La chronique du roman « Havrefer, T1 : le Héraut de la Tempête » de Richard Ford

512ZmlzvAoL

BIENVENUE À HAVREFER…

Havrefer était jadis un symbole de puissance. Mais le roi est parti en guerre et la ville pourrit de l’intérieur. Profitant de cette fragilité, le seigneur de guerre Amon Tugha approche. Son héraut s’est infiltré dans la cité pour recruter une pègre redoutable, tandis qu’un mystérieux sorcier terrorise la population. Alors que le chaos s’avance, un groupe inattendu se forme : un mercenaire, une jeune mendiante, un apprenti magicien, une princesse et un assassin vont s’allier ou s’affronter… sans savoir que chacun d’eux a un rôle-clé à jouer dans le destin de Havrefer, qui s’annonce sanglant.

Il est sorti le 18 mars 2016 aux Editions Milady.

Mon avis:

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi enthousiaste à la lecture d’un roman fantasy. J’ai adoré « Le Héraut de la tempête » !

Le roi Cael, surnommé l’Unificateur, a réussi à unir les Etats-Libres et à maintenir la paix. Toutefois, cette période faste est fragilisée par Amon Tugha, un seigneur de guerre qui est parvenu à organiser les Khurtas, des hommes barbares et sanguinaires. La guerre fait rage au Nord, en même temps qu’une ancienne magie refait surface. Les Etats-Libres vont-ils réussir à s’en sortir face à l’ennemi ?

 L’intrigue et les complots prennent de l’ampleur au fil des pages, et c’est un vrai régal. L’action n’est pas omniprésente, ce qui n’empêche pas à l’histoire d’être excellente car la tension monte peu à peu.

On n’a pas le temps de s’ennuyer dans ce roman ! De la magie, des trahisons, des conflits politiques, des assassinats, des personnages fascinants… tout est réuni pour tenir en haleine le lecteur.

L’auteur nous offre une belle galerie de personnages. Si au début j’ai été un peu perdue, j’ai fini par m’y retrouver une fois bien imprégnée de l’univers (et honnêtement, on ne met pas longtemps à se sentir complètement happé par celui-ci).

J’ai aimé tous les protagonistes, qu’ils soient bons, mauvais, ou perdus entre les deux. Chaque personnage a sa place dans l’histoire, et leurs personnalités sont toutes très bien travaillées. Malgré le fait qu’ils soient nombreux, on a le temps d’apprendre à les connaître car on évolue avec eux.

Ma préférence va à Janessa la princesse héritière ainsi qu’à Nobul le forgeron. Ce sont deux personnalités qui m’ont particulièrement touchées, mais j’ai également apprécié les autres personnages.

Je découvre avec ce roman la plume de Richard Ford et je ne suis pas déçue. C’est fluide, les chapitres ont défilé à grande vitesse sous mes yeux, car je voulais sans cesse en savoir plus. Les descriptions sont justement dosées, nous plongeant pleinement dans l’univers de Havrefer.

En conclusion, « Le Héraut de la tempête » est le premier tome d’une saga fantasy plus que prometteuse ! L’intrigue générale est prenante malgré sa lenteur, les personnages bien travaillés nous transportent aisément dans ce nouveau monde. J’ai hâte de lire la suite !

Ecrit par Noémie

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Havrefer, T1 : le Héraut de la Tempête » de Richard Ford

  1. Pitiponks 29 avril 2016 / 09:45

    J’avais déjà repéré ce titre mais ta chronique me donne encore plus envie de le lire!!

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s