La chronique du roman « Tellucidar, Tome 1 » de Jean-Luc Marcastel

51pt6N20V9L

Et si le monde, notre monde, n’était pas comme nous le croyons… C’est ce que va découvrir Lucas, un jeune homme de 15 ans dont le père, géologue, a disparu en sondant une grotte pour le compte de la Tellcorp, la société qui, depuis, révolutionne le monde grâce au Tellurium, un minerai miracle… Mais d’où provient le Tellurium ? La Tellcorp dit-elle toute la vérité ? Ne cache-t-elle pas un formidable secret ? Quand une foreuse tout droit sortie d’un film d’anticipation crève le gazon du stade où son père disparu lui a donné rendez-vous en pleine nuit par un énigmatique message, et que s’en extirpe deux passagers, dont une jeune fille aux cheveux blancs, aux yeux violets, l’univers de Lucas bascule. Cette jeune fille se nomme Korè Attawhakan, dernière représentante de la famille royale de Panshir, une cité située… Au coeur de la terre. Car là, à quelques kilomètres sous nos pieds, ne se trouve pas seulement du magma ardent, mais un autre monde, un monde éclairé par un soleil intérieur, où la nuit n’existe pas, un monde où des humains issus de civilisations disparues, grecques ou précolombiennes, vivent en symbiose avec les descendants des dinosaures… Mais un monde dont le temps est compté. Tellucidar. Aurez-vous le courage de tourner la page et de les accompagner ?

Il est sorti le 28 janvier 2016 aux Editions Scrinéo.

Mon avis:

Je ne connaissais pas la plume de Jean-Luc Marcastel et je suis ravie de l’avoir découverte. L’intrigue générale du récit est très intéressante et originale, l’univers est très bien construit. « Tellucidar » est un premier roman maîtrisé, travaillé et qui ne laisse rien au hasard. Toutefois, je trouve que l’histoire avance vraiment très lentement et cela est frustrant. C’est passionnant, mais on sent bien que ce premier tome sert surtout d’introduction, et c’est ce qui m’a gênée.

Lucas est un jeune homme plutôt courageux et très entêté. Son caractère va lui permettre d’avancer malgré les doutes et les difficultés. Parfois, on le sent à la limite de baisser les bras, mais il s’arrange pour se mettre un petit coup de fouet. Par conséquent, le côté trop tête brûlée de Lucas ne m’a pas trop énervée. Il est tout de même un jeune homme qui essaye de faire du mieux qu’il peut malgré la situation catastrophique qui le poursuit.

Quant aux personnages qui gravitent autour de Lucas, je les ai beaucoup appréciés, même si j’ai l’impression de ne pas en savoir assez sur eux. Les relations entre les protagonistes m’ont un peu dérangées, surtout une en particulier. Malheureusement, je ne peux pas vous en dire plus sous peine de vous spoiler. 

Les illustrations de Jean-Matthias Xavier sont superbes et donnent une autre petite touche d’originalité au roman. Ces croquis apparaissent ici et là, à des moments clés de l’histoire, et aident à s’imaginer certaines scènes ou certains personnages.

Pour conclure, « Tellucidar » est un premier tome qui pose les bases d’une saga très prometteuse. C’était une bonne découverte et j’ai tout de suite aimé l’univers présenté par l’auteur. Toutefois, je regrette qu’il ne s’agisse surtout que d’un gros tome d’introduction. J’avais envie de rentrer dans le vif du sujet 😉

Ecrit par Noémie

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Tellucidar, Tome 1 » de Jean-Luc Marcastel

  1. Laura 26 mai 2016 / 16:15

    Merci de cette découverte.
    J’ai vraiment envie de me lancer dans cette saga.
    Même si j’attendrai peut être l’avis sur le second tome pour savoir si ça vaut le coût.
    Tu en penses quoi ?
    a bientot pour d’autres jolie découvertes

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s