La chronique du roman « Fight, Tome 1 : Corps à corps » de J-B Salsbury

81RN5mhTrFL

Raven Moretti a été élevée par une mère prostituée. Elle sait qu’elle ne peut rien espérer d’extraordinaire dans la vie. Jusqu’à ce qu’elle croise le regard de Jonah Slade, le célèbre boxeur. À quelques semaines d’un combat important, Jonah est déterminé à réussir. Mais résister à Raven est une lutte contre laquelle il ne peut gagner. Aussi, lorsque le père de la jeune femme, qui est un proxénète, la contacte pour ses affaires, Jonah doit faire un choix. Dans un monde où perdre est pire que la mort, parviendra-t-il à sacrifier sa carrière pour sauver la femme qu’il aime ?

Il est sorti le 29 avril 2016 aux Editions Milady.

Mon avis:

Raven, fille d’un proxénète et d’une prostituée, mène une vie plutôt solitaire et sans réelle attache émotionnelle. Lorsqu’elle est embauchée par Jonah Slade, le célèbre boxeur, pour réparer une de ses voitures de collection, Raven laisse naître en elle des sentiments. Quant à Jonah, pourtant pas du genre à s’engager, il a envie de croire à une belle histoire entre eux. Toutefois, le passé de Raven la rattrape et elle se retrouve en danger. Jonah va-t-il pouvoir l’aider ?

J’ai dévoré la première moitié du roman, que j’ai beaucoup aimée. J’ai eu un peu plus de mal avec la deuxième partie que j’ai trouvée un peu « trop longue » avec pas mal de choses redondantes au niveau de l’intrigue.

Oui, c’est assez cliché. Oui, certains évènements sont assez tirés par les cheveux. Oui, certaines révélations se voient venir à des kilomètres. Mais en fait, ce n’est pas grave ! J’ai quand même accroché avec cette histoire et à la relation entre Raven et Jonah. Ce roman a un petit quelque chose d’addictif et d’un peu mièvre, qui m’a fait passer un très bon moment. 

Raven a un passé assez douloureux et de gros bagages émotionnels. Cela a eu un grand impact sur sa vie aujourd’hui et elle mène une existence plutôt solitaire. Pourtant, au contact de Jonah, cette souffrance va la pousser à prendre des risques et à apprendre à faire confiance. Raven est également une jeune femme gentille et qui a le coeur sur la main (son amie Eve dit qu’elle est même un peu « bonne poire »). J’aurai aimé une héroïne un peu plus badass (en plus, elle est mécano, comme Mercy Thompson !) mais elle n’est pas non plus nunuche ni énervante, donc je l’ai appréciée.

Quant à Jonah, c’est un boxeur professionnel membre de l’UFL. Ce sport lui a permis de canaliser sa colère depuis la mort de son père lorsqu’il était enfant. Aujourd’hui, Jonah est perçu comme un playboy qui collectionne les coups d’un soir. Il n’est pas du genre à s’engager mais sa rencontre avec Raven va changer sa vision des choses. Il assume tout à fait son attirance pour elle et ne voit aucune « honte » à tomber amoureux et est heureux d’avoir trouvé LA bonne personne. J’ai beaucoup aimé ce trait de caractère chez lui.

Au niveau des personnages secondaires, je dois bien avouer qu’ils sont tous un peu stéréotypés. J’ai eu beaucoup de mal à encadrer Eve (ses choix de vie, son langage…) et je n’ai pas été spécialement emballée par la caractérisation de Dominick Moretti ou les autres personnages qui gravitent autour de Raven et Jonah.

En revanche, j’ai beaucoup aimé les passages avec Guy, le patron/ami de Raven qui fait office de figure paternelle. Il en va de même pour Blake, qui sous ses airs de macho vulgaire se cache un ami fidèle et, j’en suis sûre, un vrai coeur d’artichaut (d’ailleurs, le tome 2 lui est consacré !).

 

J’ai beaucoup aimé voir Raven et Jonah apprendre à se connaître et évoluer au contact l’un de l’autre. J’ai eu peur que l’auteur tombe dans les travers classiques de la romance new adult, avec des personnages qui naviguent en eaux troubles et se disputent à cause de gros malentendus. Certains évènements s’en rapprochent, mais à chaque fois, la situation est assez vite désamorcée. Du coup, je n’ai pas eu envie de crier « Mais pose-lui la question, gourdasse, au lieu de faire des suppositions ! » toutes les cinq minutes !

Pour conclure, « Corps à corps » est un premier tome plutôt réussi malgré le fait qu’il ne révolutionne pas le genre. J’ai passé un bon moment en compagnie de Jonah et Raven, et je compte bien lire le deuxième tome de la saga (normalement prévu pour septembre 2016). D’autant plus que cette fois-ci, nous suivrons l’histoire de Blake, qui est un personnage que je trouve très prometteur !

Ecrit par Noémie

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Fight, Tome 1 : Corps à corps » de J-B Salsbury

  1. Puy des Livres 3 juin 2016 / 08:08

    Je le lirais certainement mais sans empressement. Les avis dont le tien reste sont bons mais sans plus.

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s