La chronique du roman « Bienvenue à Night Vale » de Joseph Fink & jeffrey Cranor

71x-17VWVwL

Voici le roman inspiré par le podcast culte Bienvenue à Night Vale, qui vous ouvre les portes de la mystérieuse ville du même nom, perdue au cœur d’un désert dans le sud-ouest américain. Un endroit à part, peuplé de spectres, d’anges, d’extraterrestres et abritant d’inquiétantes conspirations gouvernementales… où l’on suit Jackie Fierro, jeune prêteuse sur gages débrouillarde, dans son enquête sur un inconnu énigmatique à la mallette en daim, et bien d’autres encore. Un univers étrange et poétique qui réjouira tous les fans de Twin Peaks.

Il est sorti le 23 mars 2016 aux Editions Bragelonne.

Mon avis:

Ce roman est clairement un ovni. À mon avis, soit on adore ce genre complètement barré qui vous fait des nœuds au cerveau, soit on déteste. Personnellement, je n’ai vraiment, mais alors vraiment pas aimé.

Ma lecture fut très laborieuse, je m’attendais à autre chose. Bien que l’on soit dans le saugrenu, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus structuré.

Nous allons à Night Vale dans une petite bourgade perdue au milieu du désert, avec des habitants étranges. Rien que ça, çam’a donné envie de découvrir le roman. Malheureusement, j’ai trouvé l’univers très peu exploité. On se concentre surtout sur deux femmes qui partent en quête d’une personne et tout le reste est éclipsé.

On suit Jackie qui reçoit un papier d’un homme énigmatique, où il est écrit « King City », et dont elle ne peut pas se débarrasser. En parallèle, on suit Diane et son fils Josh qui partent à la recherche de son père. Au bout d’un moment, leurs histoires vont se rejoindre et ces femmes vont unir leur force pour percer le mystère de ce morceau de papier et en même temps retrouver le père de Josh. Le tout va engendrer des évènements étranges, du moins, encore plus étranges que d’habitude…

Au final, on se rend compte que la trame de base est très simple et peu originale. Il y a une multitude de détails inutiles et plus loufoques les uns que les autres qui s’ajoutent à l’intrigue. Cela donne une histoire confuse, qui peine à progresser de façon significative et le tout reste ennuyeux. J’ai décroché plus d’une fois. De plus, j’ai trouvé le rythme très lent vu qu’il se passe peu de choses. Et le peu qu’il se passe, c’est la quatrième dimension puissance dix.

De surcroît, je regrette que tout l’univers, les conspirations et les légendes urbaines soient si peu exploités. Il y avait vraiment matière à faire quelque chose de bien.

Pour conclure :

« Bienvenue à Night Vale » est un livre inclassable. Pour ma part, et cela n’engage que moi, j’ai trouvé ça vraiment trop bizarre, inintéressant et confus. Cela a été un vrai calvaire de terminer ce roman.

Je pense que cela passe mieux à l’écoute via le podcast qu’en livre. En tout cas, si vous voulez vous faire un avis avant d’acheter le livre, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site du podcast (en VF). Car vous trouverez la même chose dans le roman, c’est écrit comme c’est parlé.

À vous de voir, toutefois c’est une grosse déception !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s