La chronique du roman « Sept secondes » de Tom Easton

510l6FeJgqL

Partie chercher une vie meilleure dans ce qu’on appelle désormais les Îles, au Nord d’une Europe ravagée par la guerre, Mila est capturée par des agents du gouvernement qui implantent dans sa tête, comme à tous les citoyens du pays, un téléphone destiné à leur transmettre quasiment en temps réel le moindre de ses mouvements. Le hic ? Au cours de l’opération, ils découvrent un autre appareil suspect dans son crâne, un objet qui ressemble beaucoup à une bombe. Qui a placé cet engin là et pourquoi ? Elle-même l’ignore.
Mila n’a plus le choix… Elle doit fuir. Et pour sauver sa vie, c’est peu de dire que le temps lui manque. Afin
d’échapper aux soldats d’élite lancés à ses trousses, elle ne dispose que d’un seul minuscule avantage :
7 petites secondes d’avance sur ses poursuivants, pas une de plus ! C’est le temps que mettent les
informations saisies par le téléphone à parvenir aux autorités.
Une impitoyable course contre la montre commence, qui pousse peu à peu Mila dans ses retranchements… Contrainte de faire preuve
d’une inventivité permanente, elle doit exploiter toutes les failles du système et rivaliser de sang-froid, de réactivité et de ruse pour
survivre ! Découvrez une chasse à l’homme haletante où s’exprime le talent d’un écrivain passionné de comédies jeunesse et de thrillers
young adult, le talentueux Tom Easton.

Il est sorti le 16 septembre 2015 aux Editions Lumen.

Mon avis:

Mila, dix-sept ans, vient d’arriver sur les îles après un long voyage à travers un continent ravagé par la guerre. Elle a l’espoir d’une nouvelle vie dans ces îles qui ont l’air paradisiaques, où la pauvreté, la guerre et le manque de nourriture ne sont pas présents. Après un interrogatoire pour savoir si c’est un espion, les agents du gouvernement lui implantent un téléphone pour pouvoir la surveiller en temps réel, enfin, il y a un décalage de sept secondes. Heureusement, ça va lui sauver la vie, car lors de la procédure ils lui ont découvert une puce déjà intégrée dans son cerveau qui ressemble étrangement à une bombe. Dès lors, Mila n’a pas d’autre choix que de fuir et de découvrir à quoi sert cette puce avant qu’ils ne l’attrape. Son seul avantage, ces fameuses sept secondes de décalage… À partir de là, une effroyable course contre la montre commence.

Le style de Tom Easton est très agréable et cinématographique. Le scénario est bien mené, rempli d’action dès le début, avec une tension constante et un rythme rapide. L’auteur ne nous laisse pas le temps de reprendre notre souffle. Néanmoins, certains aspects du monde et de l’intrigue manquent de développement. Cela aurait mérité plus d’exploitation, mais si l’on sent bien les sujets traités la politique de l’immigration et les dérives des technologies.

D’autre part, j’avoue avoir été déçue par la fin qui est facile et beaucoup trop rapide. Je dois l’admettre, cela tombe à plat. On attend tellement la dernière révélation, qui est le but de l’intrigue, que lorsque c’est fait… on se dit « tout ça pour ça ! ». C’est assez décevant, c’est dommage.

En ce qui concerne, Mila, c’est un personnage badass qui n’a peur de rien. Elle est indépendante et vive. On découvre ses origines et son histoire qui l’a menée sur les îles, c’est intéressant. Toutefois, son parcours est peu crédible vis à vis du fait qu’elle survit à tout et qu’elle arrive toujours à s’en sortir, et dieu sait qu’il s’en passe des choses : explosion, balles qui sifflent, bagarre, etc. Vraiment trop pour être plausible.

Pour conclure :

Tom Easton nous offre un roman d’anticipation post apocalyptique sympathique et addictif, malgré quelques défauts et les facilités présentes dans le scénario.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s