La chronique du roman « The Book of Ivy » de Amy Engel

1610875_1597719537130284_6744390144820720295_n

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Il est sorti le 5 mars 2015 aux Editions Lumen.

Mon avis:

Il y a cinquante ans, une guerre nucléaire a décimé la population mondiale.

Seule une poignée de personne a survécue. Depuis, deux familles sont en conflit pour prendre le pouvoir : les Lattimer et les Westfall. La première a gagné, la seconde nourrit sa vengeance pour récupérer ce qui lui appartient…

Chaque année, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser. Cela est censé maintenir la paix et la cohésion. Aujourd’hui, c’est le grand jour pour Ivy Westfall. Comme elle est quelqu’un de spécial, la fille du fondateur, son époux ne sera autre que le fils du président, leur ennemi depuis toujours, Bishop Lattimer.

Ivy se soumet à son destin sans rechigner, car elle s’y prépare depuis deux ans. Sa mission, n’est pas de procréer et de faire une parfaite épouse, mais de tuer son mari afin de renverser le pouvoir.

Toutefois, rien ne sera simple, car au contact du jeune homme, ses certitudes vont voler en éclat et Ivy devra faire un choix…

Le style de Amy Engel est sans fioriture, mais diaboliquement efficace avec un rythme parfait.

Dès les premières pages, on est happé dans cette histoire d’amants maudits, accompagnée de rebondissements et de révélations. La construction du monde est bien expliquée sans nous étouffer sous de nombreux détails. On s’immerge dedans facilement.

En ce qui concerne l’intrigue, elle est bien exécutée. C’est intense et passionnant. Tout est bien dosé entre la romance et la lutte de pouvoir. C’est un bon mélange entre tromperie, manipulation et sacrifice.

Amy Engel joue avec nos nerfs et nos sentiments tout au long du récit. Il y a de la tension, on se pose des questions et un climat d’incertitude entoure constamment l’histoire. Quant à la romance, elle se déroule de manière tout à fait crédible, c’est superbe et déchirant.

Du côté des protagonistes, ils sont très intéressants et relativement complexes. Il est assez difficile de déchiffrer les bons des mauvais et les mensonges de la vérité. Ils n’en demeurent pas moins attachants.

Pour ce qui est de Ivy, c’est une jeune fille qui a était endoctrinée par son père. Elle ne recherche que l’approbation de ce dernier et l’admiration de sa sœur.

Quant à Bishop, il est doux et patient. Il n’est pas du tout comme Ivy le pensait et il renversera ses idées préconçues. Tous deux subissent le poids des attentes de leurs pères respectifs. J’ai adoré leur duo, j’ai apprécié les voir se débattre avec leurs sentiments et s’apprivoiser.

Pour conclure :

Amy Engel signe là, un merveilleux roman dystopique où se mélangent trahison, sacrifice et passion, servit par un couple de Roméo et Juliette des temps futurs. C’est totalement convaincant et addictif !

Un gros coup de cœur !

À noter que c’est une saga qui contient deux tomes. 

7841738

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.