La chronique du roman « La carte des mille mondes, livre 1 » de Carrie Ryan & John Parke Davis

81cbmuDt0hL

Finn, un orphelin, et Marrill, qui a grandi auprès de parents aimants, se retrouvent embarqués à bord d’un voilier gigantesque, sur les eaux magiques du Torrent pirate, qui traverse une infinité de mondes connus ou inconnus. Tous deux n’ont qu’un rêve : retrouver leur famille. Selon Ardent, le vieux magicien qui vit sur le bateau, ils ont un seul moyen d’y parvenir, la Carte des mille mondes. S’ils réussissent à réunir les fragments de cette Carte, disséminés dans les différents mondes du Torrent pirate, elle les mènera exactement là où ils souhaitent aller. Mais Serth, un mage maléfique aux immenses pouvoirs, est aussi sur la piste de la Carte…

Il est sorti le 3 février 2016 aux Editions Bayard.

Mon avis:

J’ai adoré cette histoire !

Nous faisons la connaissance de Marrill, une jeune fille ordinaire, qui habite à Phoenix et celle de Finn, qui vit dans un autre monde. Finn est orphelin et un maître voleur. Ce dernier à une particularité : tout le monde l’oublie une fois qu’il est loin d’eux, il s’efface de leur mémoire. Bien que cela soit un atout dans ce qu’il fait, il n’en reste pas moins que la solitude est très pesante.

Ces deux jeunes gens que tout sépare vont pourtant se retrouver sur un navire où Marrill et Finn veulent la même chose, rejoindre leur famille.

Leur seul moyen est de réunir les morceaux, dispersés dans diverses contrées, de la mystérieuse carte qui peut leur montrer le chemin de ce qu’ils désirent…

À l’aide de Coll, le capitaine du Hardy Kraken et Ardent, le magicien, nos héros vont embarquer pour une folle aventure aux mille et un dangers. D’autant plus qu’un magicien maléfique veut également récupérer la carte pour semer l’apocalypse…

Le style de Carrie Ryan et John Parke Davis est très agréable et prenant. On plonge facilement dans cet univers foisonnant et original. Tout est bien dépeint, c’est très visuel. On s’imagine sans soucis aux côtés de Marrill et Finn, navigant sur le Torrent pirate, rencontrant des créatures sauvages et magiques (magiciens, pirates, bandits, des arbres qui parlent, des végénimaux, etc.). Le monde est très riche et on en prend plein la vue.

En ce qui concerne l’intrigue, elle est très bien menée, avec de l’action et des rebondissements. On n’a pas le temps de s’ennuyer. Les auteurs ont tissé quelque chose d’assez complexe pour garder l’intérêt du lecteur éveillé. De plus, l’amitié entre Marrill et Finn devient un point central de l’histoire, elle est belle et douce. Elle vous fait croire que tout est possible.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont intrigants et passionnants, tous autant qu’ils sont, les bons comme les mauvais. Marrill et Finn sont attachants, sympathiques et courageux. De plus, l’alternance de leur point de vue nous permet de bien les cerner et de ressentir leurs émotions.

J’ai également beaucoup aimé l’énigmatique Capitaine Coll, j’espère qu’il sera plus développé dans le second opus.

Pour conclure :

« La carte des mille mondes » est un excellent roman d’aventures mélangeant pirates, amitié et magie. C’est passionnant bien que beaucoup de choses demeurent non résolues. L’aventure ne fait que commencer et j’embarquerais avec plaisir pour la prochaine épopée !

tumblr_mb99wr8b1l1re5uw8o1_500

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s