La chronique du roman « Les soeurs Grimm : Détectives de contes de fées »de Michael Buckley

51IvT7mI46L

Pour Daphné et Sabrina Grimm, la vie n’a pas toujours été un conte de fées. Après la mystérieuse disparition de leurs parents, les deux soeurs sont envoyées chez leur grand-mère… qu’elles croyaient morte depuis longtemps ! Et elles ne sont pas au bout de leurs surprises. L’étonnante Mamie Relda leur apprend qu’elles sont les descendantes des célèbres frères Grimm et qu’elles sont chargées d’une mission : maintenir la paix entre les humains et les créatures féériques.

Il est sorti le 19 mai 2016 aux Editions Pocket jeunesse.

Mon avis:

Orphelines, Sabrina (12 ans) et Daphné (7 ans) partent vivre chez leur grand-mère, Manie Relda, qu’elles croyaient morte, dans la ville de Port-Ferries. Les fillettes ne sont pas au bout de leur surprise, elles découvriront que leur grand-mère est une femme étrange. Elle raconte qu’elles sont les descendantes des célèbres frères Grimm et qu’elles ont une mission. De plus, elle leur annonce que Port-Ferries est habité par de nombreux êtres de conte de fées. Sabrina est très sceptique et prend mamie Relda pour une folle. Jusqu’au jour où cette dernière se fait enlever par un géant…

Nos deux jeunes détectives en herbe découvriront, alors, un monde à la fois merveilleux et terrifiant, où elles feront des alliances avec des personnes pour le moins inattendues dans le but de sauver leur grand-mère…

Le style de Michael Buckley est agréable, simple et immersif. Dès les premières pages, j’ai été embarquée. Le rythme est rapide entre action, rebondissements et révélations. J’ai adoré l’univers qu’a créé Michael Buckley. Il tisse habilement une histoire prenante mélangeant de très nombreux contes (Blanche-Neige, le magicien d’Oz, Jack et le haricot magique…). Il a su en faire quelque chose d’original tout en gardant l’essence même des contes intemporels. Il y a beaucoup d’humour, du mystère, de la trahison et des méchants. En ce qui concerne les protagonistes, ils sont très plaisants. Sabrina et Daphné sont des petites filles très ingénieuses et courageuses. Elles se complètent bien. Michael Buckley a fait un bon travail pour développer les relations entre les personnages. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé Puck (personnage de Shakespeare) le prince des elfes, le roi des filous et des farceurs.

Pour conclure :

Michael Buckley m’a totalement séduite avec « Détectives de contes de fées ». Cela fut une façon originale de replonger dans le monde merveilleux des contes qui ont bercé notre enfance. Je trouve que c’est un peu un mélange des séries télé « Grimm » et « Once upon a time », le tout à la sauce jeunesse. C’est divertissant et amusant, à découvrir !

Le petit plus, les illustrations qui jalonnent notre lecture. 🙂

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s