La chronique du roman « Before, volume 1 » de Anna Todd

couv41631938

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel. Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ? Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa… Sera-t-il capable de l’aimer ?

Il est sorti le 7 janvier 2016 aux Editions Hugo & Roman.

Mon avis:

Je n’ai jamais lu la saga After, donc avec Before ce fut ma première plongée dans le monde d’Anna Todd et je dois dire que je suis plutôt séduite.

Dans cet opus on découvre, dans un premier temps, le passé des personnes qui gravitent autour de Hardin. On découvre aussi le début de ses relations avec Molly, Nathalie, Melissa et Steph. Ensuite, on découvre le passé de Hardin, le traumatisme qu’il a subi étant jeune ainsi que les évènements qui l’on conduit à être comme il est, ses angoisses, ses déceptions et ses espoirs.

On s’aperçoit vite que tous ces jeunes forment d’une bande de paumés et d’êtres brisés par la vie et qui fuient la réalité dans le sexe et l’alcool. Ce comportement autodestructeur les maintien dans les ténèbres.

J’avoue ne pas avoir pu faire autrement que de trouver ces personnages touchants d’une certaine manière, bien que je n’adhère pas forcément à leur comportement. D’autre part, Anna Todd nous offre les moments clés de la relation entre Hardin et Tessa qui chamboulera sa vie. D’ailleurs, Hardin ne sait pas faire face à ses sentiments qu’il ne comprend pas. Il va se débattre avec et très mal les gérer d’où son attitude de connard et souvent changeante envers Tessa.

Pour conclure :

Pour moi, Before est une bonne introduction dans l’univers de Anna Todd. Cela annonce une belle romance bien que certainement dévastatrice et frustrante. C’est une lecture rapide et addictive, maintenant j’ai hâte de commencer After !

Publicités

2 réflexions sur “La chronique du roman « Before, volume 1 » de Anna Todd

  1. Amandine Penin 22 février 2016 / 22:11

    Après avoir lu les cinq tomes After, j’ai prévu de lire les deux tomes Before, ça doit être intéressant d’être dans le tête d’Hardin même si j’accroche souvent moins bien avec les tomes du point de vue masculin, sûrement parce que je connnais déjà ce qui va se passer, il y a moins de suspence. 😉

  2. totorotsukino 3 juillet 2016 / 20:24

    j’ai bien aimé, mais les parties de début et de fin avec les personnages secondaires ne m’ont pas passionnée^^’ (je l’ai lu en VO en un seul tome)

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s