La chronique du roman « Une aventure de Stephanie Plum, t10 : Dix de retrouvés » de Janet Evanovich.

10885062_856428327713205_8110726639532640346_n

Fâcheuse coïncidence ! Alors que Stéphanie Plum et sa partenaire Lula s’arrêtent à l’épicerie pour acheter des nachos, la boutique se fait braquer par le Diable rouge, membre des Exterminateurs de Comstock Street. La situation dégénère et, bien vite, la tête de Stéphanie est mise à prix. Elle n’a qu’une solution : se cacher dans le mystérieux appartement de Ranger, le chasseur de primes le plus sexy de Trenton. Ce qui n’est évidemment pas pour plaire à son petit ami par intermittence, Joe Morelli. Le compte à rebours a commencé, mais Stéphanie n’est pas du genre à se laisser abattre…

Il est sorti le 19 mars 2015 aux Editions Pocket, 6.80€.

Mon avis:

Nous voilà repartis pour une nouvelle aventure déjantée avec notre chasseuse de prime !
Tout commence par un voyage innocent en quête de nachos.
Mais Stéphanie et Lula se trouvent clairement au mauvais endroit au mauvais moment.
Elles se retrouvent témoins d’un braquage d’une épicerie commis par le Diable rouge, un malfrat activement recherché.
Malheureusement pour Stéphanie, elle a vu le visage de ce dernier…

Dès lors, les évènements vont se bousculer. Sa tête est mise à prix par un gang local. Sa solution : faire profil bas, se cacher dans une des planques de Ranger tout en continuant son travail, car, il faut bien qu’elle puisse payer son loyer !
Pour cela, elle sera accompagnée de Lula et mamie Mazur plus en forme que jamais !

Quel plaisir de retrouver toute la bande ! Le rythme est rapide, les scènes cocasses s’enchainent à une telle vitesse qu’ on n’a pas le temps de s’ennuyer une minute. C’est un vrai régal de revoir Lula et Stéphanie, nos Laurel et Hardy du cautionnement judiciaire, dans leur travail.

On a le droit à un drag queen chauffeur de bus pour enfant, une droguée aux chips et une attaque de chien en chaleur.

L’intrigue est menée à tambour battant, remplie de poursuites en voiture, armes à feu, querelles de famille et une consommation de beignets intensifs.

Le tout est écrit avec beaucoup d’humour, de tension sexuelle et de danger. J’avoue que le final est assez loufoque, mais tordant. Mais, je crois que ma scène préférée est celle où Connie, Lula et Stéphanie s’essayent à la torture, j’en pleurais de rire.

Quant aux amours de Stéphanie, elle fait toujours la girouette entre Ranger et Morelli même si ce dernier a de l’avance.

Pour conclure :

Janet Evanovich nous offre encore une aventure explosive. C’est un vrai concentré de bonheur !
Vivement la suite !

bébé-excité

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.