La chronique du roman « Projet Adam, T1 » de Micheal Grant et Katherine Applegate

41fgbD6g2GL

Après un terrible accident de voiture, Eve, 16 ans, est soignée dans le complexe médical de sa mère, la très puissante généticienne Terra Spiker.
Pour éviter qu’elle ne s’ennuie, Terra propose à sa fille une étrange activité : créer le garçon parfait, grâce à un programme de simulation génétique qu’elle vient de mettre au point. Eve se prend au jeu et imagine alors le garçon idéal : Adam.
Mais grâce à Solo, jeune et séduisant employé de sa mère, Eve découvre que Spiker Biotech couvre en vérité les projets scientifiques les plus douteux. Terra est-elle responsable des expériences interdites qui se déroulent dans ses laboratoires ? Eve aimerait bien le savoir, et Solo semble prêt à tout pour l’aider. Mais l’aventure va prendre un tour innatendu lorsque l’Adam imaginé par Eve viendra s’en mêler. En chair et en os…

Il est sorti le 19 septembre 2013 aux Editions De La Martiniere Jeunesse, 13,90€.

Mon avis:

La plume de Micheal Grant et Katherine Applegate est agréable et entraînante. Le quatre mains fonctionne bien, on ne voit pas la différence entre les deux auteurs. Le rythme est correct, ni trop lent, ni trop rapide, bien que l’alternance des divers points de vue offre une bonne dynamique.

En ce qui concerne l’intrigue, elle est bien construite même si elle est un peu prévisible et qu’elle manque un peu de substance par moment. On plonge dans un monde qui se concentre sur la génétique, qui allie manipulation, vengeance, complot et une pointe de romance. Les auteurs soulèvent des questions quant à l’éthique et la dérive d’un tel pouvoir de jouer au créateur. Cela peut nous faire penser à l’eugénisme, ce qui apporte une touche de crédibilité au récit.

Du côté des protagonistes, ils sont sympathiques, mais manquent un peu de relief.

Evening (E.V) est la fille de Terra Spiker, l’une des femmes d’affaires les plus réputées et influente. Elle est froide, détachée et dirige un labo biopharmaceutique.

Alors que E.V a subi un très grave accident de la route. Sa mère la prend sous son aile et l’on découvre que sa proportion à guérir est quasi miraculeuse.

À partir de là, on s’aperçoit qu’il se trame quelque chose d’anormal. Pendant sa convalescence, elle fera la rencontre de Solo. Un garçon qui travaille pour sa mère, il est impétueux à l’esprit rebelle. Il est mystérieux et lui fera découvrir ce qui se cache réellement.

En même temps, pour l’occuper E.V lui propose de créer son être idéal : Adam. Delà va découler toute une suite d’événements qui peut nous amener à un virage dans l’évolution humaine.

Quant à Adam, on le voit quasi peu et c’est un personnage très creux, qui pour le moment ne sert à rien tout comme la trame qui concerne la meilleure amie de E.V.

Je reprocherais également que tout se déroule trop facilement.

Pour conclure :

« Projet Adam » un roman YA divertissant et relativement léger, même si le thème de fond peut nous pousser à réfléchir. C’est surtout un tome introductif où quelques questions demeurent sans réponses. J’ai bien aimé, mais ce n’est pas extraordinaire.

À voir ce que donne la suite, en espérant que cela soit un peu plus fouillé.  

 

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.