La chronique du roman « Unbreak me, t1 » de Lexi Ryan

61Q1CnmfVFL

Maggie n’a que vingt et un ans. Objet de déception pour sa famille si parfaite, elle annule le mariage qui devait l’unir à William Bailey le seul homme qui croyait que son cas n’était pas désespéré. Un an plus tard il s’apprête à épouser sa sœur. À moins que Maggie ne lui demande d’y renoncer… Toujours séduite par le mari de sa sœur, elle rencontre Asher Logan, star du rock et homme brisé, qui l’attire irrésistiblement, un des rares à percevoir ses fêlures sous son masque. Asher la pousse à cesser de faire semblant. Mais, entrer dans cette spirale amoureuse avec Asher, conduirait Maggie à lui révéler ses secrets les plus vils et à lui pardonner les siens. Avec le poids que son passé fait peser sur ses épaules, va-t-elle choisir l’homme qui la soutient ou l’homme qui l’autorise à lâcher prise ?

Il est sorti le 18 février 2015 aux Editions J’ai Lu, 7.20€.

L’avis de Fangtasia

Mon avis:

Maggie, une jeune femme de vingt et un an, revient dans sa ville natale un an après sa fuite. Elle est la demoiselle d’honneur de sa soeur Krystal, qui se marie avec William, l’ex fiancé de Maggie. Les choses ne sont pas simples pour la jeune femme, qui souffre d’une terrible réputation au sein de la communauté et de sa famille. Les choses vont encore se compliquer pour Maggie lorsqu’elle rencontre Asher, ancienne rock star  mais toujours aussi sexy.

Pourtant très difficile en ce qui concerne la littérature new adult, je me suis laissée tenter par cette saga car le résumé était pas mal, et les avis plutôt positifs. Je dois bien avouer que je ne suis pas aussi enthousiaste que la plupart des lecteurs, et que je termine cette lecture assez déçue.

La narration est alternée entre le point de vue de Maggie, Asher et William. J’aime beaucoup ce genre de procédé (surtout dans les romances) mais là, je ne vois pas bien l’intérêt du point de vue de William. Honnêtement, il ne sert à rien.

L’auteure a voulu jouer la carte du mystère, en nous offrant une héroïne au passé trouble. On se demande sans cesse ce qui a bien pu se passer pour qu’elle en arrive là. Malheureusement, les révélations ne sont pas à la hauteur. L’auteure a voulu donner trop d’importance à certaines choses, et pas assez à d’autres. L’évènement clé du passé de Maggie est mal traité, comme si cela était sans importance. De plus, la personnalité de la jeune femme, qui est soi-disant la conséquence directe de cet évènement, n’est pas du tout cohérente. Malheureusement, je ne peux pas davantage m’expliquer, sous peine de vous en dire trop et de vous spoiler.

Maggie n’est pas du tout le genre d’héroïne à laquelle je peux m’identifier. C’est une jeune femme complètement paumée, qui se déteste et qui se sert du sexe comme d’une sorte de bouclier. J’ai eu du mal à m’attacher à elle et ses réactions m’ont souvent énervée.

Quant à Asher, il ne m’a fait ni chaud ni froid. Il a certes un côté attachant, car on sent qu’il veut bien faire avec Maggie, qu’il veut qu’elle se sente spéciale. Toutefois, on ne sait pas grand chose de lui et son personnage n’est pas assez travaillé.

 

La relation entre Asher et Maggie ne m’a pas fait rêver et ne m’a pas touchée non plus. Par certains aspects, leur relation recèle de l’émotion (leurs blessures, la façon dont Asher veut apprivoiser Maggie), mais la plupart du temps leurs échanges se limite aux tentatives de Maggie de mettre Asher dans son lit (et, plus d’une fois, j’ai trouvé cela pathétique).

Les scènes hot entre les personnages sont trop vulgaires. C’est souvent le cas dans le genre new adult mais il n’empêche que c’est un procédé qui me hérisse le poil. Pourquoi vouloir forcément utiliser des gros mots ? Il en va de même pour certaines scènes de dialogue, où « putain » et « bordel » deviennent carrément des mots de liaison. Je ne suis pas spécialement contre la vulgarité dans un livre mais là, cela devient lassant.

Pour conclure, « Unbreak me » est un roman qui ne sort pas de l’ordinaire dans le paysage new adult. J’ai été déçue par les personnages qui manquent de profondeur, et leur histoire ne m’a pas transportée. Pour ma part, je vais m’arrêter là et je ne pense pas lire la suite.

Ecrit par Noémie

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Unbreak me, t1 » de Lexi Ryan

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.