La chronique du roman « Secrets de famille : Tome 1, Un prince de rêve » de Victoria Alexander

41AFaxD1SgL

Jeune veuve fantasque, lady Camille a jeté son dévolu sur le prince Nikolai, qu’elle espère séduire en le conviant à un traditionnel Noël anglais. Que pensera-t-il de sa mère frivole ? De son oncle libidineux ? Rien du tout, puisqu’ils seront absents et que, pour incarner la famille idéale, Camille a eu l’idée géniale d’engager une troupe d’acteurs. Sa soeur Beryl a beau la mettre en garde contre ce projet insensé, Camille n en fait qu’à sa tête. Elle se voit déjà sur le trône de Grande-Avalonie. Mais dans cette pièce de théâtre brillamment mise en scène, elle ne s’attendait pas à voir débouler Grayson, son amour de jeunesse, de retour des Amériques où il a fait fortune dans l’espoir de la conquérir.

Il est sorti le 19 août 2015 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Camille, jeune et riche veuve, désire se marier avec le prince Nikolaï Pruzinski qu’elle a rencontré à la fin d’une soirée mondaine. La jeune femme invite le prince à séjourner chez elle pour les fêtes de Noël. Malheureusement, sa famille est un brin excentrique. En effet, sa mère est du genre frivole, et son oncle a une tendance à draguer lourdement. C’est pour quoi Camille décide de louer les services d’une troupe d’acteurs pour jouer le rôle de sa famille. Malheureusement, tout ne va pas se passer comme prévu !

L’intrigue de ce roman est plutôt originale et j’ai été séduite au début. Malgré une héroïne agaçante (je vous en reparlerai un peu plus bas) j’ai tout de suite accroché et j’avais hâte de découvrir comment allait évoluer cette petite comédie ! Malheureusement, mon intérêt s’est émoussé, l’humour est devenu lourd et le manque de crédibilité par rapport aux évènements a fini par me gêner. Au final, « Un prince de rêve » devient une romance historique classique sans rien de particulier et qui ne révolutionne pas le genre.

Quant aux personnages, je dois bien avouer que je n’ai ressenti aucune affinité particulière avec eux. Je peux même dire que je n’ai pas aimé Camille, que je trouve bien trop égoïste et écervelée. Elle fini par évoluer à la fin du roman, mais le revirement m’a paru trop soudain. Grayson est un homme assez fade, qui m’a laissée de marbre. Pourtant, c’est un personnage qui avait du potentiel et je pense que l’auteur aurait pu en faire un homme plus attachant et plus déterminé.

Vous l’aurez compris, individuellement, les personnages ne m’ont pas vraiment plu. Il en va de même pour le duo qu’ils forment, leur relation ne m’a pas vraiment charmée.

En conclusion, « Un prince de rêve » a été une lecture sympathique au début, mais soporifique sur la fin. Le côté original de l’histoire m’a plu au début, mais le côté trop loufoque a fini par prendre trop de place. Je pense que je me suis tout simplement lassée de la galerie des personnages et de leur comédie.

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s