La chronique du roman « La trilogie du magicien noir, t1 : La guilde des magiciens » de Trudi Canavan

51UAHsSolwL

Comme chaque année, les magiciens d’Imardin se réunissent pour nettoyer la ville des indésirables. Protégés par un bouclier magique, ils avancent sans crainte au milieu des vagabonds et des orphelins qui les haïssent. Soudain, une jeune fille leur jette une pierre… qui traverse le bouclier et assomme l’un des mages. Ce que la Guilde redoutait est arrivé : une magicienne inexpérimentée est en liberté dans les rues ! Il faut la retrouver avant que son pouvoir incontrôlé la détruise elle-même, et toute la ville avec elle. La traque commence…

Il est sorti le 22 avril 2016 aux Editions Milady.

Mon avis:

Dans cet opus, nous faisons la connaissance de Sonea, une jeune fille des rues. Pendant le jour de la Purge (c’est-à-dire le nettoyage de la ville des indésirables), Sonea jette une pierre avec rage contre les magiciens. Bien que ceux-ci soient protégés par un bouclier magique par peur des représailles, le caillou de Sonea atteint un mage en pleine tête. Dès lors, c’est la stupéfaction, que ce soit du côté des mages ou de Sonea. De peur, cette dernière fuit. Les magiciens se lancent alors dans une traque dans les entrailles de la ville. Car une magicienne inexpérimentée peut être un danger pour la ville mais également pour elle-même si personne ne l’aide à maîtriser ses pouvoirs… Il n’y a pas d’autre solution, il faut la retrouver avant que ses pourvoirs la consument.

Le style de Trudi Canavan est très agréable et descriptif. On s’immerge facilement dans son univers empreint de magie, de mystères et de complots. Cependant, ce premier tome est assez lent et il ne se passe pas énormément de choses. En effet, l’auteur se concentre surtout sur le développement des personnages, leur caractérisation et la construction du monde. De plus, la première partie du roman s’éternise trop longtemps sur la traque de Sonea, ce qui donne des longueurs.

Néanmoins, cela n’empêche pas que l’histoire, bien que classique dans son schéma et prévisible, soit intéressante à suivre. J’avoue que j’attends beaucoup du second opus car Trudi Canavan a grandement piqué mon intérêt avec les derniers chapitres du livre.

En ce qui concerne les personnages, ils sont plaisants. J’ai surtout apprécié les mages, qui, pour moi, sont les plus attrayants. J’ai eu un peu plus de mal avec Sonea, elle trop naïve et immature. Je n’ai pas adhéré à son personnage, j’espère que cela s’améliorera par la suite.

Pour conclure :

« La guilde des magiciens » est un tome introductif où Trudi Canavan pose les bases. Rien n’a réellement commencé et tout reste à découvrir. J’attends de voir ce que donne « La novice » pour me faire vraiment une opinion sur cette saga qui a du potentiel.

Affaire à suivre…

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s