La chronique du roman « Beautiful Player » de Christina Lauren

81zcaBOrf4L

Après Bennett Ryan (Beautiful Bastard) et Max Stella (Beautiful Stranger), voici, Will Sumner, le nouvel héros de la série qui va vous faire chavirer, dans Beautiful Player, le troisième opus de la série des Beautiful.
Will, un séducteur notoire, trader à Wall Street, est chargé par son ami d enfance, de sortir la jeune s ur de celui-ci, de son cocon académique.
Hannah, une surdouée des sciences, aussi intelligente que sexy, emménage à New York, pour terminer son master. Le Casanova invétéré et célibataire endurci, tombe sous le charme de la jeune nerd de 24 ans, aussi innocente que diablement séduisante.
Va t-il, à son tour, parvenir à lui prouver qu il est pour elle l’ homme idéal ?

Il est sorti le 5 juin 2014 aux Editions Hugo & Roman, 17€.

Mon avis:

Hanna Bergstrom, scientifique surdouée de vingt-quatre ans, a emménagé à New York. Elle est accro à tout ce qui est en rapport avec son emploi. De ce fait, elle ne sort pas et a très peu d’amis.

Son frère Jensen lui conseille de trouver un équilibre entre le travail et sa vie privée. Pour l’aider dans cette démarche, Jensen, demande à Will Summer, brillant financier et playboy absolu, de s’occuper de sa petite sœur.

Tous les trois sont amis depuis l’enfance. Will ne voit pas le danger à accepter. Mais, il pourrait bien y laisser des plumes, car plus il passe du temps avec elle, plus il a envie que leur relation évolue.

Hanna va bousculer ses certitudes et sera entraînée vers un terrain inconnu…

Quel plaisir de retrouver le style vif et addictif de Christina Lauren ! On plonge avec délectation dans l’aventure torride, tendre et amusante de Will et Hanna.

L’intrigue est très classique, mais cela fonctionne à merveille. Le duo Will/Hanna est très agréable à suivre. Leurs dialogues et interactions sont croustillants et très chauds ! Il y a une belle alchimie entre eux.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Hanna. C’est une jeune femme intelligente, pleine d’assurance et de fantaisie qui n’a pas sa langue dans sa poche. J’ai apprécié sa spontanéité et son côté audacieux. Cela donne de très bons moments avec Will.

Quant à ce dernier, j’ai eu plaisir à le découvrir. Il est instruit, doux, plein d’esprit et très protecteur.

Ils sont adorables et gentils, on s’attache facilement à eux. J’ai adoré suivre l’évolution de leur relation qui n’est pas très simple. Hanna est réticente vu la réputation de Will, et ce dernier veut lui prouver qu’il en vaut la peine.

D’autre part, nous retrouvons toute la bande et c’est un plaisir de voir Bennet et Max chambrer Will à leur tour. 🙂

Pour conclure :

« Beautiful player » est absolument génial et bien plus profond émotionnellement que les opus précédents. Pour moi, c’est le meilleur de la saga à ce jour.

C’est sexy et divertissant, à ne pas manquer !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s