La chronique du roman « Balefire , T1: Le calice du vent  » de Cate Tiernan

51llrfR1kbL

Après la mort brutale de son père, Thais, dix-sept ans, se voit contrainte de s’installer à La Nouvelle-Orléans avec une tutrice excentrique qu’elle n’a jamais vue de sa vie. La ville l’accueille avec ses secrets et ses mystères, dont le plus bouleversant est sans doute la découverte de sa soeur jumelle, Clio. Ensemble, les deux soeurs vont devoir affronter un destin hors du commun et apprivoiser un monde surnaturel qui pourrait bien causer leur perte.

Il est sorti le 2 mai 2012 aux Editions Msk, 276 pages, 17€.

Mon avis:

Le style de Cate Tierman est agréable et simpliste. L’ambiance est relativement sombre,accompagnée d’un rythme un peu lent entrecoupé de quelques scènes d’actions. Cependant, la lecture est rapide, avec une bonne dynamique, grâce aux points de vue alternatifs des différents protagonistes.

Pour ce qui est de l’univers, au premier abord, il paraît attrayant en alliant magie, rituel, destinée et pouvoir. Toutefois, celui-ci reste assez flou. Quant à l’intrigue, elle est intéressante bien qu’il ne se passe pas grand-chose de très excitant. Et en ce qui concerne « la romance », elle n’est franchement pas crédible.

En outre, le récit est assez plat, convenu et facile. Heureusement que l’auteure nous offre une révélation à la fin pour réveiller notre intérêt.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont fades, peu attachants et survolés. On fait la connaissance d’au moins treize personnages sur très peu de pages (276), autant vous dire qu’ils manquent d’approfondissement.

Suite aux décès de son père, Thaïs se voit confier à Axelle Gauvin, une personne qu’elle ne connaît pas et qui la fera déménager à La Nouvelle-Orléans.

Clio vit depuis toujours à La Nouvelle-Orléans avec sa grand-mère où elle pratique la magie blanche.

Suite à leur rencontre fortuite, elles découvriront qu’elles ont été séparées à la naissance et qu’elles sont jumelles. Dès lors, pour comprendre ce qu’il s’est passé, elles chercheront des réponses et déclencheront des événements étranges. Thais et Clio apprendront la vérité sur leurs ancêtres et leurs destinées. Alors que l’une a baigné dans cet univers, pour l’autre, c’est l’inconnu et c’est à la fois terrifiant et fascisant.

Les deux sœurs se retrouveront à l’aube d’une aventure qui les dépasseront…

Pour conclure :

« Le calice du vent » est une lecture mitigé voir décevante. Il y a de nombreuses idées et informations, mais qui sont toutes peu développées. Je dirais que c’est une longue introduction qui nous offre une lecture rapide sans grand suspense.

À voir ce que donnera la suite, en espérant que le second opus sera plus vif et étoffé.

4 réflexions sur “La chronique du roman « Balefire , T1: Le calice du vent  » de Cate Tiernan

  1. Le Chat du Cheshire 12 juillet 2013 / 23:10

    Pour ma part j’ai apprécié. Un début assez lent et une intrigue peu compliqué, mais j’ai été emportée dans l’histoire. Le tome 2 est plus intéressant, surtout que l’action démarre plus vite !

    • Fangtasia 13 juillet 2013 / 09:46

      j’espère que pour le t2, je serais un peu plus transporter 😉
      Je pense le lire bientot.

  2. clairdelune11 15 juillet 2013 / 14:58

    J’ai eu du mal à m’y retrouver au début, mais ma lecture s’est avérée sympathique dans l’ensemble. J’ai préféré le tome 2, qui a été une très bonne lecture ^^

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.