La chronique du roman « Nil, livre 1 » de Lynne Matson

Ca1pture

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil. Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île … Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort. Le compte à rebours a déjà commencé…

Il est sorti le 18 février 2016 aux Editions Pocket Jeunesse.

Mon avis:
L’histoire est racontée de deux points de vue. D’un côté, celui de Charley, qui vient de se réveiller nue sur une île. Elle va essayer de survivre tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle croise la route de Thad, notre second narrateur, le leader de la Cité, un ancien dont le séjour arrive à expiration. 
Car oui, sur Nil, on y est pour une durée déterminée. La règle est simple : vous avez exactement 365 jours pour vous échapper ou vous mourrez…
 
J’ai adoré !
 
Le style de Lynne Matson est entraînant et très addictif. On est happé par le récit dès les premières pages. Le rythme est rapide, il va crescendo et la tension monte avec la diminution des jours qu’il reste à Thad. Le suspense est à son comble, car tout est aussi imprévisible que Nil. D’ailleurs, cela joue énormément à maintenir l’intérêt du lecteur, du début à la fin. 
Du reste, le scénario est très bien mené. L’action, le mystère et la romance sont parfaitement équilibrés. J’avoue avoir complètement adhéré au concept de cette île énigmatique dont l’auteur en fait une entité retorse. 
 
En ce qui concerne l’univers, il est très intéressant et relativement bien exploité. C’est un monde où le danger et la mort sont omniprésents. C’est le purgatoire sur une île aux aspects paradisiaque. Toutefois, Lynne Matson ne nous a pas encore tout dévoilé, il demeure des zones d’ombres. Je pense que l’on en saura plus dans les prochains opus qui ont l’air plus que bien.
 
Du côté des personnages, ils sont très nombreux avec chacun leur caractère, leurs qualités et leurs défauts. Les bons comme les mauvais. Malgré le climat sombre du roman, où les dissensions peuvent arriver à tout moment, de belles amitiés et de belles romances vont naître. Les personnages sont tous touchants et attachants même si certains sont plus développés que d’autres.
 
Pour conclure :
 
J’ai adoré chaque minute de cette lecture. J’ai été totalement immergée dans cette aventure, cette course contre la montre. Voici un excellent début, plus que prometteur, pour cette saga palpitante et captivante. J’ai hâte de lire la suite qui se concentre sur d’autres personnages qui sont sur l’île. 
 
À ne pas louper !
 
À noter que c’est une trilogie, mais que ce premier tome peut se lire comme un one shot.
Publicités

2 réflexions sur “La chronique du roman « Nil, livre 1 » de Lynne Matson

    • Fangtasia 24 février 2016 / 08:24

      il l’est, et je pense que la suite sera encore mieux ^^

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s