qui peupleront la planète. Tous la destinent à Kieran, son ami d’enfance et le futur capitaine du vaisseau. Pourtant Waverly aspire à une autre vie et les silences de son ami Seth l’attirent davantage que les exploits de Kieran.
Lorsque le navire jumeau de l’expédition attaque l’Empyrée pour enlever toutes les jeunes filles, plus le temps de s’interroger. Waverly et ses amies doivent survivre dans un milieu hostile aux pratiques très différentes des leurs.

Il sort le 10 octobre 2012 aux Editions MSK, 389 pages, 17,60€.

Mon avis:

Un roman prenant !

Amy Kathleen Ryan a une plume simple et immersive avec un style descriptif bien dosé. L’atmosphère du récit y est étouffante et sombre. On est transporté dans un tourbillon d’émotions intenses qui oscillent entre peur, désolation, amour et espoirs.

Son univers est bien dépeint, elle nous permet de visualiser ce décor futuriste et l’écosystème des vaisseaux. On est complètement introduit à côté des acteurs de ce monde fascinant et cruel.

Amy Kathleen Ryan nous offre une histoire SF au suspense haletant qui vous tiendra en haleine du début à la fin. Les rebondissements et les révélations ne cessent de faire leurs apparitions au fil de la lecture. L’auteure nous plonge dans la noirceur humaine, dans les luttes de pouvoir et dans la ferveur religieuse où elle expose avec subtilité les avantages comme les inconvénients.

Parlons du récit.

Warverly, 15 ans, est au bord de l’Empyrée dont le but est de coloniser la Nouvelle Terre, car l’ancienne se meurt. Elle fait partie de la plus grande aventure de l’homme et sa mission est cruciale. Elle doit repeupler la terre, mais bizarrement, Warvely rêve d’autre chose bien qu’il soit question de la survivance de l’espèce. Mais, subitement, au bout de plusieurs années de paix, le Nouvel Horizon, un astronef identique à la leur les attaque pour une raison obscure. S’engage alors une bataille entre les deux navettes.

Warverly, une jeune fille féroce, intelligente et déterminée qui fera tout pour sauver les filles de la terreur qui habitent le Nouvel Horizon. Kieran, le futur capitaine de l’Empyrée devra faire face à la mutinerie et à la colère de ses congénères.

Dès lors, nous allons suivre les points de vue de nos héros dans les différentes navettes, ce qui apporte un rythme soutenu. On s’apercevra à travers les yeux de Warverly que tout n’est que manipulation, trahison et mensonge. On se demande d’ailleurs à qui l’on peut faire confiance dans un camp comme dans l’autre.

En ce qui concerne les protagonistes, je trouve que Amy Kathleen Ryan a fait un travail formidable sur le côté psychologique de ces derniers. Ils sont ambigus, complexes, mais également touchants de bien des manières. Les sensations que nous amènent leurs dialogues et leurs pensées sont très réalistes.

Quant à la romance, ce n’est pas vraiment l’objectif principal, cela étant plus la cupidité, la vie et la capacité à corrompre l’esprit avec des moyens variés et que l’intention soit bonne ou mauvaise. Du reste, la limite est très difficile à définir. On est plus dans l’action, dans les évènements et dans les problèmes qu’ils rencontrent.

Pour conclure :

« Glow » est un roman captivant et, pourtant je ne suis pas « fan » des scénarios qui se passent dans l’espace. C’est une intrigue originale, saisissante et sinueuse avec un univers assez violent où l’endoctrinement et le non-respect de la personne sont très présents. C’est avec brio que Amy Kathleen Ryan démontre que quelque chose de joli peut devenir néfaste.

En tout cas, ce fut une belle découverte et c’est avec plaisir que je continuerai la saga. N’hésitez pas à monter au bord de l’Empyrée ou du Nouvel Horizon pour un voyage intense et palpitant…

Publicités

Une réflexion sur “La chronique sur le roman  » GLOW, T1″ par Amy Kathleen Ryan

  1. Alys 6 octobre 2012 / 17:57

    Ah celui ci j’ai très envie de l’acheter ! encore un dystopie qui va beaucoup me plaire !

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s