La chronique du roman « Aurora Teagerden, t3 : À vendre : trois chambres, un cadavre » de Charlaine Harris

capture1

Aurora avait décidé de devenir agent immobilier, et  c’est lors de sa première visite organisée qu’elle découvre dans  la maison, un cadavre. Fait du hasard ? Soit. Mais, alors  qu’elle retente l’expérience, elle fait à nouveau une macabre  rencontre.  C’est bien la preuve qu’un serial-killer, sévit dans la petite ville  de Lawrenctown. Mais il semble très bien renseigné sur la vie  de Roe…

Il est sorti le 9 octobre 2013 aux Editions j’ai lu, 8,90€.

Mon avis:

Notre Aurora se cherche au niveau professionnel depuis qu’elle a quitté son travail de bibliothécaire et qu’elle est devenue riche. Dès lors, elle teste le secteur de sa ma mère : l’immobilier.

Alors qu’elle remplace cette dernière, car elle a du retard, Ro fait visiter une des plus luxueuses et grandes demeures à Martin Bartell et sa sœur Sandra.

Tout se passe bien jusqu’à ce qu’il tombe sur un cadavre dans une des chambres à coucher. Le pire c’est que cela ne sera pas le dernier… À croire que Aurora les attire !

Dès lors, on plonge au cœur de l’enquête, aux côtés de notre héroïne, qui se passera au centre de l’agence immobilière de la petite ville de Lawrenctown. Autant vous dire que cela donnera son lot de rebondissements, de mystères et de suspense. Les rumeurs vont bon train et tout le monde suspecte tout le monde…

Tout ceci est narré par la plume envoûtante de Charlaine Harris. Le rythme est rapide et l’intrigue simple et efficace. J’ai été captivée du début à la fin, impossible de lâcher le roman. De plus, dans ce tome, l’auteure intègre de nouveaux personnages qui apportent un souffle d’air frais, dont l’énigmatique et charismatique Martin Bartell. Ce dernier chamboulera les hormones de notre impulsive et sympathique Aurora.

D’ailleurs, se vie personnelle prendra un tournant surprenant surtout vers la fin. J’ai hâte de voir comment tout cela évoluera et en découvrir un peu plus sur le passé obscur de Martin.

J’ai toutefois trouvé la romance un peu trop précipitée et peu crédible. Cependant, on arrive vite à l’oublier.

Pour conclure :

« À vendre : trois chambres, un cadavre » est un roman policier trépidant et passionnant avec un narrateur toujours aussi divertissant qui n’a pas son pareil pour attirer les morts et les ennuis.

C’est une saga qui n’est jamais monotone et qui se bonifie au fil des opus. D’ailleurs, pour moi, celui-ci est le meilleur.

J’attends le T4, qui sort en mars 2014, de pied ferme !

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.