La chronique du roman « Mr X » de Peter Straub

41w6lqqQMcL

Tous les ans, depuis son enfance, le jour de son anniversaire, Ned Dunstan est victime d’une transe durant laquelle il assiste, impuissant, à la même scène de massacre d’une violence insensée commise par un mystérieux homme en noir qu’il a surnommé « Mr X «. Saisi d’une prémonition, il retourne à Edgerton dans l’Illinois, la ville de son enfance, pour y revoir sa mère qui, effectivement, est mourante. Mais, avant de s’éteindre, celle-ci lui révèle le nom de son père et avertit Ned qu’il court un grave danger. Dans sa quête de ce père énigmatique, il va vivre quantité d’aventures extraordinaires qui vont lui permettre d’en apprendre plus non seulement sur sa propre identité, mais aussi sur une famille réellement fantastique. Il découvrira l’existence d’un inquiétant frère jumeau doté de pouvoirs surnaturels et sera soupçonné de trois meurtres avant de pouvoir enfin affronter le maléfique Mr X.

Il est sorti le 16 mars 2016 aux Editions Bragelonne.

Mon avis:

Nous suivons Ned Dunstan, un jeune homme qui rentre chez lui voir sa mère qui est mourante. Sur son lit de mort, elle lui dévoile l’identité de son père. Dès lors, Ned part en quête de ce dernier, mais en faisant cela, il va déterrer des secrets qui entourent sa famille si particulière…

Le style de Peter Straub est agréable, toutefois l’auteur n’a pas réussi à me faire ressentir la moindre émotion, à part l’ennui. L’histoire est longue à démarrer et en ce qui concerne l’intrigue, elle n’est pas très originale. L’auteur aborde les thèmes de la théologie, de l’onirique, du double, avec un clin d’œil à H.P Lovecraft.

De plus, Peter Straub se perd dans des détails futiles qui ne font qu’alourdir le texte ainsi que le rythme. Le roman aurait pu être largement plus concis et soutenu.

D’autre part, je regrette que les dons, les phénomènes traumatiques ou l’horreur ne soient pas plus présents. En effet, ces éléments sont quasi aux abonnés absents, alors que c’est ceux qui m’attiraient le plus dans le récit.

Par ailleurs, je déplore également le fait que la résolution du mystère et que la confrontation avec Mr X soient si rapide. C’est simple voire bâclé, alors que c’était le point culminant de la lecture.

En ce qui concerne les personnages, je n’ai pas grand chose à dire, aucun n’a réellement retenu mon attention. Mr X était le caractère le plus intéressant, cependant, il est très peu présent dans le récit, dommage…

Pour conclure :

« Mr X » est un roman qui avait beaucoup de potentiel, malheureusement, je suis totalement passée à côté. Pour moi, il n’a pas été correctement exploité. Au lieu de nous donner un récit plein de frissons, de suspense aux notes surnaturel, cela demeure très fade.

J’ai été heureuse quand je suis arrivé au bout des 522 pages écrites avec une si petite police…

Ce fut une grosse déception, à vous de voir si vous voulez tenter l’aventure.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s