La chronique du roman « Les soeurs charbrey, volume 2: Un mari récalcitrant » de Cassandra O’Donnell

818j9Zk7-iL

– Ton fiancé sait-il à quel point tu peux être insolente dans l’intimité ?
– Non, mais moi je sais à quel point tu peux être mufle devant tout le monde, rétorqua Rosalie avec un sourire glacial.
Rosalie Charbrey ne parvient pas à y croire. Comment le duc de Langford, l’homme qui l’a séduite et abandonnée deux années plus tôt, ose-t-il se comporter d’une manière aussi odieuse ? Que cherche-t-il après tout ce temps ? À ruiner son bonheur et son prochain mariage avec le jeune et charmant vicomte d’Edgfield ? Bah, peu importe si ce débauché semble, pour une raison obscure, déterminé à lui rendre la vie impossible, Rosalie est fermement décidée, elle, à résister aussi bien à ses assauts qu’à gagner la guerre que « Sa Grâce » vient de lui déclarer…

Il est sorti le 24 juin 2015 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Rosalie Charbrey est sur le point de se marier avec William, le vicomte d’Edgfield. C’est un jeune homme gentil et bien sous tout rapport. Rosalie pense qu’en se mariant elle sera libérée des contraintes imposées aux jeunes femmes de la haute société. C’est un mariage de raison, et cela lui convient parfaitement. Toutefois, ses blessures du passé refont surface en même temps que John, le duc de Longford, deux ans après leur rupture. Ce dernier est décidé à ne pas laisser Rosalie se marier.

Il y a deux ans, j’avais adoré le premier tome de la saga, intitulé « Sans orgueil ni préjugés ». C’est donc avec grand enthousiasme que j’ai commencé cette lecture du deuxième tome. Malheureusement, le coup de coeur n’est pas au rendez-vous cette fois-ci.

Le roman se concentre sur la romance entre Rosalie et Longford et son évolution, mais pas seulement. L’auteur nous offre également une histoire d’espionnage sympathique, bien que non originale. En effet, l’intrigue m’a beaucoup rappelée le troisième tome de la saga Le club des menteurs de Celeste Bradley (attention spoilers, surlignez le texte pour le voir : une espionne française jalouse qui s’en prend à la bien aimée de son ancien amant en l’espionnant et en la kidnappant). Ce petit goût de déjà vu m’a un peu gâché ma lecture et a rendu tous les rebondissements visibles bien à l’avance.

En revanche, l’écriture de l’auteure est toujours aussi fluide, elle nous offre une histoire agréable, fraîche et légère, avec beaucoup d’humour. Toutefois, les évènements s’enchaînent un peu trop vite, on n’a pas le temps de les savourer. Je crois que c’est ce qui m’a le plus gêné dans ce second tome, j’ai eu l’impression que tout était survolé, c’est dommage.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Longford, qui est plus complexe qu’il n’y paraît. Derrière sa réputation de débauché se cache un homme meurtri par la perte d’êtres chers. John est également un gentleman drôle et il m’a souvent fait sourire lors de ses joutes verbales avec Rosalie.

Quant à Rosalie, je l’ai vraiment appréciée aussi. C’est une jeune femme indépendante, espiègle et vif d’esprit. Elle ressemble beaucoup à Morgana, sa grande soeur (et héroïne du premier tome), en un peu plus réservée.

Du côté des personnages secondaires, j’ai adoré Lady Carrington, la tante au caractère bien trempé et drôle (que l’on voit déjà dans le premier tome). Elle aussi est une femme en décalage par rapport à son temps, au même titre que les soeurs Charbrey. Outre Morgana dont on connaît le tempérament de feu, les deux petites soeurs Daphné et Mary ne sont pas en reste, et nous promettent de futures histoires hautes en couleurs.

En conclusion, même si j’ai plutôt passé un bon moment avec « Un mari récalcitrant », je dois bien avouer que je suis assez déçue par rapport au premier tome. L’intrigue m’a paru un peu trop légère, mais j’ai été charmée par les personnages principaux. D’où mon avis assez mitigé au final.

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s