La chronique du roman « Un fascinant regard » de Linda Howard

Un-fascinant-regard-9782290054758-30

Témoin invisible, Marlie Keen voit des scènes de meurtre à travers les yeux d’un assassin… Ces terribles visions la hantent et la poussent bientôt à aller se confier à la police. C’est Dan Hollister qui, chargé de l’enquête, la reçoit et la croit aussitôt complice. Mais après avoir vérifié le passé de la jeune femme, il doit se rendre à l’évidence : Marlie est une véritable médium, qui le fascine et le bouleverse. Entre eux, c’est l’affrontement, la suspicion. Un jeu dérisoire qui tourne vite à la passion. Mais le tueur, lui, tisse sa toile, et Dan songe alors à lui tendre un piège en exposant celle qu’il aime…

Il est sorti le 3 septembre 2014 aux Editions J’ai lu, 6.95€.

Mon avis:

Voici un petit romantic-suspense plaisant, mais qui n’est pas exempt de défauts.

On fait la rencontre de Marlie Keen, une jeune femme ayant des perceptions extrasensorielles. Elle vit une existence paisible depuis que ses dons ont disparus il ya 6 ans, lors d’un terrible évènement. Mais un soir, une atroce vision macabre s’empare d’elle.

Ne pouvant laisser le meurtrier en liberté, Marlie décide d’en parler à la police, même si elle sait qu’elle devra faire face à l’hostilité de ces derniers.

D’ailleurs, tout cela se confirmera lorsqu’elle fera la rencontre de l’inspecteur Dan Hollister. C’est un homme solidement ancré dans la réalité. Ils devront mettre leur différent de côté pour tenter d’arrêter l’assassin, mais en seront-ils capables ?

Le style de Linda Howard est simple et agréable. Toutefois, le scénario est plutôt banal, sans grand suspense et frisson. Je pense que c’est dû au fait, que l’on sait tout au long du roman les desseins du tueur. Il n’y a pas de mystère et c’est un peu dommage.

Quant au rythme, il est rapide, même parfois trop. La trame est prévisible, linéaire et sans retournements de situation. Tout se déroule trop facilement et proprement.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont charmants, mais manquent de profondeur. Quant à la romance, elle manque de crédibilité, trop expéditive, pas assez exploitée. Cependant, celle-ci se marie bien avec l’enquête rien ne prend le pas sur l’autre.

Quant à l’épilogue, c’était sympathique jusqu’à à un certain instant, où la situation devient ridicule.

Pour conclure :

« Un fascinant regard » n’est pas le livre du siècle, mais peut vous faire passer un bon moment de détente si vous n’êtes pas trop difficile.

À vous de voir…

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.