La chronique du roman « Emergency, T1 : Morsure nocturne » de Cassie Alexander

morsuresnocturnes

Pour sauver son frère de la drogue, la narratrice accepte la proposition d’embauche de l’hôpital du Comté. L’école d’infirmière m’avait préparée à beaucoup de choses ( brûler des cadavres? Aucun problème ! Découper des menbres ? Du gâteau ) sauf au service Y4, une aile secrète de l’hôpital accueillant tous les partients surnaturels possibles et imaginables… et les embouilles qui vont avec !

Il sort le 28 août 2013 aux Editions J’ai lu, 8,90€.

Bientôt adapté en série TV.

Mon avis:

Edie Spence se retrouve infirmière dans une aile secrète d’un hôpital suite à un marché qu’elle a passé pour que son frère ne meure pas d’une overdose.

Elle est au service Y4 où les patients n’ont rien de commun entre des vampires, des loups-garous marquant leur territoire, des zombies mangeurs de chaire ou des dragons atteints de syphilis…

Mais, un soir où elle perd un patient, sa vie bascule dans une terrible aventure pour sauver une fillette. Mais gare, elle pourrait bien y laisser sa peau.

La plume de Cassie Alexander est simple et agréable. Le rythme est un peu lent, mais la fin se révèle être un peu plus explosive, pour notre plus grand plaisir.

Pour ce qui est de l’univers, le cadre est original : un hôpital, mais malheureusement les ¾ de l’intrigue se passent en dehors. En fait, on est peu de temps dans le service Y4. Je déplore l’absence de développement de cette partie, les règles, les lois, l’histoire des créatures surnaturelles, notamment sur les ombres qui se cachent dans les murs de l’hôpital…

Ça promettait de grandes choses, mais rien n’est exploité.

Quant à l’intrigue, elle est un peu tirée par les cheveux et elle est parfois décousue. Il manque des détails, elle aurait pu être intéressante, mais elle est maladroitement menée. Il se passe certaines choses qui ne sont pas logiques. De ce fait, j’ai eu du mal à renter dans le récit, je suis restée en retrait.

D’ailleurs, faut le dire, vu la publicité autour de ce roman, je m’attendais à quelque chose de plus surprenant et qui se démarque des autres urban fantasy. Mais, dans cet opus, tout est centré sur les vampires. Certes, ils sont méchants, mais ce n’est pas une nouveauté, on les avait découverts bien avant ceux qui brillent au soleil…

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont nombreux, mais ils restent survolés et donc peu attachants. Ils manquent de substance, l’auteure n’a pas su les rendre vivants, ils sont assez plats. Celui qui se démarque, bizarrement, c’est le grand-père alors qu’il ne parle qu’en allemand et que l’on ne comprend rien. À noter, quand même, que j’aurais aimé avoir la traduction.

Quant à Edie, je trouve qu’elle est un peu faible en caractère voire passive par moments et a peu d’intérêt pour sa propre vie et fait rarement les bons choix.

Quant à la romance, je n’ai pas du tout accroché et je n’ai ressenti aucune alchimie entre eux…

Pour conclure :

« Morsure nocturne » est une urban fantasy sombre pas inoubliable et avec des défauts. J’avoue que c’est assez décevant. Les personnages sont sans saveurs, l’histoire est brouillonne et pourtant, il y a un énorme potentiel. J’aurais aimé plus d’horreurs, plus de scènes à l’hôpital, plus de substance, de profondeur, de pep’s et d’originalité.

Je reste sur ma faim ! En bref, je suis passée complètement à côté du roman.

Je ne conseillerais pas forcément cette saga, y en a des bien meilleures dans ce genre, mais bon de nombreuses lectrices l’on appréciée, donc à vous de voir si vous tentez l’aventure au côté d’Edie ^^

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.